Sandra, princesse rebelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sandra, princesse rebelle
Titre original Sandra, princesse rebelle
Genre Aventures
Romance
Saga de l'été
Acteurs principaux Marie Verdi
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 8
Durée 90 minutes
Diff. originale

Sandra, princesse rebelle est une mini-série française en 8 épisodes de 90 minutes, réalisée par Didier Albert d'après le roman éponyme de Philippe de Baleine et diffusée à partir du sur TF1.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sandra Francœur apprend qu'elle est la fille du couple royal Arkadine, assassiné en 1968 lors du renversement de la monarchie des Kroënies. Elle décide, vu le manque d'engagement de son mari, de prendre son destin de princesse en main. Pour cela, elle doit d'abord s'accorder la confiance de son peuple.

Elle demande alors des subventions à l'État français pour pouvoir subvenir aux problèmes de son royaume. Elle tombe amoureuse d'Ivan mais son rang de princesse suscite les plus viles jalousies : un certain Zoltan veut lui faire épouser son frère sinon elle ne reverra jamais son fils...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Sandra, princesse rebelle
  • Réalisation : Didier Albert
  • Costumes : Penelope Zagoras
  • Photographie : Claude Robin
  • Musique : Serge Franklin
  • Sociétés de production : Banco Production, TF1
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Langue : Français
  • Durée : 90 minutes

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cette mini-série est passée plutôt inaperçue. TF1 confia les rênes de cette saga de l'été, pour la première fois depuis 1988, à quelqu'un d'autre que Jean Sagols. Mais le succès ne fut pas au rendez-vous. La chaîne renoue avec le succès l'été suivant en 1996 avec Terre indigo, à nouveau créé par Jean Sagols.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]