Airbus A330 MRTT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Airbus A330 MRTT
{{#if:
Airbus A330 MRTT de la Royal Air Force
Airbus A330 MRTT de la Royal Air Force

Constructeur Union européenne Airbus Defence and Space
Statut actif
Premier vol Drapeau de l'Espagne
Mise en service Drapeau de l'Australie [1],[2]
Nombre construits 26 (31 octobre 2015[3])
Équipage
2 pilotes + 1 ou 2 membres d'équipage[br 1]
Motorisation
Moteur 2 General Electric CF6-80E1A3 ou Rolls-Royce Trent 772B-60[br 1]
Nombre 2
Type Turboréacteur
Puissance unitaire 320 / 316 kN
Dimensions
Envergure 60,30[br 1] m
Longueur 58,80 m
Hauteur 17,40 m
Surface alaire 362[br 1] m2
Masses
À vide 125 000 kg
Carburant lors du décollage :111 000[br 1] kg
Maximale 233 000[br 1] kg
Performances
Vitesse maximale 913 km/h (Mach 0,86[br 1])
Plafond 12 600 (croisière) ou
10 700 (en mission)[br 1] m
Rayon d'action 14 800 km

L'Airbus A330 Multi Role Tanker Transport (MRTT) est un modèle d'avion militaire de transport et de ravitaillement à large fuselage développé et construit par Airbus Defence and Space, et dérivé du modèle civil, Airbus A330.

Mis en service en 2011, les A330 MRTT accumulaient à la fin du mois d'octobre 2015 plus de 56 400 heures de vols avec 14 220 atterrissages[4]. En dépit de l'augmentation de charges inattendue en raison du conflit au Moyen-Orient, 2 000 heures environ par mois, l'appareil est capable d'assurer 96% de disponibilité d'après Airbus[5]. De surcroît, selon le premier client RAAF, ses exemplaires ne subirent pas de problèmes de jeunesse. C'est pourquoi cette armée décida d'ajouter deux appareils supplémentaires[6].

Développement[modifier | modifier le code]

EC-330, A330-203 MRTT MSN747 prototype, lors de vol d'essai à Toulouse, le 26 octobre 2008.

A330 MRTT[modifier | modifier le code]

Issu de l'avion de ligne A330-200, il s'agit d'un appareil multi-rôle permettant simultanément le transport de troupes et de matériels ainsi que le ravitaillement en vol. L'A330 MRTT réserve une capacité maximale avec 111 000 kg de carburant lors de son décollage. Selon sa mission, jusqu'à 60 000 kg de kérosène sont disponibles pour d'autres appareils, avec une autonomie de 4h30, soit quasiment 2 000 km[7].

Chez Airbus, l'origine de la conception d'un appareil multi-rôle de ravitaillement en vol est assez ancienne. Dans les années 1990, le COTAM dirigé par le général Claude Lemieux, s'intéressait à l'A340M, version militaire de l'A340[8]. Non seulement le type Combi mais aussi en version cargo-ravitailleur était étudié. Finalement, faute de moyens, le programme A340M fut annulé[9]. Mais, après le succès de l'A330-200, sa version militaire fut achevée.

Lors du développement, Airbus put bénéficier, d'une part, de l'expérience acquise lors de la conversion de l'A310 MRTT, et d'autre part, de la même conception de voilure que l'A340, notamment de quatre points d'attaches renforcés. Les deux perches sont montées au niveau de moteurs no 1 et 4 d'une configuration quadriréacteur, nécessitant ainsi peu de modifications[10].

L'appareil accueille jusqu’à 300 passagers en configuration de classe unique. Mais, avec la configuration militaire, 380 passagers sont autorisés en cas de nécessité[br 2]. Sa cabine est convertible, soit pour le transport de troupes, soit en faveur des personnels particuliers tels les VIP, soit pour les blessés[br 2]. L'A330 MRTT peut être également configuré pour effectuer des évacuations médicales (Médévac). Dans ce cas, jusqu'à 130 civières sont disponibles[br 2]. Sans configuration de transport de fret, l'appareil est capable de transporter, soit des conteneurs commerciaux standards, soit 8 palettes de l'OTAN[br 3], jusqu'à 120 m³. Sa capacité équivaut à l'espace du C-130 ainsi qu'à la charge utile du A400M[br 4].

Tous les A330 MRTT sont assemblés à Toulouse, en tant que plateformes, avant d'être convertis à Getafe en Espagne pour le montage du système de ravitaillement et de l'avionique militaire.

L'A330-200 MRTT avait obtenu ses certifications requises, d'abord de l'Agence européenne de la sécurité aérienne en mars 2010, puis celle de l'autorité espagnole en octobre concernant l'exploitation militaire[11]. La première livraison fut célébrée le 27 mai 2011 à Madrid[12]. Puis, cet appareil, KC-30A (MSN969) immatriculé A39-003, arriva à la base d'Amberley de l'armée de l'air australienne, en passant par deux bases aux États-Unis en faveur de démonstration.

Par ailleurs, la Royal Air Force ne possède aucun A330 MRTT. C'est une compagnie privée Air Tanker qui exploite la flotte britannique et qui facture les ravitaillements et les transports à la RAF, selon les termes du contrat conclu jusqu'en 2035.

A330 MRTT E[modifier | modifier le code]

Airbus Military est en train d'améliorer l'A330 MRTT. Il s'agit du type A330-200 MRTT E (E pour Enhanced : amélioré), annoncé à Getafe le 10 juin 2014, et disponible à partir de 2017[13].

Cette amélioration, notamment celle de l'avionique[14], fut décidée, à la suite de celle de l'A330 commercial dont l'A330 MRTT E profitera aussi. De plus, les systèmes de ravitaillement tel l'ARBS seront améliorés. Un nouveau système numérique de l'ARBS, indispensable en faveur des appareils de grande taille, augmentera l'efficacité de ravitaillement. Quasiment automatique, celui-ci pourra assurer plus de sécurité d'opération ainsi que moins de temps requis[6]. Dès le mois d'octobre 2015, le prototype sera fabriqué à Séville tandis que le premier vol d'essais est prévu à la fin de juillet 2016. 300 heures de vols d'essais ont été prévues[13].

Le gouvernement de Singapour sera le premier client de l'A330 MRTT E.

Toutes les armées de l'air bénéficieront de la version améliorée à partir de 2017, y compris l'armée de l'air française[13]. Les appareils déjà livrés, plus précisément les premiers 28 exemplaires[13], pourront aussi bénéficier de ce développement. Le coût de conversion sera réparti entre Airbus et les clients. Depuis l'annonce du programme, la Force aérienne royale australienne s'intéresse à cet aménagement[13]. En 2014, le premier KC-30A se plaça en Espagne, en tant que plateforme de ces modifications, notamment le programme Upgrade 3 en faveur de ARBS en commande de vol électrique[13]. Enfin, le , le ministre de la Défense Kevin Andrews annonça une commande de deux KC-30A (E) supplémentaires[15]. Mais cette fois-ci, la RAAF modifiera deux appareils passagers précédemment détenus par Qantas Airways dont la livraison est prévue en 2018[16].

Si la production de l'A330-200 se termine dans quelques années, celle de la version MRTT continuera jusqu'en 2025, au lieu de l'A330-800 MRTT[6]. Toutefois, sa masse maximale au décollage sera augmentée jusqu'à 242 tonnes, en profitant de la dernière version civile[5]. Cela permet de convertir tous les appareils déjà livrés, effectivement jeunes, en dernière version plus performante.

Cependant, Airbus est également en train d'étudier un fuselage plus grand ainsi qu'une voilure plus longue, selon des demandes des clients[6].

Modifications principales[modifier | modifier le code]

Appareil de surveillance 270°[br 5] du KC-30A, toujours double.
Caméras de contrôle du ravitaillement (A39-002, KC-30A de la RAAF en 2013).
EC-HLA A310-324ET MSN489 d'EADS, plateforme du système ARBS, en 2008.
  • Système ARBS (Aerial Refuelling Boom System), permettant le ravitaillement par une perche située sous la queue de l'appareil (3 600 kg par minute)[17] ;
  • Sonde de ravitaillement Cobham 805E (1 800 kg par minute) et Cobham 905E (1 300 kg par minute)[18] ;
  • (projet annulé : système UARRSI (Universal Aerial Refueling Receptacle Slipway Installation), développé par Lockheed Martin pour le ravitaillement par une perche des appareils américains[19] ; si Airbus gagne le futur contrat KC-Y ou KC-Z, ce projet sera rétabli, car la fabrication aux États-Unis sera obligatoire.)

- Voir aussi § Vidéo officielle (ARBS, Cobham 805E et Cobham 905E).

Variantes et dénominations[modifier | modifier le code]

Une de sondes du Voyager britannique (Cobham 905E).

Liste[modifier | modifier le code]

  • A330 MRTT : désignation du groupe Airbus ;
  • KC-30A : désignation australienne ;
  • Voyager KC2 (3 exemplaires) : désignation britannique avec seulement deux sondes, Cobham 905E Mark 32B[18] ;
  • Voyager KC3 (7 exemplaires) : désignation britannique avec deux sondes et une sonde sous le fuselage (Cobham 805E, FRU)[17] ;
  • Phénix : désignation française[20] ;
  • KC-45A (annulé) : dénomination américaine par le Pentagone, en raison de quelques éléments spécifiques.

KC-45A, programme annulé[modifier | modifier le code]

Le programme du KC-X, afin de remplacer des KC-135 vieillis de l'United States Air Force, remonte en 2002. Étant donné que l'A330 MRTT n'existait pas, l'armée de l'air commença à négocier exclusivement avec Boeing pour une location de la flotte du KC-767A. Le contrat conclu en 2003, cette sélection fut aussitôt contestée par plusieurs sénateurs tel John McCain[21].

Lors du troisième appel du Pentagone, l'A330 MRTT pouvait être effectivement un candidat. EADS participa à cette compétition, en collaboration avec Northrop Grumman. En mars 2008, le Pentagone choisit le type proposé par ce consortium, avec sa propre dénomination KC-45A[22]. Cette fois-ci, c'était Boeing qui effectua son recours qui provoquerait l'annulation du contrat de 179 KC-45A[23]. À la suite de la quatrième version d'appel d'offres en 2010, EADS n'hésita pas à participer à nouveau. Finalement, le KC-46A de Boeing fut sélectionné, en raison d'un coût d'acquisition considérablement bas.

Capacité de l'appareil[modifier | modifier le code]

Flexibilité d'exploitation[modifier | modifier le code]

Performance d'après le site officiel d'Airbus Military[3] et le reste. Il s'agit d'un véritable MRTT.

mission ravitaillement carburant disponible transport autonomie de MRTT rayon d'action d'Eurofighter
sans mission 111 tonnes lors de décollage 14 800 km
transport 111 tonnes lors de décollage 250 passagers, soit 20 tonnes environ 12 000 km
transport 111 tonnes lors de décollage 200 personnels de sauvetage et matériaux 10 200 km
transport 111 tonnes lors de décollage 291 passagers et 43 tonnes de charge 8 330 km (Voyager d'Air Tanker)[24]
ravitaillement tous 50 tonnes (62 500 lit.) de ravitaillement sur 111 1 852 km durant 4h30
ravitaillement tous 60 tonnes (75 000 lit.) de ravitaillement sur 111 926 km durant 5h
ravitaillement 4 Eurofighter 111 tonnes au total (MRTT et Eurofighter) ... 6 700 km
ravitaillement et transport 4 Eurofighter 111 tonnes au total (MRTT et Eurofighter) 20 tonnes de charge ... 5 200 km
Un KC-30A et trois F/A-18 de la RAAF.

« Cet appareil [KC-30A] est capable de faire effectuer agréablement le vol de l'Australie jusqu'aux États-Unis continentaux[25], pour 6 avions de chasse. Sa capacité en faveur de l'exploitation et du transport est quasiment deux fois plus, en comparaison du KC-10 Extender de la force aérienne américaine[3]. »

— Gary Martin, ancien capitaine de transport auprès de la Royal Australian Air Force

Appareils adaptés[modifier | modifier le code]

L'A330 MRTT peut effectuer son ravitaillement en faveur de la quasi totalité des avions de chasse occidentaux.

Bien entendu, les clients peuvent ravitailler leurs propres appareils sans restriction. Le conflit au Moyen-Orient changea considérablement la situation. Comme plus d'armées avaient besoin des A330 MRTT, plus d'appareils furent autorisés, à condition que soient limités la vitesse des avions et le débit. Il s'agit des Rafale, A-10, B1, F-15, F-16 ainsi que d'autres appareils [6].

Ces missions firent connaître la capacité de l'A330 MRTT. En conséquence, la force aérienne des États-Unis veut établir toutes les certifications de ravitaillement sans restriction en faveur de ses appareils, au milieu de 2016. Dans cette optique, en 2015 le premier KC-30A (A39-001) fut envoyé à la base aérienne d'Edwards ainsi qu'à celle de Patuxent River pour plusieurs mois de mission[4],[6]. Notamment l'A330 MRTT réussit, en septembre 2015, à ravitailler un Lockheed Martin F-35, dernier né d'avion de chasse. Le KC-30A est le premier tanker qui ait effectué le ravitaillement pour cet appareil, selon Airbus.

Quant aux appareils de grande taille, l'A330 est capable de ravitailler quel que soit le type, par exemple, les A400M, C-130, E-3 AWACS ainsi que d'autres A330 MRTT[4].

Version VIP[modifier | modifier le code]

L'A330 MRTT peut optimiser aisément le transport VIP. En général, l'appareil présidentiel reste coûteux, en raison de son utilisation moins fréquente. Au contraire, l'A330 MRTT VIP s'adapte à plusieurs missions y compris le ravitaillement.

C'est la raison pour laquelle les deux appareils supplémentaires australiens seront configurés en tant que version VIP. En novembre 2015, le gouvernement britannique aussi décida de convertir un de ses Voyager en appareil gouvernemental. Si la conversion coûte 15 millions de dollars, l'appareil dédié à cette mission pourra économiser 1,2 millions de dollars par an pendant 20 ans. Grâce aux exploitations supplémentaires, cet exemplaire VIP ne coûtera que 3 000 dollars par heure, au lieu de la location actuelle, 10 000 dollars environ[26]. Airbus pourra désormais vendre plus de MRTT avec cette nouvelle caractéristique tandis que l'un de MRTT français peut remplacer également l'A330-223 présidentiel actuel.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Utilisateurs actuels et clients potentiels[modifier | modifier le code]

  •      Utilisateurs actuels
  •      En attente de livraison

Liste des utilisateurs[modifier | modifier le code]

Officiellement, Airbus comptait 41 appareils de commandes fermes, le 31 octobre 2015. Il est possible qu'Airbus enregistra ensuite 11 exemplaires supplémentaires selon le texte (with 52 Aircraft sold)[3]. Le 15 décembre, Tom Enders confirma formellement une commande ferme de 8 appareils français. Désormais, la première livraison en 2018 sera possible[27]. Encore semble-t-il que l'UAE ait ajouté 3 exemplaires.

Les forces aériennes suivantes exploitent actuellement l'A330 MRTT[28] :

  1. Drapeau de l'Australie Australie : Force aérienne royale australienne - 5 exemplaires livrés sur 7 (2 supplémentaires prévus en 2018[16]).
  2. Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite : Force aérienne royale saoudienne - 6 exemplaires livrés.
  3. Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis : Force aérienne des Émirats arabes unis - 3 exemplaires livrés.
  4. Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : Air Tanker (possession et exploitation civile) ; Force aérienne royale britannique et Thomas Cook Airlines (utilisateurs en location) - 14 commandés dont 12 livrés[29].

Les forces aériennes en attente de livraisons :

  1. Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud : Force aérienne de la République de Corée - 4 appareils commandés[3]
  2. Drapeau de la France France : Armée de l'air française - 12 appareils prévus, cependant, un seul prototype a été commandé en 2014 afin de réaliser des vols d'essai, en raison de difficultés budgétaires[30] ; à la suite d'une audition auprès de l'Assemblée nationale tenue le 7 octobre 2015[31], la deuxième tranche, soit 8 appareils, fut commandée[27].
  3. Drapeau de Singapour Singapour : Force aérienne de Singapour - 6 commandés

Airbus Military actualisa son carnet de commande au milieu du mois de novembre 2015. Les livraisons attendues devaient son au 31 octobre de :

Drapeau de l'Australie Australie 2 ; Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 4 ; Drapeau de la France France 1 (prototype pour les vols d'essai) ; Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2 ; Drapeau de Singapour Singapour 6

Australie[modifier | modifier le code]

La Force aérienne royale australienne devint le premier client de l'A330 MRTT, dans l'optique du remplacement de ses KC-135. En effet, en raison de sa situation géographique isolée, l'Australie a toujours besoin d'appareils les plus performants.

A39-004 (KC-30A) auprès de Qantas Defence Services à Brisbane le 6 novembre 2011, juste avant sa livraison.
Exécution du ravitaillement d'un KC-30A.

Son acquisition de 5 exemplaires fut annoncée en avril 2004. Le contrat principal fut conclu avec EADS sur la fourniture de 5 A330-203. Si le premier exemplaire, prototype de l'A330 MRTT, devait être construit toujours à Séville jusqu'à la fin de développement, autres 4 exemples suivants devaient être fournis auprès de Qantas Defence Services[32], d'après le contrat secondaire, qui assure également 20 ans de support opérationnel des appareils[33]. Donc, la RAAF devint non seulement le premier client mais également collaborateur de développement et de conversion.

Le prototype MSN747 (F-WWYI) fut d'abord assemblé à Toulouse en tant qu'A330-203 et effectua son premier vol d'essai le 30 mars 2006. Puis, l'appareil fut transféré à Getafe où EADS CASA réalisa la conversion en MRTT. Le vol d'essai de premier tanker eut lieu le 15 juin 2007[10]. D'ailleurs, ce premier KC-30A n'arriva à sa base australienne qu'en 2012. En tant que prototype, il fut longtemps basé en Espagne, et fut légalement livré le 29 décembre 2011, après avoir reçu plusieurs modification définitives. Encore fallait-il que MSN747 effectue de nombreux vols d'essai, en faveur d'EADS. Aussi les appareils A39-002, 003 et 004 avaient-ils été livrés plus tôt[32]. En novembre 2012, les cinq livraisons étaient faites.

Bien que les avions australiens s'équipassent traditionnellement les réacteurs de Rolls-Royce, la force australienne adopta le moteur General Electric CF6-80E1A3 (2x304,8 kN, 320 kN au maximum). Ce réacteur est identique à celui des A330-203/303 de la flotte de la compagnie Qantas. Il est possible qu'une harmonisation eût été choisie, de sorte que l'armée de l'air obtienne une meilleure condition du contrat, avec un coût d'entretien moindre par Qantas Defence Services.

La force royale va toujours plus loin. En collaboration avec Airbus Military, il est probable qu'elle est en train de transformer ses 5 KC-30A en A330 MRTT Enhanced[13],[15]. De surcroît, le ministre de la Défense Kevin Andrews annonça le deux exemplaires supplémentaires d'acquisition en 2018. Le gouvernement précisa le lendemain son achat chez Airbus, dont l'accord devait être transformé en commande ferme, coûtera 408 millions de dollars australiens[34]. Cette fois-ci, la RAAF profitera de deux appareils A330-203 exploités par Qantas Airways afin de réduire le coût d'acqusition[16]. De plus, leur dimension en tant que plateforme est commune.

Il est possible que le projet se soit avancé plus tôt. Le 23 juillet 2015, un des appareils réservés à la RAAF, MSN892, partit de l'aéroport Seletar (Singapour) vers Getafe en Espagne[35],[6]. Ces deux appareils seront également capables de transporter les passagers VIP, sans acquérir des avions supplémentaires[6].

Arabie saoudite[modifier | modifier le code]

Après son annonce provisoire en février 2007 pour 3 exemplaires, la commande ferme fut signé en janvier 2008[10]. Puis, l'acquisition fut doublée en juillet 2009, donc jusqu'à 6 appareils[10]. À partir du mois de mars 2011, le premier exemplaire effectua ses vols d'essais et MSN1235 arriva à sa base le 23 janvier 2013. En février, l'appareil entra en service. Parmi les trois premiers appareils, deux exemplaires furent exceptionnellement convertis par Iberia, auprès de son atelier situé à Barajas[14]. Par ailleurs, l'armée de l'air de l'Arabie saoudite est le seul client qui exploite l'A330-202 MRTT s'équipant deux réacteurs GE CF6-80E1A4 (2x297,44 kN), donc moins puissants. En juin 2015, le dernier appareil MSN1516 fut livré[36].

Corée du Sud[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 2015, le gouvernement de la Corée du Sud déclara que sa compétition avait été terminée et que l'A330 MRTT était devenu son choix final[37]. Cette sélection de 4 exemplaires fut officiellement confirmée par le constructeur en septembre, en tant que commande ferme[3].

Émirats arabes unis[modifier | modifier le code]

Le 19 février 2007, son projet d'acquisition de 3 exemplaires fut formellement annoncé par l'armée de l'air qui avait déjà signé un mémorandum (MoU) avec EADS[38]. Un an plus tard, en février 2008, le contrat fut transformé en commande ferme[10], pour ses avions de chasse, Mirage 2000 et F16. Le premier appareil fut livré en février 2013[39], puis mis en service le 27 de ce mois-là[40]. Tous les trois exemplaires furent livrés dans cette année 2013[41].

France[modifier | modifier le code]

À mesure que la flotte de 14 KC-135, placée à Istres, vieillissait, sa modernisation devint de plus en plus urgente. Le 19 avril 2007, le ministre de la défense approuva un programme envisageant l'acquisition de 14 exemplaires de l'A330 MRTT. Si, à cette époque-là, l'arrivée du premier appareil était prévue en 2015, on envisageait déjà le retard du lancement du programme, en raison raisons des contraintes budgétaires[23].

Le contrat étant toujours repoussé, le dernier Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale réduisit finalement le nombre d'appareils à 12[42]. Dans la même optique, les spécifications supplémentaires de ces exemplaires seront drastiquement réduites afin de faciliter l'acquisition[30]. En 2014, un seul exemplaire fut commandé, en tant que prototype destiné à de nombreux vols d'essais[10].

Au regard du prototype, le 10 juin 2015 Airbus Military commanda exactement un A330-243 plateforme dans cet objectif[43].

Huit exemplaires complémentaires sont commandés en décembre 2015 par l'armée française. Il reste trois appareils dont la commande est prévue en 2018[44]. Selon Jane's Information Group, le ravitailleur français s'équipera, pour la première fois, une grande porte au bâbord[45], initialement proposée pour le KC-45A. Il faut que soit confirmé ce renseignement de la porte cargo latérale, en raison de l'augmentation de prix, si l'armée l'envisageait exactement. En revanche, il est certain que le MRTT français adaptera au kit Morphée (MOdule de Réanimation pour Patient à Haute Élongation de l'Évacuation)[46].

Ils sont nommés Phénix par l'armée de l'air[47].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

G-VYGK A330-243 MRTT MSN1498, loué à Thomas Cook Airlines depuis mai 2015. Une excellente flexibilité de MRTT.

Avec 14 appareils commandés fermes, la Royal Air Force demeure le plus gros client du programme A330 MRTT, (sauf si le Pentagone l'adopte pour celui du KC-Y ou du KC-Z.) En effet, la France ne disposera à terme que de 12 exemplaires[23].

Avant sa commande, la RAF étudia intensément l'appareil proposé par EADS. En conséquence, elle inaugura le projet de FSTA (Futur Strategic Tanker Aircraft) et créa une compagnie privée Air Tanker. Cette dernière, plus précisément un consortium, se compose de cinq entreprises, à savoir, Cobham (13,33%), EADS (40%), Rolls-Royce (20%), Thales (13,33%) et VT Group (13,33%, actuellement Babcock International Group)[24],[10]. Selon le contrat FSTA avec la RAF, Air Tanker est chargé d'exploiter 14 A330 MRTT jusqu'en 2035. L'armée lui rembourse ses ravitaillements ainsi que les transports. D'ailleurs, en profitant de cet appareil Multi Role Tanker Transport, Air Tanker peut effectuer d'autres services militaires et civils, à condition de respecter la priorité à la RAF et dans le respect des règles de FSTA.

Atterrissage d'un A330-243 MRTT Voyager d'Air Tanker, lors du vol d'essai. Le réacteur équipé est made in UK, Rolls Royce Trent 772B-60.
Succession : ZA147 VC-10K.3, l'un des deux derniers du type, et ZZ333, A330-243 MRTT KC3, le 4 septembre 2013.

Les participants ne sont autres que les fabricants de l'appareil :

  • Cobham : perches Cobham 805E et Cobham 905E Mark 32B
  • EADS (actuellement Airbus) : A330-243
  • Rolls Royce : réacteur Trent 772B-60 (2x282,7 kN, 316 kN au maximum notamment lors de décollage à haut température)
  • Thales : avioniques
  • VT Group[48] : systèmes de communication militaire ainsi que l'entretien de la flotte à la base de Brize Norton

Le programme s'avança toujours au nom du ministère de la défense britannique. En janvier 2004, celui-ci annonça sa conclusion en faveur de la création d'un consortium en tant qu'entreprise privée, afin d'effectuer le ravitaillement pour toutes les armées britanniques, en excluant la conversion de B767 issus de la flotte de la British Airways. Puis, en février 2005, le consortium Air Tanker fut formellement autorisé tandis et les 14 appareils furent commandés. En juin 2007, le ministère autorisa le financement du marché privé, de sorte qu'Air Tanker puisse verser l'acompte à EADS pour acquérir 14 A330 MRTT. Celui-ci signa finalement, en mars 2008, le contrat final de FSTA pour 27 ans, soit jusqu'en 2035[10].

Le premier exemplaire, MSN1033 A330-243, fut assemblé à Toulouse et effectua son premier vol d'essai le 5 juin 2009. Tout comme MSN747, cet appareil restait prototype pour les vols d'essai effectués en Espagne[49]. Après la conversion, MSN1046 entra en service le 8 avril 2012 aux mains d'un équipage d'Air Tanker[50]. Le programme prévoyait, à partir du troisième appareil, la conversion en Angleterre, comme pour les exemplaires australiens, car les entreprises britanniques sont capables de l'effectuer. Toutefois, pour respecter le calendrier de livraison et surtout le coût, les travaux se continuent toujours à Getafe, chez Airbus.

Auparavant, la RAF exploitait 26 ravitailleurs constitués de Vickers VC10 et de Lockheed L-1011 TriStar[10]. L'installation de la flotte de l'A330 MRTT était si aisément effectuée comme prévu que les deux derniers VC-10K terminèrent définitivement leur mission le 20 septembre 2013. Puis, le 24 mars 2014, le dernier L-1011 quitta la flotte de la RAF[51]. Il est évident que le programme FSTA contribua à réduire la taille de flotte et son coût, avec l'appareil le plus performant.

Cette modernisation permit donc d'exploiter singulièrement certains exemplaires dans le secteur civil. En octobre 2015, les immatriculations civiles étaient attribuées à deux Voyager, G-VYGJ et G-VYGK, qui profitaient ETOPS180[52]. Surtout, ce dernier MSN1498 est loué par la compagnie civile Thomas Cook Airlines du mai 2015 pour 3 ans, avec ses équipements militaires au minimum. Le 1er mai, l'appareil commença ses services tout comme prévu, de Manchester à Cancún[53]. D'autres appareils bénéficient non seulement de METOPS180 mais également, depuis juin 2014, METOPS-AAR (extended-range twin-engines operations on the military aircraft register for air-to-air refueling)[13].

Actuellement, la flotte britannique ne s'équipe que des perches, fabriquées au Royaume-Uni. En été 2015, la RAF commença à réfléchir en faveur de l'amélioration de ses MRTT. Il est possible que certains appareils soient reconvertis, en adoptant le système ARBS, plus performant[54] et fabriqué par Cobham[55].

Lorsqu'un appareil met son immatriculation militaire ZZ3xx, l'équipage de la RAF exploite cet exemplaire. Si, au contraire, il s'agit d'un A330 MRTT civil, ce sont les personnels d'Air Tanker qui sont chargés d'effectuer les vols, précise le site officiel. Notamment, les cinq derniers Voyagers sont flexibles : les appareils peuvent être exploités, soit en tant qu'avions militaires, soit en faveur de transports civils, selon la situation.

Par ailleurs, le 18 mars 2015, la flotte enregistra 400 054 passagers transportés au total. En effet, Air Tanker est chargé par le ministère de la Défense de transporter les personnels militaires et un peu de voyageurs entre la base de Brize Norton et les Îles Malouines avec une escale à l'Île de l'Ascension[56]. Depuis le 3 octobre 2013[57], les vols sont effectués par ses A330-243 MRTT, deux fois par semaine (vols RR2230/2231/2232/2233)[58].

Singapour[modifier | modifier le code]

Le 7 mars 2014, le constructeur et le gouvernement de Singapour annoncèrent respectivement une commande ferme de 6 appareils d'A330 MRTT[59]. L'armée de l'air de Singapour sera le premier client qui exploitera l'A330 MRTT E, à partir de 2017[13].

Selon le sommaire officiel d'Airbus présenté le 5 octobre 2015, le constructeur livra officiellement la première plateforme à Airbus Defence and Space le 30 septembre, en précisant qu'il s'agit exactement de l'exemplaire destiné à l'armée de l'air de Singapour[60]. L'appareil est désormais positionné à Getafe, en faveur de sa conversion.

Clients potentiels[modifier | modifier le code]

Sélectionné[modifier | modifier le code]

Airbus attend encore une commande ferme de 11 exemplaires de MRTT français, conclus en 2014[61],[62].

De même, il faut que les intentions d'achat soient transformés en commandes fermés, au regard de 6 appareils pour l'Inde ainsi que 2 exemplaires du Qatar[62],[63],[64].

Quasiment sélectionné[modifier | modifier le code]

Un consortium composé des Pays-Bas, de la Norvège et de la Pologne est en train de négocier pour 4 exemplaires exploités en commun[65]. Initialement lancé en mars 2012 par 10 pays de l'Agence européenne de défense, ce consortium étudie en 2015 le coût d'acquisition. La Belgique rejoindra au programme, pour la location des appareils. À moins que 4 ou 5 KC-10 en occasion et quelques avions de transport supplémentaires soient moins coûteux, le consortium signera un contrat en faveur de l'A330 MRTT[66]. Celui-ci est en train de chercher plus de participants européens, pour augmenter le nombre d'acquisition, jusqu'à 8 exemplaires[6].

Candidat[modifier | modifier le code]

Il est probable que l'Espagne signera 2 exemplaires en 2016[62], en raison de son usine de Séville.

En mai 2015, la Turquie devint nouveau candidat pour son remplacement des KC-135R, car Turkish Airlines exploitait à la fin de ce mois-là 49 A330 ainsi qu'une version gouvernementale VIP[67].

D'après Airbus, l'A330 MRTT, notamment l' A330 MRTT E, est capable de remplacer idéalement les KC-10 vieillissant, Airbus pourrait gagner le futur contrat du KC-Y ou du KC-Z[68],[3]. En juillet 2015, Ulrich Weber, responsable de nouvelle usine de Mobile, précisa qu'Airbus pourra profiter d'une cinquantaine d'hectares de terrains disponibles, « dans le cas où nous devrions construire de nouvelles usines pour honorer de nouvelles commandes »[69].

Liste de livraisons[modifier | modifier le code]

Selon le site officiel d'Airbus Military, 26 A330 MRTT furent livrés jusqu'au 31 août 2015[3]. Avant leur livraison, l'appareil peut mettre l'immatriculation provisoire MRTTxxx[70] ainsi que celle de l'Espagne, EC-33x, car l'installation des matériels de ravitaillement est effectuée totalement ou partiellement auprès de l'usine d'Airbus Military située à Getafe en Espagne, à la suite de la construction à Toulouse.

MSN
(n° de série)
Type Moteur Immatriculation
d'essai
Immatriculation
actuelle
Client Premier vol Livraison
légale
MSN0747 A330-203 MRTT GE CF6-80E1A3 F-WWYI A39-001 Drapeau de l'Australie Australie Royal Australian Air Force 30/03/2006 29/12/2011
MSN0892 (A330-203) GE CF6-80E1A3 F-WWYT (VH-EBH) Drapeau de l'Australie Australie en stockage à Getafe 17/12/2007 prévue 2018
MSN0898 (A330-203) GE CF6-80E1A3 F-WWKM (VH-EBI) Drapeau de l'Australie Australie en stockage à Singapour 17/01/2008 prévue 2018
MSN0951 A330-203 MRTT GE CF6-80E1A3 F-WWYR A39-002 Drapeau de l'Australie Australie Royal Australian Air Force 14/04/2008 15/06/2011
MSN0969 A330-203 MRTT GE CF6-80E1A3 F-WWYQ A39-003 Drapeau de l'Australie Australie Royal Australian Air Force 24/10/2008 30/05/2011
MSN0980 A330-202 MRTT GE CF6-80E1A4 F-WWYR 2401 Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Force aérienne 27/01/2009 xx/xx/2012
MSN0996 A330-202 MRTT GE CF6-80E1A4 F-WWKT 2402 Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Force aérienne 10/03/2009 xx/xx/2012
MSN1033 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWKJ ZZ334 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 05/06/2009 01/08/2014
MSN1036 A330-203 MRTT GE CF6-80E1A3 F-WWKZ A39-004 Drapeau de l'Australie Australie Royal Australian Air Force 10/07/2009 08/11/2011
MSN1046 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWKH ZZ330 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 18/08/2009 05/04/2012
MSN1080 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYY 1300 Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis Force aérienne 10/12/2009 16/05/2013
MSN1183 A330-203 MRTT GE CF6-80E1A3 F-WWKN A39-005 Drapeau de l'Australie Australie Royal Australian Air Force 22/11/2010 30/11/2012
MSN1186 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYL 1301 Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis Force aérienne 15/12/2010 06/02/2013
MSN1235 A330-202 MRTT GE CF6-80E1A4 F-WWKE 2403 Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Force aérienne 24/05/2011 xx/xx/2013
MSN1248 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYE ZZ331 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 11/08/2011 30/04/2013
MSN1250 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYD 1302 Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis Force aérienne 12/08/2011 31/07/2013
MSN1275 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWKJ ZZ332 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 18/11/2011 15/08/2013
MSN1312 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYF ZZ333 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 07/05/2012 30/05/2013
MSN1334 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWTV ZZ335 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 04/07/2012 29/06/2013
MSN1363 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWKI ZZ336 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 25/10/2012 06/12/2012
MSN1379 A330-202 MRTT GE CF6-80E1A4 F-WWYJ 2404 Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Force aérienne 03/01/2013 xx/xx/2014
MSN1390 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYV ZZ337 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 14/01/2013 29/01/2014
MSN1419 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWTN ZZ338 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 29/04/2013 30/05/2014
MSN1439 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWKF G-VYGJ Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 28/06/2013 14/08/2014
MSN1478 A330-202 MRTT GE CF6-80E1A4 F-WWYT 2405 Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Force aérienne 08/11/2013 xx/xx/2015
MSN1498 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWTR G-VYGK Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Thomas Cook) 29/01/2014 05/02/2015
MSN1516 A330-202 MRTT GE CF6-80E1A4 F-WWKS 2406 Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Force aérienne 20/03/2014 15/06/2015
MSN1555 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWYI ZZ341 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 17/07/2014 22/06/2015
MSN1601 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWCC ZZ342 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 20/01/2015 prévue 2016
MSN1610 A330-243 MRTT RR Trent 772B-60 F-WWCX ZZ343 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Air Tanker (Royal Air Force) 27/04/2015 prévue 2016
MSN1667 A330-243 MRTT E RR Trent 772B-60 F-WWYH (EC333) Drapeau de Singapour Singapour Force aérienne 10/09/2015 prévue 2017
Un KC-30A effectuant la démonstration de ravitaillement en 2014. Plusieurs modifications de l'A330 commercial sont évidentes.

Certains appareils restèrent à Getafe à Séville, même après leurs livraisons, par exemple, MSN747 ainsi que trois premiers appareils pour la force aérienne de l'Arabie saoudite. Notamment, la livraison de MSN747 était particulièrement tardive, en raison des vols d'essais pour le constructeur en Espagne[71]. En conséquence, la date de livraison légale et celle de vol de livraison n'est pas nécessairement identique. D'ailleurs, les dates de livraison légale de l'armée de l'Arabie saoudite restent toujours inconnues.

Par ailleurs, MSN871 et MSN925 (A330-203) furent construits en tant que prototypes du programme KC-45A. À la suite de l'annulation de celui-ci, MSN925 fut livré à la compagnie KLM Royal Dutch Airlines le 12 avril 2013 (PH-AON). Airbus conserve encore MSN871 (F-WWCB), en tant qu'appareil d'essais, mais sans conversion en ravitailleur. D'ailleurs, MSN871 participe actuellement aux vols d'essai en faveur de la certification de l'A330 civil dont la masse maximale est augmentée jusqu'à 242 tonnes[72].

Accidents et incidents[modifier | modifier le code]

Incidents[modifier | modifier le code]

ZZ333, A330-243 MRTT MSN1312.
  • 9 février 2014 : ZZ333 (Air Tanker)[73]
Le 9 février 2014, un vol chargé de transporter des soldats britanniques perdit brutalement son altitude au-dessus de la Turquie, en provoquant quelques blessés légers parmi les passagers. L'appareil commença automatiquement à rétablir, et les pilotes réussirent à le contrôler. Par précaution, l'autorité décida de clouer au sol tous les A330 MRTT durant une semaine environ. Comme aucun problème technique ne fut trouvé et qu'aucun A330 civil n'avait subi d'incident semblable, les vols de MRTT furent rétablis. En mars, l'autorité britannique annonça qu'avant une minute 44 secondes de chute, le minimanche du commandant avait été manœuvré tandis que le siège de celui-ci avait été déplacé exactement une minute 44 secondes auparavant. La vidéo enregistrée aussi constatait cette simultanéité. Le rapport officiel attribua donc la cause de l'incident à une erreur humaine, manœuvre involontaire de commandant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Exécution de ravitaillement (KC-30A).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites officiels[modifier | modifier le code]

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Un Voyager version ravitailleur Drapeau du Royaume-Uni à l'aérodrome de Mount Pleasant (Îles Malouines).
(Photo classée une des meilleures images de Wikimedia Commons).

Vidéo officielle[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Airbus Military, A330 MRTT, The Benchmark (brochure officielle) [lire en ligne]
  1. a, b, c, d, e, f, g et h p.  24
  2. a, b et c p.  13
  3. p.  4
  4. p.  14
  5. p.  9

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.flightglobal.com/news/articles/raaf-conducts-first-kc-30a-flight-362144
  2. (en)http://www.airforce-technology.com/projects/kc-30a-multi-role-tanker-transport-mrtt-aircraft
  3. a, b, c, d, e, f, g et h http://militaryaircraft-airbusds.com/Aircraft/A330MRTT/A330MRTTAbout.aspx Gary Martin, ancien commandeur de la RAAF : « This aircraft can take six fighters from Australia to the mainland Unites States happily. It's loiter time and offroad is almost twice of a US Air Force KC-10 Extender. »
  4. a, b et c http://www.ttu.fr/mrtt-une-maturite-operationnelle le 19 novembre 2015
  5. a et b (en)https://www.flightglobal.com/news/articles/dubai-combat-tested-a330-mrtt-to-get-technology-boo-418758/ le 7 novembre 2015
  6. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en)https://www.ainonline.com/aviation-news/defense/2015-11-09/big-role-mideast-big-airbus-tanker le 9 novembre 2015
  7. Philippe Chapleau, « 12 MRTT "Phénix" en commande pour l'armée de l'air », sur Ouest-France,‎ (consulté le 24 novembre 2014).
  8. http://www.lesechos.fr/08/04/1991/LesEchos/15864-042-ECH_l-armee-de-l-air-reclame-des-appareils-de-transport.htm le 8 avril 1991
  9. Pierre Sparaco, Airbus : la véritable histoire, Toulouse, Privat, coll. « Aviation », (ISBN 270899204X et 978-2-708-99204-7, OCLC 420825100), p. 238
  10. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en)http://www.airforce-technology.com/projects/a330_200
  11. (en) Certification des autorités espagnoles.
  12. http://www.lalettredelabourse.fr/article/eads-airbus-military-livre-un-a330-mrtt-a-l-australie_49685.html
  13. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en)http://www.janes.com/article/39042/airbus-ds-to-offer-upgraded-a330-mrtt-enhanced juin 2014 (article supprimé) ; (en)http://www.ainonline.com/aviation-news/defense/2014-07-11/airbus-offers-enhanced-a330-tanker/transport le 11 juillet 2014
  14. a et b (en)http://www.janes.com/article/52437/paris-air-show-2015-saudis-take-delivery-of-final-mrtt le 19 juin 2015
  15. a et b (en)http://www.janes.com/article/52655/australia-to-buy-two-more-kc-30a-tanker-transports
  16. a, b et c http://www.journal-aviation.com/actualites/30334-l-australie-commande-deux-a330-mrtt-supplementaires le
  17. a et b (en) Système ARBS.
  18. a et b (en) Système Cobham.
  19. (en)[PDF] Système UARRSI.
  20. « Armée de l'air : le MRTT s'appellera le Phénix », sur L'opinion,‎ (consulté le 20 novembre 2014)
  21. En effet, selon ce contrat, l'armée devrait dépenser davantage que le coût d'acquisition directe. À la suite de cette scandale, le programme fut repoussé.
  22. (en)http://www.airbus.com/newsevents/news-events-single/detail/us-air-force-chooses-northrop-grumman-a330-based-tanker-kc-45a-for-its-new-aerial-refuelling-airc
  23. a, b et c http://www.senat.fr/rap/a09-102-5/a09-102-515.html
  24. a et b (en)http://www.airtanker.co.uk
  25. Il faudrait deux fois de ravitaillement. Par exemple, la distance entre Melbourne et Honolulu : 8800 km.
  26. (en)http://uk.businessinsider.com/british-prime-minister-david-cameron-is-getting-his-own-air-force-one-2015-11?r=US&IR=T le 20 novembre 2015
  27. a et b http://www.journal-aviation.com/actualites/31987-la-france-confirme-la-commande-de-huit-a330-mrtt
  28. (en) « Commandes et délivrance des appareils fin 2013 », sur a330mrtt.com (consulté le 18 septembre 2015).
  29. « La compagnie Thomas Cook va bientôt réceptionner son onzième A330 MRTT », sur Journal de l'Aviation (consulté le 18 septembre 2015).
  30. a et b http://www.air-cosmos.com/ravitailleurs-le-casse-tete-des-mrtt-francais-20474 le 20 février 2014
  31. « Les chantiers 2016 pour les matériels aéronautiques », sur www.journal-aviation.com (consulté le 28 mars 2016)
  32. a et b (en)http://www.key.aero/view_article.asp?ID=4614&thisSection=militaryOur
  33. http://northamerica.airbus-group.com/north-america/usa/Airbus-Group-Inc/news/press.fr_20040416_mrtt.html
  34. (en)http://www.airforce.gov.au/News/Two-additional-KC-30A-Multi-Role-Tanker-Transport-aircraft-for-the-RAAF/?RAAF-Oyoe9Kk2ffiURRM3h9gGrlf+oBsQ/hiC le 2 juillet 2015
  35. Le site de Skyliner Aviation.de, consulté le 23 juillet 2015
  36. (es)http://www.defensa.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15937:airbus-defence-a-space-finaliza-la-entrega-de-aviones-a330-mrtt-para-la-real-fuerza-aerea-saudita&catid=56:industria&Itemid=164, le 17 juin 2015
  37. (en)http://airbusdefenceandspace.com/newsroom/news-and-features/a330-mrtt-to-be-selected-by-the-republic-of-korea-as-its-future-air-to-air-refuelling-and-transport-aircraft-after-an-open-and-objective-competition/
  38. (en)http://www.khaleejtimes.com/DisplayArticle.asp?xfile=data/theuae/2007/February/theuae_February623.xml&section=theuae
  39. http://www.boursier.com/actions/actualites/news/eads-airbus-military-livre-son-premier-ravitailleur-a330-mrtt-aux-emirats-arabes-unis-517509.html
  40. Le Journal d'Aviation, le 27 février 2013
  41. (en)http://militaryaircraft-airbusds.com/PressCenter/LatestNews/TabId/176/ArtMID/681/ArticleID/294/Airbus-Military-delivers-third-A330-MRTT-to-United-Arab-Emirates.aspx
  42. http://www.opex360.com/2014/02/21/larmee-de-lair-aura-deux-versions-de-lavion-ravitailleur-a330-mrtt
  43. (en)http://www.airbus.com/company/market/orders-deliveries/ le 6 juillet 2015
  44. Laurent Lagneau, « Commande de 8 avions ravitailleurs A-330 MRTT confirmée pour l’armée de l’Air »,‎
  45. (en)http://www.janes.com/article/56661/france-firms-up-mrtt-orders le 15 décembre 2015
  46. http://www.journal-aviation.com/actualites/31936-le-module-morphee-ambulance-volante-des-armees le 9 décembre 2015
  47. http://www.journal-aviation.com/actualites/28260-jean-yves-le-drian-officialise-les-a330-mrtt-phenix
  48. http://www.armement.ead-minerve.fr/index.php/8-industries/51-vt-group
  49. (en)http://www.airtanker.co.uk/news-centre/news-item/2014/05/29/zz338-arrival-completes-the-raf-voyager-core-fleet
  50. (en)http://www.airbus.com/presscentre/pressreleases/press-release-detail/detail/airbus-militarys-a330-mrtt-begins-its-service-career-with-the-uk-royal-air-force
  51. https://www.youtube.com/watch?v=ty9W3JBFY-8
  52. (en)http://www.airforce-technology.com/news/newsrafs-a330-voyager-fleet-secures-approval-for-extended-operations
  53. (en)http://www.airtanker.co.uk/news-centre/news-item/2015/05/01/airtanker-s-first-commercial-aircraft-enters-service
  54. (en)http://www.janes.com/article/53075/airtanker-touts-boom-for-voyager-to-expand-aerial-refuelling-provision le 19 juillet 2015
  55. (en)http://www.airtanker.co.uk/news-centre/news-item/2015/08/19/'harnessing'-man-power le 19 août 2015
  56. (en)http://www.falklandislands.com/section.php/18/1/by_air
  57. (en)http://www.airtanker.co.uk/news-centre/news-item/2013/12/10/airtanker-s-falklands-charter-service-hits-2-500-passenger-milestone
  58. (en)http://info.flightmapper.net/fr/route/YY_BZZ_MPN
  59. (en)http://militaryaircraft-airbusds.com/PressCenter/Latestnews/TabId/176/ArtMID/681/ArticleID/314/Singapore-selects-Airbus-Defence-and-Space-a330-MRTT-Multi-Role-Tanker-Transport.aspx
  60. (en)http://www.airbus.com/company/market/orders-deliveries/ puis rubrique pour téléchargement (word)
  61. En raison de la difficulté de finance du gouvernement, le contrat sera vraisemblablement tranché en deux séances (8 + 3).
  62. a, b et c http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141121tribc50dc27e1/la-france-proche-d-acquerir-douze-avions-ravitailleurs-mrtt.html
  63. (en)http://www.janes.com/article/52630/south-korea-opts-for-airbus-in-tanker-transport-requirement le 30 juin 2015 ; « Before this annoncement the A330 MRTT had already secured 58 international orders (including selections, but contract not yet signed), »
  64. http://www.journal-aviation.com/actualites/30318-la-coree-du-sud-selectionne-l-a330-mrtt-d-airbus-defence-space le 30 juin 2015
  65. http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/pays-bas-pologne-et-norvege-pourraient-acheter-4-ravitailleurs-airbus-1021258.php
  66. (en)http://www.janes.com/article/51017/netherlands-norway-poland-to-jointly-issue-a330-mrtt-rfp le 27 avril 2015
  67. (en)http://aviationweek.com/paris-air-show-2015/europe-s-tanker-forces-are-expanding-0 Aviation Week, le 16 juin 2015
  68. http://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/1248.html
  69. http://www.lesechos.fr/journal20150710/lec1_enquete/021178821708-airbus-lamercain-1136125.php le 10 juillet 2015
  70. http://www.airliners.net/photo/UK---Air/Airbus-A330-243MRTT/2133615/&sid=017b779d83963526bf7fa6647dbcb878 MRTT016
  71. http://www.airbusmilitary.com/Portals/0/Images/Aircraft/OrdersAndDeliveries/AMOrdersDeliveries.pdf
  72. http://www.journal-aviation.com/actualites/29336-l-easa-certifie-l-airbus-a330-300-a-242-tonnes
  73. (en)https://www.gov.uk/government/publications/service-inquiry-incident-involving-voyager-zz333-on-9-february-2014