Eric Melville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melville.
Eric Melville
Description de l'image defaut.svg.
Fiche d'identité
Naissance
à Le Cap (Afrique du Sud)
Décès (à 55 ans)
à Toulon (France)
Taille 1,96 m (6 5)
Position troisième ligne centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1980-1983
1983-1986
1986-1992
SA Hagetmau
Stade montois
RC Toulon
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1990-1991 Drapeau : France France 6 (0)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
2000-2001
2001-2003
2003-2004
2004-2005
2007-2009
2010-2012
2016-2017
RC Toulon
US Oyonnax
FCS Rumilly
SO Ugine-Albertville
RO Grasse
Stade dijonnais
Drapeau : Suisse Suisse

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Eric Melville, né le au Cap (Afrique du Sud) et mort le à Toulon (France), est un joueur de rugby à XV sud-africain naturalisé français, évoluant au poste de troisième ligne centre. Il compte six sélections avec l'équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Manager général du Rugby club toulonnais durant la saison 2000-2001, il part ensuite entraîner l'US Oyonnax jusqu'en 2003, puis le FCS Rumilly de 2003 à 2004, et le Stade Olympique Ugine-Albertville. Il devient entraîneur du Rugby olympique de Grasse en 2007, et il entraîne ensuite le Stade dijonnais de juin 2010 à avril 2012[1]. Il co-entraîne l'équipe de Suisse à partir d'octobre 2016[2].

Il meurt des suites d'une crise cardiaque dans la nuit du 18 au 19 juin 2017[3],[4].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il fera une brève apparition à La Valette en toute fin de carrière.

En 2016, le site Rugbyrama le classe neuvième parmi les dix meilleurs joueurs de l'histoire du RC Toulon[5].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Melville a honoré sa première cape internationale en équipe de France le 3 mars 1990, contre l'équipe d'Irlande lors du Tournoi des Cinq Nations. Il a ensuite participé aux trois matchs contre l’Australie lors de la tournée d’été (juin 1990) et a fait partie de l’équipe qui a accueilli les All Blacks à Nantes en novembre de la même année. Sa sixième (et dernière) sélection a été le 20 juillet 1991 contre l'équipe des États-Unis.

Il est souvent présenté comme le premier étranger de l’ère moderne à jouer en équipe de France de rugby, ce qui n’est pas vrai puisqu’il avait été naturalisé français deux mois avant sa première sélection[6].

Carrière d'entraineur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Eric Melville (entraîneur du Stade dijonnais) : « On aurait pu faire mieux » », sur bienpublic.com, 24 avril 2012
  2. « Suisse XV tient ses nouveaux entraîneurs », sur lerugbygenevois.ch, 14 octobre 2016
  3. Richard Escot, « Toulon : l'international varois Eric Melville est décédé », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Toulon : l'international varois Eric Melville est décédé», sur lequipe.fr, 19 juin 2017
  5. « Wilkinson, Champ, Gallion, Herrero... Le Top 10 des meilleurs joueurs de l’histoire de Toulon », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 1er janvier 2017)
  6. « Melville dans le cercle bleu » dans L’Humanité du 3 mars 1990.

Lien externe[modifier | modifier le code]