Armée de l'air sénégalaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armée de l'air sénégalaise
Création
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Allégeance République du Sénégal
Type Force aérienne
Effectif ~ 1 000
Fait partie de Forces armées du Sénégal
Couleurs Roundel of Senegal.svg
Devise « On nous tue ; on ne nous déshonore pas. »
Équipement 33 aéronefs, dont 14 hélicoptères
Commandant Général de brigade
Birame Diop


L'Armée de l'air sénégalaise est une petite formation créée le . Elle est la branche aérienne des forces armées du Sénégal. Embryonnaire à ses débuts, elle a été restructurée à partir des années 1980 avec des moyens matériels et humains plus adaptés aux différents enjeux stratégiques du pays.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions de l'’Armée de l’Air sénégalaise sont :

  • la défense de l’espace aérien sénégalais ;
  • la protection et la défense des zones aéroportuaires ;
  • l’appui des autres forces dans le transport et l’aérolargage de matériels et des hommes ,
  • de l’évacuation sanitaire ;
  • de la surveillance et la protection des ressources halieutiques ;
  • de la recherche et le sauvetage des avions et bateaux en perdition.

Organisation[modifier | modifier le code]

Sa principale base aérienne est la base aérienne 160 Dakar-Ouakam qui a été une base aérienne de l'Armée de l'air française, située dans la partie militaire au sud de l'aéroport international de Dakar-Léopold Sédar Senghor dans la commune de Ouakam, Dakar, au Sénégal, jusqu’à sa fermeture le [1].

L’Armée de l’Air est organisée ainsi :

  • Un État-Major dénommé EMAIR avec deux divisions : division Opérations et division Logistique ;
  • Un Groupement de Soutien GSAA chargé de l’administration des personnels, du soutien logistique et de la défense des bases
  • Un Groupement Opérationnel GOAA chargé des missions aériennes.
  • Une École EAA chargée de la formation technique et professionnelle des personnels de l’Armée de l’Air.

Aéronefs[modifier | modifier le code]

Les premiers aéronefs de l'armée sénégalaise furent des Douglas C-47 Skytrain et des Max-Holste MH-1521 Broussardde l'armée française. Il reçut 5 Fouga CM-170 Magister anciennement brésiliens désormais hors d'usage[2]. L'avion présidentiel, un Airbus A319, est également géré par l'armée.

Équipements de l'armée de l'air sénégalaise au 21 janvier 2018
Aéronefs Origine Type En service Versions
Avion de transport
CASA C-212 Drapeau de l'Espagne Espagne Transport
1
C-212-100 Aviocar
CASA CN-235 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Transport
3
CN-235M
Beechcraft King Air Drapeau des États-Unis États-Unis Transport
2
Beech B200 King Air
Fokker F27 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Transport
1
F-27-400M
DHC-6 Twin Otter Drapeau du Canada Canada Reconnaissance et surveillance
1
DHC-6 300
Airbus A319 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Transport VIP
1
ACJ319
Hélicoptère
Alouette III Drapeau de la France France Entraînement
1
Mil Mi-2 Drapeau de l'URSS Union soviétique Reconnaissance
1
Mil Mi-17 Drapeau de l'URSS Union soviétique Transport
3
Mi-171Sh
Mil Mi-24 Drapeau de l'URSS Union soviétique Combat et Transport léger
5 ou 6
Mi-35P
Bell 205 Drapeau des États-Unis États-Unis Utilitaire
1
UH-1H Iroquois
Bell 206 Drapeau des États-Unis États-Unis Utilitaire
2
AW139 Drapeau de l'Italie Italie Transport VIP
1
Avion d'entraînement
Morane-Saulnier Rallye Drapeau de la France France Entraînement basique
1
R-235 Guerrier
Socata TB-30 Drapeau de la France France Entraînement
6
TB-30 Epsilon
Drone
Elbit Skylark (probable) Drapeau d’Israël Israël Surveillance
au moins 3
Skylark II (probable)

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liste des Chefs d'état-major[modifier | modifier le code]

  • Commandant Mamadou Mansour Seck
  • Commandant Amadou Lam
  • Colonel Mamadou Diop
  • Colonel Sidy Bouya Ndiaye
  • Colonel Raoul Dacosta
  • Colonel Amadou Fall
  • Colonel Meissa Tamba
  • Colonel Mouhamadou M. Diawara
  • Général Alain J.C Pereira
  • Général de Brigade aérienne Ousmane Kane
  • Général de Brigade aérienne Birame Diop

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sénégal : dissolution des FFCV et création des EFS », 12 juillet 2011, État-major des Armées [1]
  2. International Institute for Strategic Studies; Hackett, James (ed.). The Military Balance 2016. London: Routledge. (ISBN 1857435575).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]