Airbus A330 MRTT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Airbus A330 MRTT
{{#if:
Airbus A330 MRTT de la RAF
Airbus A330 MRTT de la RAF

Constructeur Union européenne Airbus Defence and Space
Statut actif
Premier vol 15 juin 2007
Mise en service 1er juin 2011
Nombre construits 17 en juin 2013
Équipage
2 pilotes + 1 ou 2 membres d'équipage
Motorisation
Moteur 2 General Electric CF6-80E1A4 ou Rolls-Royce Trent 772B ou Pratt & Whitney 41
Nombre 2
Type Turboréacteur
Puissance unitaire 320 kN
Dimensions
Envergure 60 3 m
Longueur 58 8 m
Hauteur 17 4 m
Surface alaire 362 m2
Masses
À vide 125 000 kg
Carburant 45 000 kg
Maximale 233 000 kg
Performances
Vitesse maximale 880 km/h (Mach 0,71)
Plafond 13 000 m
Rayon d'action 14 800 km

L'Airbus A330 Multi Role Tanker Transport (MRTT) est un modèle d'avion militaire de transport et de ravitaillement à large fuselage construit par Airbus Defence & Space, et dérivé du modèle civil, l'Airbus A330.

Développement[modifier | modifier le code]

L'Airbus A330 MRTT est un dérivé militaire de l'avion de ligne A330-200, c'est un appareil multi-rôle, permettant le transport de troupes et de matériels mais également le ravitaillement en vol. L'A330 MRTT a une capacité maximale en carburant de 111 000 kg - soit 50 tonnes de carburant délivré pour une autonomie de 4 h 30 à 2 000 km[1]. - sans l'utilisation de réservoirs supplémentaires, ce qui laisse de la place pour le transport de 45 000 kg de chargement supplémentaire.

Il peut être modifié pour transporter jusqu'à 380 personnes en configuration de classe unique, ce qui permet une gamme complète ; du transport de troupes à la personnalisation adaptée pour les VIP et les missions d'hôtes. L'A330 MRTT peut être configuré pour effectuer des évacuations médicales (Médévac) : jusqu'à 130 civières peuvent être positionnées. En configuration de transport de fret, l'appareil peut transporter des conteneurs commerciaux standards, des palettes militaires, ainsi que de gros matériels chargés par une porte de soute. La soute a été modifiée pour être en mesure de transporter jusqu'à 8 palettes militaires.

Les appareils A330-200 commerciaux sont livrés par la chaîne d'assemblage d'Airbus qui termine à Toulouse en France avant d'être convertis à Getafe en Espagne pour le montage du système de ravitaillement et de l'avionique militaire. Il a été certifié par les autorités espagnoles en octobre 2010[2] et le premier appareil a été livré à l'armée de l'air australienne le 1er juin 2011 avant de subir les dernières modifications par la société Qantas Defence Services dans son usine de l'aéroport de Brisbane[3].

Modifications principales[modifier | modifier le code]

Caméra sous une aile de l'appareil.
  • Système ARBS (Aerial Refuelling Boom System), permettant le ravitaillement par une perche située sous la queue de l'appareil[4].
  • Sonde de ravitaillement Cobham 805E et Cobham 905E[5].
  • Système UARRSI (Universal Aerial Refueling Receptacle Slipway Installation), développé par Lockheed Martin pour le ravitaillement par une perche des appareils américains[6].

Variantes[modifier | modifier le code]

  • A330 MRTT : désignation du groupe Airbus.
  • KC-30A : désignation australienne.
  • KC-45A : désignation américaines.
  • Voyager KC2 : désignation britannique avec seulement deux sondes[5].
  • Voyager KC3 : désignation britannique avec deux sondes et une sonde sous le fuselage (FRU)[4].
  • Phénix : désignation française[7].

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

  •      Utilisateurs actuels
  •      En attente de livraison

Les pays suivants utilisent l'A330 MRTT[8] :

Les Pays-Bas, la Norvège et la Pologne pourraient commander 4 exemplaires[10], l'Espagne 2 exemplaires, l'Inde 6 exemplaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Chapleau, « 12 MRTT "Phénix" en commande pour l'armée de l'air », sur Ouest-France,‎ 20 novembre 2014 (consulté le 24 novembre 2014).
  2. (en) Certification des autorités espagnoles.
  3. (en) Le premier appareil a été à l'armée de l'air australienne.
  4. a et b (en) Système ARBS.
  5. a et b (en) Système Cobham.
  6. (en)[PDF] Système UARRSI.
  7. « Armée de l'air : le MRTT s'appellera le Phénix », sur L'opinion,‎ 20/11/2014 (consulté le 20/11/2014)
  8. (en) Commandes et délivrance des appareils fin 2013.
  9. Novembre 2014 : commande de 12 avions ravitailleurs dont la livraison commencera en 2018, le second en 2019 et par la suite 1 à 2 exemplaires par an ; [1]
  10. http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/pays-bas-pologne-et-norvege-pourraient-acheter-4-ravitailleurs-airbus-1021258.php#xtor=CS1-6

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]