Cécile Auclert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auclert.
Cécile Auclert
Description de l'image Cécile Auclert - 2017.jpg.
Naissance (54 ans)
Paris, 14e, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Séries notables Les Filles d'à côté
Père et Maire
Plus belle la vie
Site internet http://www.cecile-auclert.com

Cécile Auclert née le à Paris, est une comédienne, compositrice et metteur en scène française.

Biographie[modifier | modifier le code]

À dix-sept ans[réf. nécessaire], Cécile Auclert s'inscrit au cours Florent où elle suit les enseignements de François Florent, Raymond Acquaviva et Francis Huster, tout en s’intéressant à la méthode « Actors Studio » par le biais de stages avec Jack Garfein et Corinne Blue[réf. nécessaire]. Elle fait sa première apparition télévisée dans Paris-Saint-Lazare, une saga réalisée par Marco Pico où elle côtoie, entre autres, Jean Bouise et Patrick Bruel.

Après un an de cours, elle est engagée au Théâtre d'Edgar pour interpréter une des trois filles de la pièce à succès de Daniel Colas : Les Mangeuses d'Hommes. Parallèlement, elle participe à diverses séries télé, téléfilms et longs-métrages[réf. nécessaire]. Elle se produit aussi au Festival d'Avignon, avec Le Roi des Frontins d’Eugène Labiche, « en off ».

L'auteur et metteur en scène Josiane Balasko l'engagera trois ans plus tard pour incarner la pompiste dans « l’Ex femme de ma vie », pièce créée au Splendid par Jane Birkin et Thierry Lhermitte, et qui sera reprise au théâtre du Gymnase avec Richard Berry.

Tout en s'adonnant pleinement à sa fille Tabata, née en 1991[1], elle continue à apparaître dans des productions télévisuelles ou cinématographiques dont Les Mouettes de Jean Chapot ou La mort d’un bavard d’Hervé Guérin avec Jean-Pierre Kalfon.

En 1993, elle décroche le rôle de Fanny dans Les Filles d'à côté, personnage qu'elle quittera un an et quelques 150 épisodes plus tard. La comédienne craint en effet que l'étiquette AB Productions devienne un handicap pour sa carrière[2]. Ce sera bien le cas.

Elle passe ainsi derrière les caméras, pour s'intéresser à l'écriture et la mise en scène quand elle travaille sur Préambule, le premier one-man show de Jean-Luc Borras. En 1998, elle se retrouve sur les planches pour « Trois femmes de trop » de Bruno Chapelle avec, entre autres, Raphaëlle Cambray qui la mettra en scène des années plus tard sur La Pluie boulevard Saint-Germain.

En 1999, elle se régale avec les chansonniers au Théâtre des Deux Ânes avant de quitter Paris en 2000[réf. nécessaire]. En 2001, elle connaît un retour médiatique inespéré en étant engagée dans la nouvelle série de TF1, Père et Maire. Das cette comédie dramatique elle seconde les têtes d'affiche Christian Rauth et Daniel Rialet, également créateurs du programme.

En 2006, la production de la série ralentit, et l'actrice rejoint donc l'équipe de Plus belle la vie pour incarner la commissaire Véra Madigan. Parallèlement, elle s'adonne à l'écriture d'un spectacle musical avec piano et violoncelle, Un Hiver de Cochon, relatant les premières amours de Frédéric Chopin et George Sand, spectacle qu'elle créera en 2008. L'année suivante, Père et Maire se conclut au bout de 24 épisodes. Résidant à Marseille, elle donne des cours de théâtre pour des classes de 6e et 5e dans divers collèges[réf. nécessaire].

En 2009, elle écrit et interprète la suite des amours tumultueuses du couple avec Des Étés de sauterelles, toujours avec son duo de musiciens[réf. nécessaire].

En 2010, Cécile Auclert décide de quitter le devant de la scène pour se consacrer à la musique et l'écriture. Depuis, elle a écrit un premier roman, À propos de Cora Martino, toujours en quête d’éditeur[1]. En 2014, elle crée La Pluie boulevard Saint-Germain, une bluette musicale dont elle a aussi co-écrit la musique avec la pianiste Agathe Di Piro. Elle arrête définitivement la télévision, et se déclare en 2015 en être dégoûtée : « À la télé, on vous prend puis on vous jette sans aucun égard »[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est divorcée de Christian Rauth et a une fille, Tabata, née en 1991, de son premier mariage.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Le roi des Frontins
  • 1988-1989 : L’ex femme de ma vie
  • 1998 : Trois femmes de trop
  • 1999 : Les chansonniers
  • 2008 : Un hiver de cochon

Auteur[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Un hiver de cochon : Spectacle musical relatant la rencontre de George Sand et Chopin – Interprétation : Cécile Auclert – Piano : Mélanie Gadenne – Violoncelle : Xavier Chatillon
  • 2009 : Des étés de sauterelles : Spectacle musical – la suite des amours de George Sand et Chopin – Interprétation : Cécile Auclert – Piano : Mélanie Gadenne – Violoncelle : Xavier Chatillon
  • 2014 : La pluie Boulevard Saint-Germain : une bluette musicale – Composition : Cécile Auclert et Agathe Di Piro
  • 2015 : Le Dicado
  • 2015 : Poèmes musicaux

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Préambule One man Show de Jean-Luc Borras
  • 2008 : Un hiver de cochon
  • 2009 : Des étés de sauterelles

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]