Studio des artistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Studio des artistes

Titre original Studio des artistes
Genre Sitcom
Création Ariane Carletti
Fitzgérald Artman
Acteurs principaux Sébastien Courivaud
Virginie Caren
Frédéric Vaysse
Éric Dietrich
Benoît Solès
Samuel Jouy
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 35
Durée 26 minutes
Diff. originale

Studio des artistes est une série télévisée française en 35 épisodes de 26 minutes, créée par Ariane Carletti et Fitzgerald Artman (alias Jean-Luc Azoulay) et diffusée à partir du sur France 2. La série est ensuite rediffusée sur AB1.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Suite de L'École des passions, cette série met en scène la vie de Rémy Ferrand, professeur dans un cours d'art dramatique, ainsi que d'un groupe d'élèves de l'école où il enseigne. L'intrigue centrale de la série est une histoire d'amour impossible entre Rémy et Julie, une jeune provinciale fraîche et naïve montée à Paris pour prendre des cours de théâtre.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. La rentrée
  2. Premier cours
  3. Découvertes
  4. Les galères de Marie
  5. Un banal accident
  6. La disparition
  7. L'aveu
  8. Les absents ont toujours tort
  9. Le petit échiquier des contradictions
  10. Un aller et deux retours
  11. Xavier
  12. Le duel
  13. Il ne faut jurer de rien
  14. Une toute petite place
  15. La peur et les coups
  16. Les illusions perdues
  17. Vous n'auriez pas une petite pièce
  18. Jouer et déjouer
  19. Le renoncement
  20. Mademoiselle Julie
  21. Invité surprise
  22. Une semaine de vacances
  23. Trop tard
  24. Permis de séjour
  25. Le maître et l'élève
  26. La chance au tournant
  27. Le corbeau, la belette et le petit lapin
  28. Gueule de bois, gueule d'amour
  29. Passion
  30. La chasse au bonheur
  31. Troublants aveux
  32. Le cœur entre deux êtres
  33. Deux petits chaussons
  34. L'amour en jeu
  35. Quitte ou double

Commentaire critique[modifier | modifier le code]

Cette série est jugée plus haut de gamme que celles produites habituellement par AB Productions : les situations se veulent plus creusées et les dialogues moins approximatifs. L'absence de rires enregistrés est un indice qui permet de la ranger dans la catégorie des séries dites "sérieuses", dans le sens où elles peuvent laisser une place au tragique (comme la fin le prouve). Le sujet de la série - le théâtre - participe également de cette volonté de se démarquer des séries AB traditionnelles et d'afficher certaines prétentions culturelles. Le spectateur ne manque pas de relever l'audace de faire jouer à Sébastien Courivaud (Hélène et les Garçons, Le Miracle de l'amour) un professeur d'art dramatique.

La lucidité dont font preuve Ariane Carletti (Ariane du club Dorothée) et Fitzgérald Artman, les auteurs, permet de donner à Studio des artistes une note mélancolique et grave que l'on ne retrouve pas ailleurs. Le feuilleton repose sur une triple mise en abîme qui permet plusieurs lectures : un prof de théâtre (Rémy Ferrand, joué par Sébastien Courivaud) apprend à une élève (Julie, jouée par Virginie Caren) l'art dramatique alors que l'acteur qui l'incarne semble pourtant limité dans son jeu. À ce niveau-là, l'art devient proprement dramatique. Comme un écho à l'histoire d'amour - impossible, forcément - qui lie Julie et Rémy dans la série. Pourtant, les comédiens Sébastien Courivaud et Virginie Caren en ont vécu une véritable

.

Cette série a également révélé Benoît Solès, qui interprète le rôle du "méchant" Christian, personnage atypique et subversif.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]