Force aérienne indienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Indian Air Force
भारतीय वायु सेना
Image illustrative de l’article Force aérienne indienne

Création
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Allégeance Président de l'Inde
Type Force aérienne
Effectif 170000
Fait partie de Forces armées indiennes
Couleurs Roundel of India.svg
Devise Nabha Sparsham Deeptam (Sanskrit: नभः स्पर्शँ दीप्तम API : /nɒβħɒħ spɒɾʂɒɱ ðipt̪ɒɱ/)
Touching the Sky With Glory
Anniversaire 8 octobre
Équipement 1 861 aéronefs
Guerres Première guerre indo-pakistanaise
Crise congolaise
Guerre sino-indienne
Deuxième guerre indo-pakistanaise
Conflit de Kargil
Batailles Invasion de Goa
Commandant Air chief marshal Vivek Ram Chaudhari
Commandant historique Maréchal de l'air (Air chief marshal)Subroto Mukherjee, Maréchal de l'armée de l'air Indienne Arjan Singh, Maréchal de l'air en chef Pratap Chandra Lal

La Force aérienne indienne (en anglais : Indian Air Force ou IAF) est la composante aérienne des Forces armées indiennes. Fondée en 1932, elle regroupe en 2007 près de 170 000 membres et dispose de 1 300 aéronefs (dont 600 avions de combat)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Arjan Singh (1919-2017), unique Maréchal de l'Armée de l'air indienne en 2002.

La Force aérienne indienne a été créée dès 1932 (sous colonisation anglaise) au sein de la British Indian Army et assure la surveillance aérienne du Raj britannique grâce à une unité de 19 pilotes indiens et 6 officiers de la RAF aux commandes de quatre biplans Wapiti[2]. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Force aérienne indienne parviendra avec les autres unités à stopper l'avance des Japonais en Birmanie.

En 1945, l'armée de l'air indienne obtient le préfixe "Royal" pour services rendus, mais retire ce préfixe en 1950 lorsque l'Inde devient une république.

Lors de l'indépendance fin octobre 1947 et les affrontements avec le Pakistan, la RIAF comptait six escadrons de chasseurs-bombardiers Hawker Tempest avec huit avions par escadron, une escadrille de transport léger avec sept Dakota, vingt Supermarine Spitfire et quatre avions d'entraînement Harvard.

La guerre sino-indienne aboutit à une réorganisation complète de la logistique de l'armée de l'air, la création en 1966 d'un régiment de parachutistes et l'achat de MiG-21 à l'URSS (dont certains sont encore en service) et leur construction sous licence. Dans les années 2000, ce chasseur forme encore l'ossature de la force de combat.

Pendant le conflit de Kargil, l'IAF a contribué à une fin rapide des combats grâce notamment à ses Mirage 2000 qui ont accompli des bombardements très précis des positions pakistanaises. Le , l'armée de l'air a intercepté et abattu par 2 MiG-29 un Breguet Atlantic pakistanais[3] qui aurait violé l'espace aérien indien. Gunjan Saxena est la seule femme à avoir participé à ce conflit en tant que pilote[4].

Le taux d'attrition de cette force est relativement élevé. On dénombre de 1970 à 2010 un millier d'avions perdus accidentellement, dont, au 19 avril 2012, 476 des 946 MiG-21 perçus - causant la mort de 171 pilotes, 39 civils et 8 autres militaires[5] - et un tiers des 158 SEPECAT Jaguar entrés en service à partir de 1979. Le nombre d'accidents est cependant en réduction : trente avions perdus par an en 1980, vingt-trois en 1990, dix-huit en 2000, dix en 2010[6]. Le 31 janvier 2012 Dassault annonce qu'il va vendre 126 Rafale à l'aviation indienne pour une somme de 12 milliards de dollars (9 milliards d'euros) dans le cadre de la compétition MRCA.

Fin mars 2015, le ministère de la défense aurait approuvé l'acquisition de deux Airbus A330 AWACS plus quatre autres par la suite[7].

Le 10 avril 2015, le Premier ministre indien Narendra Modi annonce son intention d'acheter 36 Rafale « prêts à voler » tandis que le contrat MMRCA serait toujours en cours de négociations.

Le 27 février 2019, durant la confrontation indo-pakistanaise de 2019, un Mig-21 Indien est abattu par un chasseur de la Force aérienne pakistanaise. Un hélicoptère Mil Mi-17 V5 de la Force aérienne indienne est détruit lors d'un tir ami par un missile sol-air Spyder dans le district de Badgam tuant les six personnes à son bord[8] et une personne au sol[9]. L'Inde revendique la destruction d'un F-16 pakistanais.

Structure de l'Indian Air Force[modifier | modifier le code]

Su-30 de l'IAF.
Vivek Ram Chaudhari (en), le 27e chef d'état-major de la Force aérienne indienne en poste depuis 2021.

Le commandement de la Force aérienne indienne est assuré par un commandant assisté de six officiers (vice-commandant de la Force aérienne, commandant-adjoint de la Force aérienne, commandant de la Force aérienne responsable de l'administration, commandant de la Force aérienne responsable du personnel, l'inspecteur de la sécurité aérienne et le commandant de la maintenance).

En janvier 2017, elle dispose de 33 escadrons de combat à 12 appareils contre 37,5 prévus. Dans l'avenir, il est escompté un total de 42 escadrons[10].

Le 1er février 2018, l'IAF comptait 3 855 pilotes pour un effectif théorique de 4 231[11].

L'espace aérien indien est divisé en cinq régions disposant de leur propre commandement.

Commandements Situation
Commandement de l'Ouest New Delhi
Commandement de l'Est Shillong, Meghalaya
Commandement du Centre Allahabad, Uttar Pradesh
Commandement du Sud Thiruvananthapuram, Kerala
Commandement du Sud-Ouest Gandhinagar, Gujarat
Commandement d'entrainement Bangalore, Karnataka
Commandement de maintenance Nagpur, Maharashtra

Liste des aéronefs de l'IAF[modifier | modifier le code]

Des Apache lors de la parade du jour de la Force aérienne indienne, le 8 octobre 2019.

Les appareils en service en 2021 sont les suivants[12] :

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion de chasse
Mikoyan-Gourevitch MiG-21 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de chasse 70 MiG-21 Bison
MiG-21M/MF Fishbed
MiG-21U/UM Mongol
MiG-21bis
En cours de suppression progressive (2022)
Mikoyan-Gourevitch MiG-29 Drapeau de la Russie Russie Avion de combat multirôle 65 MiG-29A Fulcrum (dont 12+ MiG-29UPG)
MiG-29UB Fulcrum
Soukhoï Su-30MKI Drapeau de la Russie Russie Avion de combat multirôle 260 Su-30MKI Flanker H 12 en commande (2022)
HAL Tejas Drapeau de l'Inde Inde Avion de combat multirôle 24 8 (Mk.1)+ 73 (Mk.2) en commande (2022)
Dassault Rafale Drapeau de la France France Avion de combat multirôle 35 Rafale EH
Rafale DH
1 en commande (2022)
Vajra

(Dassault Mirage 2000)

Drapeau de la France France Avion de combat multirôle 40
10
2000E/I (2000H)
2000ED/IT (2000TH)
En cours de modernisation de mi-vie
SEPECAT Jaguar Drapeau de la France France
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Avion d'attaque au sol 79
12
39
Jaguar IS
Jaguar IB
Jaguar IM
En cours de modernisation avec Radar EL/M- 2052
Avion de transport
Lockheed C-130 Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport tactique 12 C-130J-30 Hercules
McDonnell Douglas C-17 Globemaster III Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport tactique 11 C-17A Globemaster III Livré entre 2013 et 2014[13]
Iliouchine Il-76 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport tactique 17 Il-76MD Candid
Antonov An-32 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport 63
39
An-32
An-32RE Cline
CASA C-295 Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de l'Inde Inde
Avion de transport tactique 0(+56) Commandés en mai 2015
Hawker Siddeley HS.748 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Avion de transport 57
Dornier Do 228 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Avion de transport léger 53
Boeing 707 Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport VIP 1
Boeing 737 Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport VIP 4
3
B-737-200
B-737BBJ
En 2021, les 3 B-737-200 sont les plus anciens avions de l'IAF[14]
Avion ravitailleur & AWACS
Embraer ERJ 145 Drapeau du Brésil Brésil AWACS 2 EMB-145AEW
Iliouchine Il-76 Drapeau de l'URSS Union soviétique AWACS 3 Il-76TD Phalcon Il-76 modifié, équipé du radar israélien EL/W-2090 Phalcon
Iliouchine Il-78 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion ravitailleur 6 Il-78 Midas
Gulfstream IV Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de surveillance (ISR) 3 Gulfstream IV SRA-4
Avion d'entraînement
BAe Hawk Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Avion d'entraînement 89 Hawk Mk132
HAL HJT-16 Kiran Drapeau de l'Inde Inde Avion d'entraînement 78 HJT-16 Kiran MkI
HJT-16 Kiran MkII
Pilatus PC-7 Drapeau de la Suisse Suisse Avion d'entraînement 75+38 PC-7 Turbo Trainer MkII
Hélicoptère
Boeing AH-64E Apache Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère de combat 22 Cérémonie de réception des premiers exemplaires le 10 mai 2019 et livraison à partir de juillet 2019[15],[16]
HAL Light Combat Helicopter Drapeau de l'Inde Inde Hélicoptère de combat 0 (65) 65 unités commandées pour la force aérienne
Boeing CH-47F Chinook Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère de transport 15
Mil Mi-17 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport 223(48) Mi-17V-5 Hip H
Mi-17/Mi-17-1V Hip H
Mil Mi-24 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport et de combat 15 Mi-25/Mi-35 Hind
Mil Mi-26 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport lourd 4 Mi-26 Halo
Sud-Aviation SA315B Lama Drapeau de la France France Hélicoptère utilitaire léger 17 Cheetah
Sud-Aviation SA316 Alouette III Drapeau de la France France Hélicoptère utilitaire léger 40 SA316B Alouette III (Chetak)
HAL Dhruv Drapeau de l'Inde Inde Hélicoptère multirôle 191(73)
Drone
IAI Heron Drapeau d’Israël Israël Drone de reconnaissance 49
IAI Searcher Drapeau d’Israël Israël Drone de reconnaissance N/A Searcher MkII
DRDO Lakshya Drapeau de l'Inde Inde Drone de cible 15

Anciens aéronefs[modifier | modifier le code]

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion de chasse
Mikoyan-Gourevitch MiG-27 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion d'attaque au sol 90 MiG-27ML Flogger J2 Retiré le [17].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) - Page de la Force aérienne indienne sur bharat rakshak.com.
  2. (en) - Histoire de l'IAF sur le site de officiel de l'armée indienne.
  3. (en) - Rapport de l'incident sur Aviation-Safety.
  4. (en) « This is the real story of Gunjan Saxena, the Kargil girl who has inspired Janhvi Kapoor's next film », sur GQ India (consulté le ).
  5. (en) « Indian air force to buy French fighters », sur United Press International, (consulté le ).
  6. « La lettre défense de l’IRIS », La lettre défense de l’IRIS, no 2,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Helen Chachaty, « L’Inde pourrait acquérir des A330 AWACS », sur journal-aviation.com, (consulté le ).
  8. (en) Abhishek Bhalla, « Budgam Mi-17 crash: IAF chief admits big mistake, says our own missile hit chopper », sur India Today, (consulté le ).
  9. (en) Manu Pubby, « Budgam: Indian missile fired before Mi17 V5 chopper crash », sur India Times, (consulté le ).
  10. (en) « Frontline Bengal Air Base Likely to House Rafale Squadron », sur /www.newslocker.com, (consulté le ).
  11. (en) « No Pilots For Rafale Jets – Why Is The Indian Air Force Facing An Acute Shortage Of Trained Pilots? », (consulté le ).
  12. [PDF]World Air Forces 2022, Flightglobal Insight, (lire en ligne), p. 20.
  13. (en) « Boeing to deliver 10 C-17 airlifters for Indian Air Force by 2014 », sur Boeing, (consulté le ).
  14. https://simpleflying.com/india-oldest-commerical-aircraft/
  15. « L’Inde réceptionne ses premiers Apache ! », sur avia news, (consulté le ).
  16. Franz-Stefan Gady, « India Takes Delivery of First AH-64E Apache Attack Helicopter », sur The Diplomat, (consulté le ).
  17. (en) David Cenciotti, « The Indian Air Force Has Just Bid Farewell To The MiG-27 “Bahadur” Swing-Wing Fighter », sur theaviationist.com, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]