Christophe Leloil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christophe Leloil
Description de cette image, également commentée ci-après
Christophe LeLoiL (2017)
Informations générales
Surnom LeLoiL
Naissance (47 ans)
Caen (France)
Genre musical Jazz
Instruments Trompette, Bugle

Christophe Leloil (ou LeLoiL), né à Caen le est un trompettiste, bugliste, compositeur et arrangeur de jazz français. Il partage son activité artistique de leader ou sideman avec l'enseignement au conservatoire des Alpes-de-Haute-Provence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir essayé le piano, il adopte la trompette à 18 ans[1]. Il étudie au Caen Jazz Action puis au CRR de Caen dont il sort avec un prix en 1997.

Il a joué notamment avec Emmanuel Bex, Pete King, Alain Jean-Marie, Stefano Di Battista, Serge Lazarevitch, Siegfried Kessler, Éric Barret, Sophie Alour, Pierrick Pédron, Denis Leloup, Géraldine Laurent... et en bigs bands sous la direction de Maria Schneider, d’Albert Mangelsdorff (« Franco-allemand de Jazz » de 1997 à 1999) ou Antoine Hervé (UMJ band en 2002). Il est aussi un collaborateur régulier des projets du saxophoniste Raphaël Imbert.

Il a participé à la musique des téléfilms Malaterra et Liberata, respectivement en 2004 et 2005, de l’écrivain et réalisateur Philippe Carrese.

Il dirige en 2008 un sextet qui relit le répertoire enregistré par Booker Little à la fin de sa vie en 1961.

Son disque E.C.H.O.E.S. enregistré en sextet avec Thomas Savy, Carine Bonnefoy, Raphaël Imbert, Simon Tailleu et Cedrick Bec est sorti en 2009 chez AJMI Séries. Il est salué par la critique[2],[3],[4],[5].

Il sort en 2013 Line4, qui propose une sorte de voyage à travers divers pays jazzistiques[6]. Figurent sur ce disque Carine Bonnefoy, Eric Surmenian et André Charlier. Le disque est apprécié par la critique[7],[8],[9]

Il participe également au big band Attica Blues d’Archie Shepp au sein duquel il côtoie Ambrose Akinmusire, Famoudou Don Moye, Tom McClung, Stéphane Belmondo, Reggie Washington ou Darryl Hall (album I hear the Sound est nominé au Gramy awards 2015) et enregistre avec le trio Ligne Sud de Christian Gaubert, Jannick Top et André Ceccarelli.

En 2019 l'album Les Quatre Vents cosigné avec la pianiste Perrine Mansuy, le contrebassiste Pierre Fenichel et le batteur Fred Pasqua paraît sur le label Laborie Jazz. Il récolte quatre étoiles dans Jazz Magazine et est désigné 'Indispensable' dans Jazz News.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Shaw Time!, Christophe LeLoiL Septet

2000 : A Night with Peter King, Christophe LeLoiL Sextet

  • 2008 : E.C.H.O.E.S, Christophe LeLoiL Sextet (AJMI séries)
  • 2013 : Line4, Christophe LeLoiL Quartet (Label Durance/Orkhestra)
  • 2019 : Les Quatre Vents , avec Perrine Mansuy Pierre Fenichel et Fred Pasqua (label Laborie Jazz)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Christian Gaubert/ Jannick Top/ André Ceccarelli 'Ligne Sud'

  • 2016: Lendemains Prometteurs (Cristal records)
  • 2019: Musiques de Film et Jazz (Cristal records)
Avec Zama Sou Noogo
  • 2000 : Leila (Wangoprod)
Avec David Sauzay
  • 2001 : Black Mamba (Ba.Sa)
Avec Nine Spirit
  • 2002 : Méditations dans un Cratère (Ideoplurielle prod)
Avec Uranus Bruyant
  • 2003 : Yac’h Mat (Buda Music)
Avec Antoine Lisolo
  • 2004 : Nearness Project (Coda)
Avec Pepper Pills Big Band
  • 2005 : DJ Killer (Penelope 04 records)
Avec Sylvia Versini Octet
  • 2005 : Broken Heart (AJMI series)
Avec Raphaël Imbert
  • 2006 : Pieces for Christmas peace, Sixtine Groupe (Zig Zag territoires)
Avec Christian Brazier
  • 2007 : Sazanami (Celp Musiques)
  • 2010 : CircumNavigation (Celp)
Avec Yves Carini
  • 2007 : Midnight rendez-vous (Yes music)
Avec Namasté
  • 2007 : Good Baba (Interaction)
Avec Archie Shepp Attica Blues Orchestra
  • 2013 : "I Hear the Sound" (Archieball)
Avec Mulatu Aztatke
  • 2013 "Sketches of Ethiopia" (Jazz Village)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Christophe Leloil », sur jazzcaen.com (consulté le 2 septembre 2014).
  2. Sophie Chambon, « Critique de E.C.H.O.E.S. », sur citizenjazz.com, (consulté le 2 septembre 2014).
  3. Jean-Marc Gelin, « Critique de E.C.H.O.E.S., Jazzman no 154 », sur musiquefrancaise.net, (consulté le 2 septembre 2014).
  4. Thierry Giard, « Critique de E.C.H.O.E.S. », sur culturejazz.fr, (consulté le 2 septembre 2014).
  5. Francis Marmande, Le Monde, 14 mai 2010
  6. Laurent Dussutour, « Loué soit LeLoil », sur citizenjazz.com, (consulté le 2 septembre 2014).
  7. Jean-Marc Gelin, « Critique de Line4 », sur lesdnj.com, (consulté le 2 septembre 2014)
  8. Sophie Chambon, « Critique de Line4 », sur citizenjazz.com, (consulté le 2 septembre 2014)
  9. Disque de la semaine du 2 décembre 2013 sur Jazz à FIP [1]