Forces armées kirghizes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forces armées kirghizes
image illustrative de l’article Forces armées kirghizes
Fondation May 29, 1992 - Présent
Commandement
Commandant en chef Président Sooronbay Jeenbekov
Président du Comité d'Etat pour les Affaires de la Défense Colonel Mirbek Kasımkulov
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 ans
Disponibles au service militaire 1 234 457 hommes
Aptes au service militaire 1 001 274 hommes
Atteignant l'âge militaire chaque année 50 590  hommes
Actifs 15 500
Réservistes 10 000
Budgets
Budget 1,4 milliard de soms

Les forces armées kirghizes sont constituées d'une armée de terre, d'une armée de l'air et de garde-frontières. Elles ont un budget de 1,4 milliard de soms en 2007 selon l'International Institute for Strategic Studies (IISS). Le commandant en chef des forces armées en est le président Almazbek Atambaïev depuis 2011.

Elles disposent de 15 500 personnels actifs et de 10 000 réservistes. Les États-Unis disposaient par ailleurs d'une base aérienne à Manas, à 25 km de la capitale (Bichkek) dans le cadre d'un accord signé avec le Kirghizistan. Les dernières troupes américaines ont finalement quitté la base en juin 201412,13. La location de la base par les États-Unis s'est officiellement terminée le 11 juillet 2014

Armée de terre[modifier | modifier le code]

Son équipement, aussi bien pour l'infanterie que pour les blindés, est en grande partie hérité des unités de l'Armée rouge stationnées sur le territoire kirghize après l'effondrement de l'URSS en 1991.

Blindés[modifier | modifier le code]

Le char de combat T-72, équipant majoritairement l'armée de terre kirghize.
Défilé de soldats kirghiz sur la place principale de Bichkek, mai 2007.

Artillerie[modifier | modifier le code]

...

Infanterie[modifier | modifier le code]

Force aérienne[modifier | modifier le code]

Tupolev Tu-154 du gouvernement kirghiz.
Monument MiG-21F dans le centre-ville de Bichkek en 2007. L'inscription Улуттук гвардия signifie « Garde nationale ».
Aéronef Origine Type Versions En service Notes
Transport et liaison
Antonov An-26 Drapeau de l'URSS Union soviétique transport An-26 2
Tupolev Tu-154 Drapeau de l'URSS Union soviétique transport VIP Tu-154M 2 EX-00001, EX-00002
Boeing 737 Drapeau des États-Unis États-Unis transport VIP Boeing 737-484
Boeing 737-476
1
1
Avion d'entraînement
Aero L-39 Drapeau de la République tchèque République tchèque avion d'attaque L-39 4 96 acquis auprès de l'ex-URSS.
Hélicoptère d'attaque
Mil Mi-24 Drapeau de l'URSS Union soviétique attaque Mi-24 9 31 en stock
Hélicoptère de transport
Mil Mi-8 Hip
Mil Mi-17 Hip-H
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Russie Russie
transport/attaque Mi-8
Mi-17
23 2 en stock

Défense anti-aérienne[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]