Armée de l'air (Côte d'Ivoire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armée de l'air
Création 1965
Pays Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Allégeance République de Côte d'Ivoire
Type Armée de l'air
Effectif ~1 000
Fait partie de Armée ivoirienne
Couleurs Roundel of Côte d'Ivoire.svg
Équipement 7 aéronefs
Commandant colonel major n'guessan koffi Alfred

L’armée de l'air Ivoirienne est une des quatre forces armées, les composantes militaires principales des Forces armées de Côte d'Ivoire, avec l'armée de terre, la marine nationale et la gendarmerie nationale. Officiellement Le Groupement aérien de transport et de liaison (GATL) reflète en théorie une mission axée sur la logistique et le transport plutôt que le combat : en 2004, à la suite d'une frappe aérienne sur les Casques bleus français par les forces ivoiriennes, l'armée française détruisit tous les aéronefs ivoiriens, dont deux avions d'attaque au sol Soukhoï Su-25 et trois hélicoptères Mil Mi-24 de fabrication russe.

Un Mi-24 est réapparu en janvier 2005 aux côtés d'un BAC Strikemaster de fabrication britannique qui fut pour la circonstance remis en état, ainsi que deux Soukhoï . Ils ne furent pas autorisés à voler par l'ONUCI. Il reste cependant trois avions d'entraînement et douze appareils de transport

Elle emploie 470 militaires et 200 civils en 2010 et réalise très peu de vols par an. Son budget annuel est de 4,8 millions d’euros en 2010.

Aéronefs[modifier | modifier le code]

Les appareils en service en 2016 sont les suivants[1] :

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion de chasse
Soukhoï Su-25 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion d'attaque au sol
2
en stockage
Avion de transport
Boeing 727 Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport VIP
1
Hélicoptère
Mil Mi-24 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport et de combat
1
Sud-Aviation SA330 Puma Drapeau de la France France Hélicoptère de transport
3
IAR-330L
fabriqués sous licence en roumanie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. International Institute for Strategic Studies; Hackett, James (ed.). The Military Balance 2016. London: Routledge. (ISBN 1857435575).