Armée de l'air tunisienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armée de l'air tunisienne
القوات الجوية التونسية
Image illustrative de l'article Armée de l'air tunisienne
Insigne de l'Armée de l'air tunisienne

Création 1959
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Branche Air
Rôle Défense aérienne de la Tunisie
Fait partie de Armée tunisienne
Garnison Bizerte
Surnom TAF
Couleurs Roundel of Tunisia.svg
Anniversaire 24 juillet
Guerres Guerre contre le terrorisme
Commandant Général de brigade Mohamed Foued El Aloui[1] (chef d'état-major)

L'Armée de l'air tunisienne est l'une des branches de l'armée tunisienne. Elle est fondée en 1959 par le lieutenant-colonel Mohamed Habib Essoussi, qu'il commande en tant que chef d’état-major, trois ans après que la Tunisie regagne son indépendance de la France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle prend livraison de ses premiers avions, huit Saab 91 Safir provenant de Suède, en 1960, complétés par sept autres Safirs[2]. L'Armée de l'air entre dans l'ère du jet en 1965, avec l'achat de huit Aermacchi MB-326B[2], complétés par cinq MB-326LT, des avions d'entraînement biplaces italiens. Elle reçoit ensuite quinze F-86F Sabre de l'USAF en 1969.

En 1974, douze SF.260 Warriors et neuf SF.260C sont délivrés en remplacement des Safirs pour l'entraînement de base[2]. En 1977-1978, huit Aermacchi MB-326KT (version monoplace) sont fournis pour les besoins d'attaque légers. En 1981, la Tunisie commande douze Northrop F-5 Tiger II américains (8 F-5E et 4 F-5F), livrés en 1984-1985, plus tard complétés par cinq F-5E provenant des surplus de l'USAF. En 1985 a lieu une commande pour deux C-130H Hercules. En 1995, l'Armée de l'air acquiert douze L-59T et trois Let L-410UVP tchèques. En 1997, cinq C-130B des surplus américains sont livrés.

Au premier trimestre 2010, l'Armée de l'air fait l'acquisition de deux Lockheed C-130J Super Hercules[3]. En avril 2013, Lockheed Martin livre à la Tunisie le premier d'entre eux, marquant la première livraison de ce type d'aéronef à un pays africain[4] ; le deuxième appareil est livré en décembre 2014[5].

En décembre 2015, on annonce que douze Northrop F-5 seront modernisés d'ici fin 2018 pour 32 millions de dollars. En 2016, des UH-60 Black Hawk sont livrés[6]. Le 3 mai 2016, la vente de 24 hélicoptères de combat OH-58D Kiowa d'occasion pour un coût estimé à 100,8 millions de dollars est annoncé[7].

Bases[modifier | modifier le code]

L'Armée de l'air dispose de quatre bases principales — Bizerte-Sidi Ahmed, Bizerte-La Karouba, Gafsa et Sfax - Thyna[2] — ainsi que de la base aérienne de l'Aouina (Garde nationale), dans la banlieue nord de Tunis, l'aérodrome de l'École de l'aviation de Borj El Amri, est celle de Gabès[8].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'ordre de bataille de l'Armée de l'air tunisienne est le suivant[9],[10] :

Tunis-Aouina[modifier | modifier le code]

Lockheed C-130H Hercules de l'Armée de l'air tunisienne
SF.260 de l'Armée de l'air tunisienne

Bizerte-Sidi Ahmed[modifier | modifier le code]

Bizerte-La Karouba[modifier | modifier le code]

Gafsa[modifier | modifier le code]

Sfax-Thyna[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Les appareils en service en 2016 sont les suivants[12] :

Aéronefs Origine Type Versions En service Notes
Avion de chasse
Northrop F-5 Tiger II Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de chasse
F-5E

F-5F
10

2
Aermacchi MB-326 Drapeau de l'Italie Italie Avion d'attaque au sol
MB-326K
3
Avion de transport
Lockheed C-130 Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport
C-130B

C-130H
5

1
Lockheed C-130J Super Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport
C-130J-30[13]
2
Aeritalia G.222 Drapeau de l'Italie Italie Avion de transport
G.222
5
Let L-410 Turbolet Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Avion de transport
L-410UVP-E
3
Cessna 208 Caravan Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport
S-208A
2
Avion d'entraînement
Aero L-39 Albatros Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Avion d'entraînement avancé
L-59T
9
Aermacchi MB-326 Drapeau de l'Italie Italie Avion d'entraînement
MB-326B
MB-326L
4
3
SIAI Marchetti SF.260 Drapeau de l'Italie Italie Avion d'entraînement
SF.260
14
Hélicoptères
SNCASE SE.3130 Alouette II Drapeau de la France France Hélicoptère d'entraînement
SA.313
6
Sud-Aviation SA316 Alouette III Drapeau de la France France Hélicoptère d'entraînement
SA.316
3
Sud-Aviation SA365 Dauphin Drapeau de la France France Hélicoptère utilitaire
AS365
1
Aérospatiale AS350 Écureuil Drapeau de la France France Hélicoptère utilitaire
AS350B
6
Bell 205 Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère d'entraînement et de transport
AB-205
UH-1H Iroquois
15
10
Bell 212 Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère utilitaire
UH-1N Iroquois
2
Sikorsky S-61 Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère utilitaire
HH-3E
11
Sikorsky UH-60 Black Hawk Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère utilitaire et d'attaque
UH-60Ms
8
Bell OH-58 Kiowa Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère d'attaque au sol
OH-58D
24
Drones
TAT Nasnas (en) Drapeau de la Tunisie Tunisie Drone
TAT Jebelassa 650 (en) Drapeau de la Tunisie Tunisie Drone

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Tunisie : un nouveau Chef d’état major à la tête de l’Armée de l’air », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 8 octobre 2016)
  2. a, b, c et d (en) « Présentation de l'Armée de l'air tunisienne », sur scramble.nl
  3. (en) « Tunisia Orders Lockheed Martin C-130J Super Hercules Airlifters », sur lockheedmartin.com, (consulté le 7 mai 2016)
  4. « La Tunisie, 1er pays africain à se payer l’avion Super Hercules C-130J », sur africanmanager.com, (consulté le 7 mai 2016)
  5. « Tunis : l’Armée de l’air prend livraison de son 2e Hercule C-130J », sur africanmanager.com, (consulté le 7 mai 2016)
  6. Jérôme Pellistrandi, « Équipements des armées, bilan 2015 (1/5) : Afrique et Amérique », Revue Défense nationale,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  7. Philippe Chapleau, « Vente de surplus US : 24 hélicoptères Kiowa pour Tunis », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr, (consulté le 7 mai 2016)
  8. (en) « Données sur l'armée tunisienne » [PDF], sur inss.org.il
  9. (en) « Ordre de bataille de l'Armée de l'air tunisienne », sur scramble.nl
  10. « L'Armée de l'air tunisienne (partie 1) », sur aerotunisie.com, (consulté le 7 mai 2016)
  11. L'escadre 32 possède un détachement à Monastir.
  12. (en) International Institute for Strategic Studies, The Military Balance 2016, Londres, Routledge, , 504 p. (ISBN 9781857438352)
  13. (en) « Tunisia's First C-130J Sees Daylight », sur lockheedmartin.com, (consulté le 7 mai 2016)