Nuit d'ivresse (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuit d'ivresse.
Nuit d'ivresse
Réalisation Bernard Nauer
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 90 min
Sortie 1986

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nuit d'ivresse est un film français réalisé par Bernard Nauer, sorti en 1986. Il est adapté de la pièce de théâtre éponyme créée en 1985 par Josiane Balasko et Michel Blanc.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule à Paris, un soir de réveillon de la Saint-Sylvestre.

Jacques Belin est le célèbre animateur du jeux télévisé quotidien : « L'affaire est dans le sac » . Il attend Marlène sa fiancée au café de la gare de l'Est à afin de fêter avec elle, le temps d'une soirée, l'attribution du « Dandy d'or de la courtoisie française » qu'il vient de recevoir... or celle-ci ne viendra jamais au rendez-vous.

Une femme sans grand charme, plutôt vulgaire, mais qui a beaucoup de caractère nommée Frède, entre à son tour dans ce bar et se met elle aussi à y consommer sans trop de retenue, dans l'attente de son train qui doit l'emmener dès le lendemain à Metz, afin d'être hébergée chez sa sœur, alors qu'elle vient de sortir de prison.

Tout oppose donc ces deux êtres mais leurs solitudes respectives les poussent à discuter et à boire ensemble.

S'ensuivra une soirée mouvementée dans le milieu mondain puis un réveil à jamais mémorable…

Commentaire[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Quelques répliques célèbres du film :

  • « Hé bien, ta robe, elle n'est pas rancunière ! »
  • « Dis donc, tu as une descente, je ne voudrais pas la remonter en vélo ! »
  • « Elle est moche, elle est très moche, elle est même plus moche que vous ! »
  • « Alors Marc-André Ammooouuuuu, c'est curieux, je pensais que l'entrée était interdite aux enculés mondains... »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]