Bradley Cole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bradley Cole
Description de l'image Bradley Thomas Cole.jpg.
Alias
Brad Cole, Brandley Cole
Naissance (56 ans)
Los Angeles (Californie)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Pays de résidence États-Unis
Profession
Conjoint
Yasuko Noada (25 Juin 2005-présent)
Descendants

Sean William Cole
(né le 18 Juillet 2006)

Maya Joan Cole
(née le 10 Février 2009)[1]

Bradley Cole est un acteur et chanteur américain, né le à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé à Malibu en Californie, Bradley Cole a une sœur et trois frères. Après une jeunesse turbulente (il fait les 400 coups), il étudie les Arts dramatiques à l'université de Malibu. Il tente sa chance à Hollywood sans grand succès. À New York, il décroche quelques petits rôles. En 1984, il décide de partir en Europe et partagera son temps entre Paris et Londres.

Carrière en France[modifier | modifier le code]

En France, il créé sa propre compagnie, Version originale, où il présente des auteurs américains contemporains. En 1991, il décroche le rôle d'un meurtrier dans la série télévisée Les Cinq Dernières Minutes ; il joue également dans la série Maguy aux côtés de Rosy Varte et Jean-Marc Thibault. Mais c'est une série d'AB Productions qui va le faire connaître auprès du public français : Les Filles d'à côté. Il y jouera pendant presque deux ans. Il a également posé quelquefois pour des photos de mode, joué de la guitare dans la rue et travaillé dans un restaurant. Passionné de musique depuis son adolescence, il sort un disque en français en 1994, Reviens donc chez-nous[2], et donne un concert de rock au Bataclan, à Paris, les 8 et 9 octobre 1995[3].

Retour aux États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1996, il retourne aux États-Unis et y enregistre plusieurs disques de pop-rock. Il obtient un rôle récurrent dans plusieurs soap opéras : Haine et Passion, La Force du destin (2003) et Hôpital central (2011), rôles qui lui valent d’être connu du public américain.

Bradley Cole vit présentement à New York et travaille dans le domaine de la musique. Marié depuis 2005 à Yasuko Noada, il a deux enfants d'elle[4]

Les Filles d'à côté[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Filles d'à côté.

Bradley Cole a joué le rôle de Daniel Green dans la sitcom française à succès Les Filles d'à côté (1994-1996) : il y incarne un photographe de mode à l'accent américain. Gagnant très bien sa vie, il partage son appartement avec son ami Marc, qui vit à ses crochets. Marc abuse régulièrement de la générosité de Daniel et il arrive à lui faire croire ce qu'il veut. Très patient, Daniel prend sur lui et sait garder son calme. Même s'il explose parfois de colère, il finit toujours par le regretter et s'excuser auprès de son ami. Il quitte son appartement et la série dans l'épisode 165 pour aller s'installer à New York.

Lors du concert qu'il a donné au Bataclan en 1995, ses deux partenaires dans la série, Cécile Auclert et Christiane Jean - respectivement Fanny et Claire - sont présentes et le rejoindront sur scène à la fin du spectacle[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

En tant que chanteur, il enregistre quatre albums :

  • Tonite (1994) dont Bring it on home to me (1994), sorti en version française sous le titre Reviens donc chez-nous (Label : AB disques, pressage : AB 0406 2, année : 1994, adaptation de G. Aber)
  • All your dreams (1997)
  • In our time (2002)
  • A human thing (2007)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bradley Cole Welcomes Daughter Celebrity Baby Blog, 21 Février 2009
  2. Label : AB disques, pressage : AB 0406 2, année : 1994, adaptation de G. Aber
  3. Reportage-photo paru dans le magazine Télé Club Plus no 30 de février 1995
  4. Les infos de la biographie de Bradley Cole sont extraites de son site officiel, de l'article paru le 14 août 2014 sur le site Internet Pure People ([1]), et d'un photo-reportage posté sur le site Internet dorotheeweb.fr ([2]).
  5. Reportage-photo paru dans le magazine Télé Club Plus no 30 de février 1995

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]