Alexandre Fabre (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alexandre Fabre)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabre et Alexandre Fabre (homonymie).
Alexandre Fabre
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexandre Fabre en 2012.
Nom de naissance Louis-Alexandre Fabre
Naissance (62 ans)
Drapeau de la Tunisie Tunisie
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Acteur
Films notables Mon père, il m'a sauvé la vie (2001)
L'Affaire Christian Ranucci : Le Combat d'une mère (2005)
Séries notables Plus belle la vie (2004 — en cours)
Site internet alexandrefabrelesite.free.fr

Louis-Alexandre Fabre, dit Alexandre Fabre, né le en Tunisie, est un acteur et metteur en scène français principalement connu pour son rôle de Charles Frémont dans Plus belle la vie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de médecin, Alexandre Fabre est né en Tunisie où il a vécu jusqu'à l'âge de 10 ans. Au moment de l'indépendance de la Tunisie, son père est obligé de rentrer en France et la famille s'installe à Albi. Ils emménagent ensuite à Marseille. Alexandre est alors âgé de 12 ans[1]. Il a aussi vécu à Neuilly-sur-Seine. Il a fréquenté dix-huit écoles mais n'a aucun diplôme.

À Paris, il apprend le métier de comédien dès 20 ans[2], puis revient à Marseille où il joue Ionesco, Racine, Molière, Dumas, et bien d'autres sur les scènes marseillaises : Toursky, Gymnase, la Criée. Il tourne également pour la télévision et le cinéma (dont French Connection 2 avec Gene Hackman).

Pendant une dizaine d'années, il joue ses propres spectacles (d’après Rabelais, John Fante, Sony Labou Tansi...), dans les grandes villes mais également dans les villages de (Tunisie, Mauritanie, Tchad, Congo-Brazzaville, Madagascar...). Il participe également à des spectacles avec des artistes africains, une troupe camerounaise avec laquelle il interprète un Dom Juan de Molière au Festival d'Avignon 1993) mise en scène par Renata Ramos.

Il a vécu 15 ans en Afrique[3]. À Brazzaville, au Congo, il monte une comédie musicale avec sa fille, alors âgée de 20 ans, qui s'occupe de la technique. Lorsqu'il rentre en France, il est hospitalisé dans un service spécialisé dans les maladies tropicales, puis pense avoir le sida. Il est finalement hospitalisé pour des vers de Cayor. Il vit actuellement dans un cabanon d'une calanque[4] de Marseille, sa ville préférée. Il révèle en 2007 qu'il a récemment hérité de ses parents un mas du XVe siècle (composé de vignes exploitées par la famille) à Gaillac (Tarn), où il passe ses vacances[5]. Il a fait un tour du monde avec son ami et collègue de travail Richard Guedj, qu'il retrouvera dès 2004 dans Plus belle la vie, puisqu'il y est directeur d'acteurs[6].

Lorsqu'il rentre à Paris, il joue encore du théâtre (Offenbach, Edmond Rostand, Daniel Soulier, Agatha Christie...). En 2004, il passe le casting pour le rôle de Charles Frémont dans le feuilleton de France 3, Plus belle la vie, qui devait simplement être un personnage secondaire le temps de quelques épisodes, mais en 2016, le méchant du Mistral est toujours là.

Alexandre Fabre en 2006.

Depuis 2005, il participe au festival de Monte-Carlo.

Le 17 décembre 2008, Alexandre Fabre et Rebecca Hampton participent à l'édition du Globe de cristal 2008.

Alexandre Fabre apparaît en 2009 dans le documentaire de Thibault Perois : Funky Documentary centré sur le quotidien d'un petit village du Languedoc-Roussillon et prête sa voix pour incarner le narrateur.

En , un de ses spectacles, Rabelaisien, sort pour la première fois en DVD [7].

En 2012, il participe à la tournée dans toute la France à l'occasion de l'anniversaire de Plus belle la vie, qui atteint 2012 épisodes.

Le , il est présent dans l'émission Harry à l'occasion du prime-time Petits arrangements avec l'amour[8]' [9]. Le , il participe à l'émission C à vous avec Rebecca Hampton[10]. Le duo est très souvent présent à la télévision, comme dans l'émission de Cauet[11], ou bien sur Village Départ pour le tour de France[12],[13], ou encore au cours de tchats vidéo[14],[15]. Le , il est présent sur la promenade des Anglais à Nice pour une séance de dédicaces. Durant l'été 2013, il est l'invité d'honneur de l'Escapade des Gourmets à Rasteau [16]. Il évoque sa passion pour les vignes et le terroir français [17]. Le (épisode no 2296), après neuf ans passés sous le statut de guest dans Plus belle la vie, Alexandre est crédité dans les personnages principaux, c'est-à-dire que son nom apparaît à la fin de chaque épisode, même s'il n'est pas présent[18].

Du 28 septembre au 7 octobre 2013, il présente, en alternance avec Rebecca Hampton, une émission à 15h en direct de la foire de Marseille (89e édition)[19].

Il participe en avril 2014 à une journée spéciale pour les 10 ans de Plus belle la vie, à Nancy[20].

Depuis le mois d'avril 2016, il est le parrain de l'association Provence Art Culture, sise à Saint-Victoret[21].

Le , il est présent à la dix-septième édition de l'Escapade des Gourmets à Rasteau.

En mars 2017, il reprend les lectures publiques de la pièce de Christina Herrström, Erling, au Théâtre Hébertot, deux ans après la lecture au Théâtre de l’Échappée. Cette même année marque également son retour sur les planches : la pièce sera en effet jouée au Théâtre de l'Arrache-Cœur du 7 au 30 juillet 2017, à 22h10, au Festival d'Avignon[22].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En mai 1968, il fait du militantisme par le biais du théâtre. Il aimait s'engager et faire passer des messages dans les usines. Pour lui, Plus belle la vie est aussi un moyen de véhiculer des idées, mais d'un autre ordre, sur des sujets de société.

Après avoir donné des cours de théâtre pendant dix ans, il a aussi monté des spectacles en Afrique. Une manière pour lui de s'engager politiquement et de dénoncer la ségrégation entre les noirs et les blancs qui a sévi en Afrique[23].

Concernant l'écologie, il se désole de voir les désherbants et produits chimiques se répandre dans l'agriculture, possédant lui-même un vignoble[24].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Alexandre Fabre à la campagne, en 2007.

Ses grands-parents paternels et maternels étaient paysans[25], ce qui explique son attachement pour la nature. Enfant, il passait ses vacances dans la ferme de son parrain. Son père était médecin en Tunisie[26]. Il a quatre frères et sœurs[27], dont Geneviève Fabre, artiste peintre.

Il est l'ex-compagnon de la comédienne Marie Réache (qui a rejoint le casting de PBLV en 2012 dans le rôle de Babeth Nebout) avec qui il a eu un enfant, Jules, âgé aujourd'hui de 21 ans[28],[29]. En août 2017, Jules Fabre rejoint également le casting de la série Plus belle la vie[30].

Père de six enfants (Étienne, Mathieu, Stéphane, Jules, Chloé, Léa) de quatre mères différentes, il se marie le 27 août 2011 à Gaillac avec sa compagne Faouzia. Il a une fille née en 1978. L'un de ses fils, Étienne, est aussi un artiste puisqu'il est peintre[31]. Mathieu, un autre de ses enfants, tient une pizzeria à Marseille, dans le quartier du Panier[32].

Il a un chien né en 2001, Léo, en hommage à Léo Ferré.

Lectures[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Le Brise-lames d'Armand Meffre, mise en scène : Jacques Échantillon, Les Tréteaux du Midi : Fabius Imbert
  • 1982-1985 : Les trois mousquetaires, mise en scène : Marcel Maréchal, Théâtre de la Criée
  • 1986 : Le Théâtre d'Arlequin : Arlequin poli par l'amour de Marivaux
  • La Tête noire de Alain-René Lesage, mise en scène : Daniel Soulier, Théâtre national de Chaillot
  • 1992 : Don Juan (ou tetchap te gok)
  • 1992-1993 :
  • La route de los Angeles d'Alexandre Fabre
  • Le sopha, mise en scène : Zbignief Horoks
  • Voyage en bourgeoisie, mise en scène : Alexandre Fabre et Daniel Soulier
  • L’inutile beauté, mise en scène : Isabelle Caubère
  • L’invité, mise en scène : Isil Casapoglu
  • Architruc, mise en scène : Alexandre Fabre et Daniel Soulier (tournées en France, en Asie et en Afrique
  • Les vignerons de la première heure, mise en scène : Daniel Soulier
  • Délire à deux, mise en scène : Daniel Soulier et Alexandre Fabre (tournées)
  • Hodja, mise en scène : Isil Casapoglu
  • Le théâtre d’arlequin, mise en scène : Daniel Soulier
  • Le partage de midi, mise en scène : Andonis Vouyoucas
  • En attendant Godot, mise en scène : Andonis Vouyoucas, Théâtre Massalia (Marseille)
  • La vie de Galilée, mise en scène : Marcel Maréchal, Théâtre de la Criée
  • Les immigrés, mise en scène : Richard Martin, Théâtre Toursky (Marseille)
  • La mouette, mise en scène : Andonis Vouyoucas
  • Ton nom dans le feu des nuées, Élisaseth de Marcel Maréchal
  • La nuit des psaumes
  • 1993 : Neronissime, ou l’empereur s’amuse
  • 1998 : Les dix petits nègres, mise en scène Renata Scant ;
  • 2002-2004 :
  • Derrière chez moi de Daniel Soulier, mise en scène : Gérald Chatelain, Festival d'Avignon puis tournées
  • Nuit dantesque de François Narboni et Antoine Juliens ; Ionesco-Pinget-Soulier d'Alexandre Fabre
  • La Belle et la Bête, mise en scène : Alexis Monceau, Palais des glaces
  • Le fusil de chasse, mise en scène : Martine Logier
  • La chanson de fortunio, mise en scène : Antoine Juliens
  • Gulliver : mise en scène : Daniel Soulier
  • Bergson / Feydeau : tournées au festival d'Avignon
  • Opérette brazzavillois d'Alexandre Fabre
  • Danse de chambre de Karine Saporta
  • 2006 : Premier Amour de Samuel Beckett, mise en scène : Alain Paris
  • 2007-2008-2009 : Cyrano de Bergerac, mise en scène : Rénata Scant ;
  • 2011-2012 : Rabelaisien, d'Alexandre Fabre
  • 2017 : Erling de Christina Herrström[41]' [42], avec Samuel Giezek et Gwénola de Luze ; mise en scène de François Béchu (Théâtre de l'Arrache-Coeur, Festival d'Avignon)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Je ne suis méchant que dans Plus belle la vie", dit Alexandre Fabre
  2. http://alexandrefabrelesite.free.fr/biographie.php
  3. L'ascenseur avec Alexandre Fabre sur Plus belle la vie.org, consulté le 15 septembre
  4. http://alexandrefabrelesite.free.fr/images/presse/G_presse_24.jpg
  5. Où partent les comédiens en vacances ?
  6. Interview de Richard Guedj
  7. Captation de Rabelaisien
  8. "Harry" avec les comédiens de PBLV 1/2
  9. "Harry" avec les comédiens de PBLV 2/2
  10. Reportage avec les comédiens
  11. Alexandre Fabre chez Cauet
  12. "Village Départ" à Pau avec Alexandre Fabre 1/2
  13. "Village Départ" à Pau avec Alexandre Fabre 2/2
  14. Tchat vidéo avec les comédiens
  15. Tchat vidéo avec les comédiens
  16. Interview par "Terre et Vigne" à Rasteau
  17. Interview par "Terre et vigne"
  18. Alexandre Fabre change de statut et devient personnage principal
  19. Alexandre Fabre, présentateur d'une émission à la Foire de Marseille
  20. Les dix ans de PBLV
  21. Alexandre Fabre parrain de l'association PAC
  22. Agenda du théâtre de l'Arrache-Cœur
  23. L'engagement politique d'Alexandre Fabre
  24. L'engagement écologique d'Alexandre Fabre
  25. 24h avec Alexandre Fabre
  26. Mensuel n°21 de PBLV - Novembre 2007
  27. Article "24h avec A. Fabre" + Mensuel PBLV n°15 (Mai 2007)
  28. "Télé Loisirs" du 10 septembre 2012
  29. Vidéo sur mativi-marseille
  30. Jules Fabre arrive dans PBLV, sur le site Episodespblv
  31. Article de « Charente Libre », 18 mai 2012
  32. Mathieu, fils d'Alexandre Fabre
  33. Article sur cotelaval.fr, 15 janvier 2016
  34. Le courrier de la Mayenne, 09 septembre 2015
  35. Lecture publique d'Erling - Institut Suédois
  36. Vidéo : A. Fabre dans "Sous le soleil"
  37. 1027 épisodes à la fin de la saison 12
  38. Clip "J'veux du soleil" avec les comédiens
  39. Vidéo hommage aux victimes des attentats de Paris
  40. Vidéo hommage aux victimes des attentats de Bruxelles
  41. "Erling" au Théâtre de l’Échappée
  42. http://www.olborne.com/page/scenographie/scenographe-accueil.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]