Championnat du monde des rallyes 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde des rallyes 2017
Description de cette image, également commentée ci-après
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia remportent leur cinquième titre (ici lors du Rallye du Portugal).
Généralités
Sport Rallye automobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1973
Organisateur(s) FIA
Édition 45e
Nombre de manches 13 rallyes
Palmarès
Champion pilote Sébastien Ogier (5)
Champion copilote Julien Ingrassia (5)
Champion constructeur M-Sport

Navigation

Le championnat du monde des rallyes 2017 est la 45e édition du championnat du monde des rallyes. Il est remporté par Sébastien Ogier et Julien Ingrassia au volant d'une Ford Fiesta WRC '17 engagée par M-Sport World Rally Team, équipe qui est sacré champion du monde des constructeurs.

Participants[modifier | modifier le code]

Équipes au championnat constructeur[modifier | modifier le code]

Malgré le retour de Toyota en , ce qui fait une écurie de plus, Volkswagen se retire du WRC 2017.

Équipe Voiture Pneu Pilote Copilote Manche
  Citroën Total Abu Dhabi WRT Citroën C3 WRC M 7,9 Kris Meeke Paul Nagle 1-7, 9-13
8, 9, 15 Stéphane Lefebvre Gabin Moreau 1-4, 6, 8, 11, 13
8, 14 Craig Breen Scott Martin 1-2, 4-10, 12-13
15,7,9 Khalid Al-Qassimi Chris Patterson 6, 9, 11-12
7,9 Andreas Mikkelsen Anders Jæger 7-8, 10
  M-Sport World Rally Team Ford Fiesta WRC '17 M 1 Sébastien Ogier Julien Ingrassia Toutes
M 2 Ott Tänak Martin Järveoja Toutes
D 3 Elfyn Evans Daniel Barritt Toutes
  Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC M 5 Thierry Neuville Nicolas Gilsoul Toutes
6 Dani Sordo Marc Martí 1-12
4 Hayden Paddon John Kennard
Sebastian Marshall
1-10, 12-13
4,6 Andreas Mikkelsen Anders Jæger 11-13
  Toyota GAZOO Racing WRC Toyota Yaris WRC M 10 Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Toutes
11 Juho Hänninen Kaj Lindström 1-12
12 Esapekka Lappi Janne Ferm 6-13

Autres écuries et équipages[modifier | modifier le code]

Participants inscrits au WRC pilotes & constructeurs
ÉcurieG Voiture Pneus Pilote Copilote Manche
M-Sport World Rally Team Ford Fiesta WRC '17 M 14 Mads Østberg Ola Fløene et Torstein Eriksen 2, 5-9, 11-12
37 Lorenzo Bertelli Simone Scattolin 3, 5
15 Teemu Suninen Mikko Markkula (fi) 8-9
14 Armin Kremer Pirmin Winklhofer 10
Participants inscrits au WRC Trophy (Voiture de génération précédente)
ÉcurieG Voiture Pneus Fondée en Pilote Copilote Manche
F.W.R.T. Ford Fiesta RS WRC P 2015 Lorenzo Bertelli Simone Scattolin 2
Onebet Jipocar WRT Ford Fiesta RS WRC D 2017 Martin Prokop Jan Tomanek 6-7
Yazeed Racing Ford Fiesta RS WRC P 2016 Yazeed Al-Rajhi Michel Orr 7, 12
Charles Paynes Ford Fiesta RS WRC D 2017 Charles Payne Carl Williamson 12
Jourdan Serderídis Citroën DS3 WRC M 2012 Jourdan Serderídis Frédéric Miclotte
Lara Vanneste
1, 8, 10-13
Jean-Michel Raoux Citroën DS3 WRC D 2013 Jean-Michel Raoux Laurent Magat
Thomas Escartefigue
6-8, 10-11
Eurolamp WRT Mini John Cooper Works WRC P 2014 Valeriy Gorban Sergey Larens 2-3, 5-6, 8-9, 11

Calendrier et règlement[modifier | modifier le code]

Le Rallye de Suède, seule épreuve disputée intégralement sur neige, est l'un des rendez-vous phare du championnat.

Pas de grand changements concernant le calendrier 2017 par rapport à 2016, le rallye de Chine n'est pas reconduit et le Tour de Corse est déplacé au printemps au lieu de l'automne des années précédentes[1].

Dates Rallye Base Surface
1 19 - Drapeau de Monaco Rallye Monte-Carlo Drapeau de la France Gap Asphalte et neige
2 10 - Drapeau de la Suède Rallye de Suède Drapeau de la Suède Hagfors Neige
3 10 - Drapeau du Mexique Rallye du Mexique Drapeau du Guanajuato León Gravier
4 7 - Drapeau de la France Tour de Corse Flag of Corsica.svg Ajaccio Asphalte
5 28 - Drapeau de l'Argentine Rallye d'Argentine Flag of Cordoba Province in Argentina.svg Villa Carlos Paz Gravier
6 19 - Drapeau du Portugal Rallye du Portugal Drapeau du Portugal Faro Gravier
7 9 - Drapeau de l'Italie Rallye de Sardaigne Flag of Sardinia, Italy.svg Olbia Gravier
8 - Drapeau de la Pologne Rallye de Pologne Drapeau de la Pologne Mikołajki Gravier
9 27 - Drapeau de la Finlande Rallye de Finlande Drapeau de la Finlande Jyväskylä Gravier
10 18 - Drapeau de l'Allemagne Rallye d'Allemagne Flag of Rhineland-Palatinate.svg Trèves Asphalte
11 6 - Drapeau de l'Espagne Rallye de Catalogne Flag of Catalonia.svg Salou Asphalte et gravier
12 27 - Drapeau du Royaume-Uni Rallye de Grande-Bretagne Flag of Wales 2.svg Deeside Gravier
13 17 - Drapeau de l'Australie Rallye d'Australie Flag of New South Wales.svg Coffs Harbour Gravier

Concernant le règlement, plusieurs changement interviennent d'abord sur les caractéristiques des voitures (moteur, poids total...) mais surtout sur les points attribués lors de la power stage qui passe de 3 à 5 pour le premier et donc les 5 premiers reçoivent maintenant des points[2].

Résultats[modifier | modifier le code]

Manche Rallye Podium Statistiques
Pos. No Équipage Équipe Temps Épreuves
spéciales
Distance
parcourue
Équipages
engagés.
Équipages
classés
1er 85e Rallye Automobile de Monte-Carlo
(19–)
résultats détaillés
1 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
4 h 00 min 03 s 6 15 355,90 km 77[3] 23[4]
2 10 Jari-Matti Latvala
Miikka Anttila
Toyota GAZOO Racing WRC
(Toyota Yaris WRC)
4 h 02 min 18 s 6
3 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
4 h 03 min 01 s 4
2e 64e Rallye de Suède
(10-)
résultats détaillés
1 10 Jari-Matti Latvala
Miikka Anttila
Toyota GAZOO Racing WRC
(Toyota Yaris WRC)
2 h 36 min 03 s 6 17 300,14 km 41 32
2 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 36 min 32 s 7
3 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 37 min 03 s 1
3e 31e Rallye du Mexique
(10-)
résultats détaillés
1 7 Kris Meeke
Drapeau de l'Irlande Paul Nagle
Citroën Total Abu Dhabi WRT}
(Citroën C3 WRC)
3 h 22 min 04 s 6 19
(-2 ES annulées)
394,70 km
(-74,58 km)
29[5] 28[6]
2 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 22 min 18 s 4
3 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 23 min 04 s 3
4e 60e Tour de Corse
( 07 - 08 avril)
résultats détaillés
1 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 22 min 53 s 4 10 316,80 km 78[7] 58[8]
2 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 23 min 48 s 1
3 6 Dani Sordo
Marc Martí
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 23 min 49 s 4
5e 19e Rallye d'Argentine
(28-)
résultats détaillés
1 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 38 min 10 s 6 18 357,74 km 26 18
2 3 Elfyn Evans
Daniel Barritt
DMACK World Rallye Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 38 min 11 s 3
3 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rallye Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 38 min 40 s 5
6e 51e Rallye du Portugal
(19-)
résultats détaillés
1 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 42 min 55 s 7 19 349,17 km 65 45
2 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 43 min 11 s 3
3 6 Dani Sordo
Marc Martí
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 43 min 57 s 4
7e 14e Rallye de Sardaigne
(9-)
résultats détaillés
1 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 25 min 15 s 1 19 312,66 km 55 41
2 10 Jari-Matti Latvala
Miikka Anttila
Toyota GAZOO Racing WRC
(Toyota Yaris WRC)
3 h 25 min 27 s 4
3 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
3 h 26 min 22 s 8
8e 74e Rallye de Pologne
(-02 juillet)
résultats détaillés
1 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
2 h 40 min 46 s 1 22 318,74 km 47 40
2 4 Hayden Paddon
Sebastian Marshall
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
2 h 42 min 10 s 0
3 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 43 min 06 s 9
9e 68e Rallye de Finlande
(28-)
résultats détaillés
1 12 Esapekka Lappi
Janne Ferm
Toyota GAZOO Racing WRC
(Toyota Yaris WRC)
2 h 29 min 26 s 6 25 314,20 km 61 42
2 3 Elfyn Evans
Daniel Barritt
DMACK World Rallye Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 30 min 02 s 9
3 11 Juho Hänninen
Kaj Lindström
Toyota GAZOO Racing WRC
(Toyota Yaris WRC)
2 h 30 min 03 s 2
10e Drapeau de l'Allemagne Allemagne 34e Rallye d'Allemagne
(18-)
résultats détaillés
1 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 57 min 31 s 7 21 309,17 km 62 54
2 9 Andreas Mikkelsen
Anders Jaeger
Citroën Total Abu Dhabi WRT}
(Citroën C3 WRC)
2 h 57 min 48 s 1
3 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 58 min 02 s 1
11e 45e Rallye de Catalogne
(6-)
résultats détaillés
1 7 Kris Meeke
Drapeau de l'Irlande Paul Nagle
Citroën Total Abu Dhabi WRT}
(Citroën C3 WRC)
3 h 01 min 21 s 1 19 312,02 km 115 53
2 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 01 min 49 s 1
3 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
3 h 01 min 54 s 1
12e 72e Rallye de Grande-Bretagne
(27-)
résultats détaillés
1 3 Elfyn Evans
Daniel Barritt
DMACK World Rallye Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 57 min 00 s 6 21 304,36 km 116 66
2 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
2 h 57 min 37 s 9
3 1 Sébastien Ogier
Julien Ingrassia
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 57 min 45 s 8
13e 26e Rallye d'Australie
(17 - )
résultats détaillés
1 5 Thierry Neuville
Nicolas Gilsoul
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
2 h 35 min 44 s 8 21 318,16 km 81 25
2 4 Hayden Paddon
Sebastian Marshall
Hyundai Motorsport
(Hyundai i20 Coupe WRC)
2 h 36 min 07 s 3
3 2 Ott Tänak
Martin Järveoja
M-Sport World Rally Team
(Ford Fiesta WRC)
2 h 36 min 43 s 9

Classements[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

La super spéciale (ou power stage) s'accompagne d'une couverture télévisuelle accrue, comme ici avec Thierry Neuville durant celle du Rallye de Suède.

Les points sont attribués aux 10 premiers équipages classés, tandis que les points de la Power Stage sont attribués aux 5 premiers pilotes du classement de celle-ci. Le système de points est le système universel FIA.

Championnat :

Championnat
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Points 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1

Power Stage :

Power Stage
Position 1er 2e 3e 4e 5e
Points 5 4 3 2 1

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Selon le système de points en vigueur, les 10 premiers équipages remportent des points, 25 points pour le premier, puis 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1. Le championnat est remporté pour la cinquième fois consécutive par le français Sébastien Ogier, après avoir remporté deux des treize manches du calendrier.

Pos. Pilotes MON
SUE
MEX
FRA
ARG
POR
ITA
POL
FIN
GER
ESP
GBR
AUS
Points
1 Drapeau de la France Sébastien Ogier 1 32 22 22 44 15 53 32 Abd. 34 23 34 41 232
2 Drapeau de la Belgique Thierry Neuville 151 133 31 15 11 22 34 15 63 44 Abd. 21 1 208
3 Drapeau de l'Estonie Ott Tänak 3 2 43 11 33 41 1 Abd. 71 1 34 6 22 191
4 Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala 2 11 64 41 55 9 25 201 214 73 Abd. 53 Abd. 136
5 Drapeau du Royaume-Uni Elfyn Evans 64 6 9 21 22 63 Abd. 8 22 6 7 1 5 128
6 Drapeau de l'Espagne Daniel Sordo 45 4 85 34 8 3 122 4 9 341 151 10 95
7 Drapeau du Royaume-Uni Kris Meeke Abd. 124 1 Abd. Abd. 18 Abd. 8 Abd. 12 72 75 77
8 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Hayden Paddon Forf. 75 5 6 6 Abd. Abd. 2 Abd. 8 8 3 74
9 Drapeau de la Finlande Juho Hänninen 163 23 7 Abd. 7 7 6 10 35 4 45 Abd. 71
10 Drapeau de l'Irlande Craig Breen 5 5 53 Abd. 5 25 11 5 55 15 Abd. 64
11 Drapeau de la Finlande Esapekka Lappi 104 41 Abd. 1 212 Abd. 9 63 62
12 Drapeau de la Norvège Andreas Mikkelsen 7 7 Abd. 8 93 2 18 45 114 54
13 Drapeau de la France Stéphane Lefebvre 92 8 15 50 13 54 6 Abd. 30
14 Drapeau de la Finlande Teemu Suninen 10 8 12 6 4 16 8 31 29
15 Drapeau de la Norvège Mads Østberg 15 9 8 7 7 10 Forf. 5 38 29
16 Drapeau de la Tchéquie Jan Kopecký 8 16 10 11 9 7
17 Drapeau de l'Irlande Richie Dalton 8 4
18 Drapeau de la Suède Pontus Tidemand 11 9 10 10 11 13 12 11 4
19 Drapeau de la France Eric Camilli 12 14 11 28 21 9 14 12 10 16 12 3
20 Drapeau de la Grèce Jourdan Serderídis[N 1] 29 30 25 33 42 9 2
21 Drapeau de la France Stéphane Sarrazin 9 2
22 Drapeau de l'Allemagne Armin Kremer Abd. 9 2
23 Drapeau de la Norvège Ole Christian Veiby 11 14 11 12 Abd. 10 37 1
24 Drapeau de la France Yohan Rossel 10 38 15 41 Forf. 1
25 Drapeau de la Finlande Kalle Rovanperä[N 1] 35 10 1
26 Drapeau de la France Bryan Bouffier 10 Abd. 1
Légende
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Classé, dans les points
Bleu Classé, hors des points
Mauve Abandon (Ab.)
Retrait (Re.)
Noir Disqualifié (Dq.)
Blanc N'a pas pris le départ (Np.)
Épreuve annulée (A)
Aucune N'a pas participé (-)

Notes:

1 2 3 4 5 – Indique la position lors de la Power Stage.

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Rallyes → 1er Vic.















Drapeau de la France Sébastien Ogier 1 2 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1 1 11 2
Drapeau de la Belgique Thierry Neuville 9 8 5 3 3 2 2 2 1 2 3 2 2 1 4
Drapeau de l'Estonie Ott Tänak 3 3 3 4 4 4 3 4 3 3 2 3 3 2
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala 2 1 2 2 2 3 4 3 4 4 4 4 4 1 1
Drapeau du Royaume-Uni Elfyn Evans 6 6 8 9 6 6 6 6 6 6 6 5 5 1
Drapeau de l'Espagne Daniel Sordo 4 4 4 5 5 5 5 5 5 5 5 6 6
Drapeau du Royaume-Uni Kris Meeke - 14 6 7 9 9 10 10 11 12 9 8 7 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Hayden Paddon - 9 9 8 8 8 8 7 8 9 10 10 8
Drapeau de la Finlande Juho Hänninen 11 12 11 12 10 10 9 9 9 8 7 7 9
Drapeau de l'Irlande Craig Breen 5 5 7 6 7 7 7 8 7 7 8 9 10
Drapeau de la Finlande Esapekka Lappi - - - - - 17 11 13 10 10 11 12 11 1
Drapeau de la Norvège Andreas Mikkelsen 7 10 12 10 11 11 12 12 14 11 12 11 12
Drapeau de la France Stéphane Lefebvre 8 7 10 11 12 12 14 11 13 14 13 12 13
Drapeau de la Finlande Teemu Suninen - 16 16 13 13 14 15 15 12 13 14 14 14
Drapeau de la Norvège Mads Østberg - - - - 17 13 13 14 15 15 15 15 15
Drapeau de la Tchéquie Jan Kopecký 10 11 13 14 14 15 16 16 15 15 16 16 16
Drapeau de la Suède Pontus Tidemand 15 13 14 15 15 16 17 17 17 17 17 17 17
Drapeau de l'Irlande Richie Dalton - - - - - - - - - - - - 18
Drapeau de la France Eric Camilli - - - - - - 18 18 18 18 18 18 19
Drapeau de la Grèce Jourdan Serderídis[N 1] - - - - - - - - - - - - 20
Drapeau de la France Stéphane Sarrazin - - - 16 16 18 19 19 19 19 19 19 21
Drapeau de l'Allemagne Armin Kremer - - - - - - - - - 20 20 20 22
Drapeau de la Norvège Ole Christian Veiby - - - - - - - - - - 21 21 23
Drapeau de la France Yohan Rossel - - - 18 19 20 20 20 20 21 22 22 24
Drapeau de la Finlande Kalle Rovanperä[N 1] - - - - - - - - - - - - 25
Drapeau de la France Bryan Bouffier 12 15 15 17 18 19 21 21 21 22 23 23 26

En gras et italique, pilotes vainqueurs.

Classement des copilotes[modifier | modifier le code]

Selon le système de points en vigueur, les 10 premiers équipages remportent des points, 25 points pour le premier, puis 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1. Le championnat est remporté pour la cinquième fois consécutive par le français Julien Ingrassia, copilote de Sébastien Ogier, après avoir remporté deux des treize manches du calendrier.

Pos. Copilotes MON
SUE
MEX
FRA
ARG
POR
ITA
POL
FIN
GER
ESP
GBR
AUS
Points
1 Drapeau de la France Julien Ingrassia 1 32 22 22 44 15 53 32 Abd. 34 23 34 41 232
2 Drapeau de la Belgique Nicolas Gilsoul 151 133 31 15 11 22 34 15 63 44 Abd. 21 1 208
3 Drapeau de l'Estonie Martin Järveoja 3 2 43 11 33 41 1 Abd. 71 1 34 6 22 191
4 Drapeau de la Finlande Miikka Anttila 2 11 64 41 55 9 25 201 214 73 Abd. 53 Abd. 136
5 Drapeau du Royaume-Uni Daniel Barritt 64 6 9 21 22 63 Abd. 8 22 6 7 1 5 128
6 Drapeau de l'Espagne Marc Martí 45 4 85 34 8 3 122 4 9 341 151 10 95
7 Drapeau de l'Irlande Paul Nagle Abd. 124 1 Abd. Abd. 18 Abd. 8 Abd. 12 72 75 75
8 Drapeau de la Finlande Kaj Lindström 163 23 7 Abd. 7 7 6 10 35 4 45 Abd. 71
9 Drapeau du Royaume-Uni Scott Martin 5 5 53 Abd. 5 25 11 5 55 15 Abd. 64
10 Drapeau de la Finlande Janne Ferm 104 41 Abd. 1 212 Abd. 9 63 62
11 Drapeau de la Norvège Anders Jæger 7 7 Abd. 8 93 2 18 45 114 54
12 Drapeau du Royaume-Uni Sebastian Marshall 31 Abd. Abd. 2 Abd. 8 8 3 41
13 Drapeau de la Nouvelle-Zélande John Kennard Forf. 75 5 6 6 33
14 Drapeau de la France Gabin Moreau 92 8 15 50 13 55 6 Abd. 30
15 Drapeau de la Finlande Mikko Markkula 10 8 12 6 4 16 8 31 29
16 Drapeau de la Norvège Ola Fløene 15 9 8 7 7 19 Abd. 18
17 Drapeau de la Norvège Torstein Eriksen 10 5 11
18 Drapeau de la Tchéquie Pavel Dresler 8 16 10 11 9 7
19 Drapeau de la Suède Jonas Andersson 11 9 10 10 11 13 12 11 4
20 Drapeau de l'Australie John Allen 8 4
21 Drapeau de la France Benjamin Veillas 12 14 11 28 21 9 14 12 10 16 12 3
22 Drapeau de la France Jacques-Julien Renucci 9 33 17 Abd. Forf. 2
23 Drapeau de la Belgique Frédéric Miclotte[N 1] 29 25 33 42 9 2
24 Drapeau de l'Allemagne Pirmin Winklhofer Abd. 9 2
25 Drapeau de la Norvège Stig Rune Skjærmoen 11 14 11 12 Abd. 10 37 1
26 Drapeau de la France Benoît Fulcrand 10 38 15 41 Forf. 1
27 Drapeau de la Finlande Jonne Halttunen[N 1] 13 35 10 1
28 Drapeau de la France Denis Giraudet 10 Abd. 1
Légende
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Classé, dans les points
Bleu Classé, hors des points
Mauve Abandon (Ab.)
Retrait (Re.)
Noir Disqualifié (Dq.)
Blanc N'a pas pris le départ (Np.)
Épreuve annulée (A)
Aucune N'a pas participé (-)

Notes:

1 2 3 4 5 – Indique la position lors de la Power Stage.

Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Les points sont accordés aux 10 premiers classés. Seules les trois premières voitures de chaque constructeurs marquent des points. Les points de la super spéciale ne sont pas pris en compte dans ce classement. Le championnat est remporté pour la première fois par une équipe privée, à savoir M-Sport, qui défend les intérêts de Ford, devant trois constructeurs[9].

Pos. Constructeurs No. MON
SUE
MEX
FRA
ARG
POR
ITA
POL
FIN
GER
ESP
GBR
AUS
Points
1 Drapeau du Royaume-Uni M-Sport World Rally Team 1 1 3 2 2 Nc. 1 5 3 Abd. 3 2 3 4 428
2 3 2 4 6 3 4 1 Abd. 6 1 3 Nc. 2
3 Nc. Nc. Nc. Nc. 2 Nc. Abd. 5 2 Nc. Nc. 1 Nc.
2 Drapeau de la Corée du Sud Hyundai Motorsport 4 Forf. 6 5 Nc. 5 Abd. Abd. 2 Abd. 7 7 Nc. 3 345
5 6 Nc. 3 1 1 2 3 1 5 Nc. Abd. 2 1
6 4 4 Nc. 3 Nc. 3 7 Nc. 8 8 6 4 Nc.
3 Drapeau du Japon Toyota GAZOO Racing WRT 10 2 1 6 4 4 7 2 8 Nc. 6 Abd. 5 Abd. 251
11 7 8 7 Abd. 6 6 Nc. 7 3 4 4 Abd. 5
12 Nc. 4 Abd. 1 Nc. Abd. 7
4 Drapeau de la France Citroën Total Abu Dhabi WRT 7 Abd. 7 1 Abd. Abd. Nc. Abd. 6 7 Abd. 1 Nc. Abd. 218
8 5 5 8 5 Abd. 5 8 Nc. Nc. 5 5 8 Abd.
9 7 8 6 4 4 2 Nc. 6 6

Trophée WRC[modifier | modifier le code]

Selon le système de points en vigueur, les 10 premiers équipages remportent des points, 25 points pour le premier, puis 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1. Le trophée est remporté par le grec Jourdan Serderídis, après avoir remporté trois des treize manches du calendrier.

Pos. Pilotes MON
SUE
MEX
FRA
ARG
POR
ITA
POL
FIN
GER
ESP
GBR
AUS
Points
1 Drapeau de la Grèce Jourdan Serderídis 1 2 2 3 1 1 126
2 Drapeau de l'Ukraine Valeriy Gorban 1 1 Abd. Abd. 1 Abd. 1 100
3 Drapeau de la France Jean-Michel Raoux 2 2 Abd. 1 2 79
4 Drapeau de la Tchéquie Martin Prokop 1 3 40
5 Drapeau de l'Arabie saoudite Yazeed Al-Rajhi 1 Abd. 25
6 Drapeau de l'Italie Lorenzo Bertelli Abd. 0

Galerie Monte-Carlo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Les équipages ont été crédités des points du championnat du monde en Australie, bien qu'ils n'étaient pas éligibles pour marquer des points, car ils ont terminé dans les dix premiers du rallye.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Tassel, « Calendrier et ordre des départs confirmés pour 2017 », sur autohebdo.fr, (consulté le ).
  2. WRC 2017, plus de points dans la Power Stage Le Mag SportAuto (consulté le 23 janvier 2017)
  3. « ListeDesPartants » (consulté le )
  4. « DéductionParSoustractionDuClassementFinal » (consulté le )
  5. « ListeDesPartants » (consulté le )
  6. « ListeDesAbandons » (consulté le )
  7. « Liste des partants », sur WRC.com (consulté le )
  8. « Liste des abandons », sur WRC.com (consulté le )
  9. François Peisson, « Titres en jeu pour Sébastien Ogier et M-Sport », sur lequipe.fr, (consulté le ).