Emmanuelle Mottaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emmanuelle Mottaz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Emmanuelle Mottaz
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Emmanuelle Mottaz, également connue sous le nom de scène Emmanuelle, est une chanteuse et scénariste française, née le 19 juillet 1963 à Paris XIVe. Elle est l'interprète du titre Premier Baiser, sorti en 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts / Le succès[modifier | modifier le code]

Emmanuelle est l'une des premières chanteuses lancées par Jean-Luc Azoulay après Dorothée et avant Hélène Rollès.
L'histoire « officielle »[n 1] raconte qu'Emmanuelle avait rencontré Dorothée dans les coulisses d'un de ses concerts à l'Olympia. La trouvant sympathique, elle lui aurait alors proposé de chanter, et c'est ainsi qu'elle enregistre le titre Premier Baiser, en 1986. Il en est tout autrement…

Emmanuelle commence en effet sa carrière dès 1985, lorsqu'elle sort le titre Je t'appelle de Macao, qui ne connaît pas le succès et qui fut, initialement, prévu pour être interprété par Dorothée.
La même année, elle est la « voix » de l'ordinateur dans la chanson Allô allô Monsieur l'ordinateur, de Dorothée. Les arrangements sont toutefois si importants qu'il faut attendre la version acoustique du titre (éditée en 2006) pour s'en convaincre totalement.

En 1986, la carrière d'Emmanuelle explose. La chanteuse atteint les plus hautes marches du Top 50 avec le titre Premier Baiser. Très marqué par les sonorités des années 1960[n 2], ce tube sera classé deuxième pendant deux semaines (et quinze semaines dans le Top 10) pour un cumul de ventes estimé à 700 000 exemplaires[1].
Un premier album sort, dans la lignée du 45 tours, comprenant une reprise du titre Rossignol de Luis Mariano ainsi qu'une chanson abordant l'homosexualité féminine intitulée Pas un garçon. Ce premier opus sera certifié disque d'or pour 100 000 exemplaires vendus.
La chanteuse devient très médiatisée et enchaîne les apparitions télé et les interviews.
La musique de Premier Baiser a été reprise pour le générique de la sitcom Premiers Baisers diffusée sur TF1 entre 1991 et 1995.

En 1987, le titre Rien que toi pour m'endormir annonce un deuxième album. C'est à nouveau un succès, Emmanuelle atteignant la troisième place des ventes de singles en France et en écoule 400 000 exemplaires[2].
Deux autres 45 tours sont extraits, sans succès commercial et malgré une intensive promotion. Il s'agit de : Et si un jour et Ce n'est qu'un voyou, dans lequel l'essentiel du texte chanté par Emmanuelle est « je l'aime ». L'album est moins abouti musicalement que son prédécesseur : la plupart des mélodies, toutes composées par Jean-François Porry (pseudonyme de Jean-Luc Azoulay) et Gérard Salesses, ont en effet un air de « déjà entendu ». Il marque le début de la surproduction musicale (forcément redondante) du duo, à une époque où Jean-Luc Azoulay négocie surtout le départ de Dorothée d'Antenne 2 pour TF1. On peut d'ailleurs adresser des critiques similaires à l'album Docteur de Dorothée, paru à la même époque.

Avec la création du Club Dorothée, Emmanuelle (comme plus tard les « stars AB »[n 3]) bénéficie néanmoins d'un réel outil promotionnel, et multiplie les apparitions dans les directs du mercredi après-midi, mais aussi au Jacky Show et dans Pas de pitié pour les croissants dont elle est fréquemment invitée.
Elle est également l'un des personnages principaux du Dorothée Show diffusé en première partie de soirée sur TF1, lors du réveillon de Noël 1987.
Emmanuelle est un membre à part entière de la « famille AB Productions », à tel point qu'en 1989, le slow Toi et moi (figurant sur son deuxième album) est parodié par Jacky dans Rêveries d'un promeneur solitaire au pied du Fuji-Yama (signé des mêmes auteurs[n 4])

Le virage artistique[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1980, Emmanuelle se détache de l'image acidulée de AB Productions et Dorothée, pour définir sa véritable personnalité artistique. Pour elle, Jean-Luc Azoulay crée le label Stiger Records et, sous le pseudonyme de Fitzgerald Artman, lui écrit des chansons plus ambiguës et adultes, dont les musiques sont composées par Gérard Salesses sous le pseudonyme de Mel Dickopson.
En mai 1989, toujours aussi médiatique, elle est ainsi de retour sur le devant de la scène avec le titre Tu seras à mes pieds, au succès plutôt timide (75 000 exemplaires vendus) mais au bon accueil des critiques.
Elle réalise elle-même le clip de cette nouvelle chanson en se mettant en scène de façon sulfureuse et sexy.
Son troisième album: Tu seras à mes pieds (Poor rotten baby), contient neuf titres et le single suivant Parce que c'est toi n'entre pas au Top 50 malgré une bonne promotion et un second clip réalisé par Emmanuelle elle-même.
On peut toutefois noter que ces deux titres (ainsi que les suivants) ont été édités en maxi 45 tours et maxi CD, destinés aux boîtes de nuit.
Emmanuelle s'investit davantage dans la production : elle signe quelques titres de l'album et réalise elle-même ses clips. Elle est également créditée en tant que productrice du 45 tours Amour symphonique d'Arielle Dombasle, édité chez Stiger Records.

En mai 1990, la chanteuse accompagne son amie Dorothée en Chine et se produit en première partie de ses concerts. Il s'agit de la seule et unique expérience scénique d'Emmanuelle.

En 1990, un titre inédit sort dans le commerce, il s'agit de Poupée de bois, chanson évoquant à mots couverts l'utilisation d'un sex-toy. Il sera suivi de Fantaisie l'année suivante. Ces deux chansons sont reprises en 1992 sur l'album Aquarelles et jeunes filles (dans une version remixée pour le premier).

Aquarelle et jeunes filles est le quatrième album de la chanteuse, qui, comme son prédécesseur, affirme une nette volonté d'évolution musicale. Plus littéraire, sulfureux, sombre et érotique, cet album ne rencontrera pas le succès malgré sa grande qualité et l'importante promotion du single Love and kiss.
La carrière d'Emmanuelle accuse alors un sérieux coup de frein après ce virage artistique, puisque plus aucun titre ne se vend.
Entre-temps, le 45 tours de Premier Baiser, qui, au pluriel, donne son titre à la sitcom-phare du groupe à laquelle elle sert de générique, est réédité.

Une compilation paraît en 1994, sans réelle promotion (si ce n'est la sortie confidentielle d'une nouvelle réédition de Premier Baiser). Emmanuelle renonce alors à sa carrière de chanteuse, même si des rumeurs laissent penser à l'existence d'un cinquième album intitulé Matador (en référence au film de Pedro Almodóvar datant de 1985) mais qui ne verra jamais le jour. Une version anglaise de son troisième album a également été enregistrée mais sa sortie fut annulée.

Sous son nom complet, Emmanuelle Mottaz, elle devient alors scénariste pour AB Productions, notamment sur Hélène et les Garçons, Les Filles d'à côté ou Les Vacances de l'amour.
Elle devient alors une « femme de l'ombre », scénariste à succès pour les plus grandes fictions AB durant 8 années, elle sera aussi l'amie intime des nombreuses autres vedettes AB, une collaboratrice de proximité, un lien direct avec Jean-Luc Azoulay, elle était un des noyaux durs du comité de direction.

Les années 2000/2010[modifier | modifier le code]

Emmanuelle Mottaz abandonne sa carrière de chanteuse et de scénariste et se reconvertit dans le cinéma, la production et la photographie. Depuis le début des années 2000, elle écrit et réalise des courts-métrages et s'occupe d'une troupe de jeunes comédiens.
Elle a notamment réalisé plusieurs courts et moyens métrages et séances photos avec un projet intitulé Thriller Adolescents.

En 2012, elle refuse de participer à la tournée Stars 80 (RFM Party 80), préférant se consacrer à sa nouvelle carrière de réalisatrice en tournant plusieurs courts-métrages.

Le 3 mars 2014, Emmanuelle Mottaz présente son exposition Angels Bali, avenue Kleber à Paris, où elle fait découvrir au public son travail de photographe.

Emmanuelle Mottaz partage sa vie entre Paris et Ibiza.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Je t'appelle de Macao
  • 1986 : Premier Baiser (#2 France)
  • 1987 : Rien que toi pour m'endormir (#3 France)
  • 1987 : Ce n'est qu'un voyou (#51 France)
  • 1988 : Et si un jour
  • 1989 : Tu seras à mes pieds (#43 France)
  • 1989 : Parce que c'est toi
  • 1990 : Poupée de bois
  • 1991 : Fantaisie
  • 1992 : Love and kiss
  • 1992 : Aquarelle et jeunes filles
  • 1993 : Sur une plage en été
  • 1994 : Premier baiser (réédition - générique de la sitcom Premiers Baisers)

Clipographie[modifier | modifier le code]

  • Tu seras à mes pieds
  • Parce que c'est toi
  • Poupée de bois
  • Fantaisie
  • Aquarelle et jeunes filles
  • Ce n'est qu'un voyou (deux versions différentes dont une est extraite d'un épisode de la série Pas de pitié pour les croissants)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Des histoires similaires existent quant aux débuts chez AB de Hélène Rollès ou Anthony Dupray.
  2. La proximité musicale de ce titre avec Tous les garçons et les filles de Françoise Hardy a souvent été notée, amenant cette dernière à envisager publiquement de porter plainte pour plagiat, mais y renonçant finalement.
  3. On appelle généralement « star AB » les chanteurs — aux carrières généralement éphémères — produits par AB Productions au cours des années 1990, parmi lesquels un grand nombre d'acteurs des sitcoms du groupe : Christophe Rippert, Anthony Dupray, Mallaury Nataf, etc.
  4. La parodie est un art régulièrement pratiqué par Jean-Luc Azoulay, mais en général destiné à être interprété par Les Musclés.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]