Thierry Redler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thierry Redler
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
La RochelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Enfants
Romain Redler (d)
Jimmy RedlerVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Films notables

Thierry Redler, était un acteur, réalisateur et auteur français né le à Paris, et mort le à La Rochelle.

Il est le père des comédiens Romain Redler, Jim Redler et Kim Redler.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance à Royan. Alors qu'il est âgé de huit ans, sa mère meurt d'une embolie pulmonaire[1],[2]. Adolescent, Thierry Redler connait les maisons de redressement. Il s'intéresse aux arts martiaux et à la danse, il est l'élève de Guillermo Palomares, professeur de danse diplômé des grandes écoles soviétiques et de l’opéra de Berlin qui remporte en 1975, le Concours chorégraphique international de Bagnolet.

Il est repéré par Roger Dallier qui lui offre son premier rôle, à dix-sept ans, dans Le Crime des innocents où il joue un soliste dans les ballets russes d'Irina Grjebina. Dès lors il se consacre au métier de comédien et suit les cours de théâtre d'Yves Brainville et de Geneviève Casile de la Comédie-Française.

Thierry Redler a eu quatre enfants avec Billie Redler, épousée en premières noces : Romain (1982), Jim (1986), Arthur (1992) et Kim (1993).

Il a ensuite eu un cinquième enfant (2004) avec Delphine Hallier. Celle-ci meurt en à l'âge de 38 ans, des suites d'un cancer du sein[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Thierry Redler enchaîne les films, mais est aussi à l'affiche au théâtre avec Jean Piat, puis Serge Lama à Marigny. Il est nommé pour le prix Gérard-Philipe.

Dans les années 1980, il est l'un des présentateurs vedettes d'une émission à succès de TF1 Salut les Mickey réalisé par Christophe Izard, le créateur de Casimir. La série Les Nouveaux Chevaliers du ciel (1989-1991) avec Christian Vadim le fait connaître du public en tant que comédien.

En 1993, il tient le rôle de Marc Malloy dans Les Filles d'à côté et dans Les Nouvelles Filles d'à côté, puis celui de Jean Garnier dans L'Un contre l'autre, aux côtés de Rochelle Redfield, comédienne connue pour son rôle de Johanna dans Hélène et les Garçons et ses suites, sitcoms de Jean-Luc Azoulay. En 1996, il écrit pour son fils qui rêve de monter sur les planches, sa première pièce Enfant cherche Baby-sitter pour garder Papa. Pour poursuivre dans cette nouvelle voie, il suit des stages de formation au montage image, au son et à la lumière. Il fait aussi une publicité pour la marque de fromage « Caprice des Dieux », rediffusée en 2016 à l'occasion des 60 ans de la marque.

En 1998, sur les lieux de son enfance à Royan en Charente-Maritime, il écrit et tourne un téléfilm quasi-autobiographique intitulé La Traversée du phare qui obtient le prix Genève Europe du meilleur scénario de film européen de l’année. En 2000, il réalise à La Rochelle un deuxième téléfilm, suite du premier : Les Inséparables, prix spécial de jury de la « Fondation pour l'enfance » patronnée par Anne-Aymone Giscard d'Estaing.

En 2000, il écrit et joue avec son fils aîné, (comédien dans le film Tais-toi !), une nouvelle pièce Papa qu’est ce que tu veux faire quand tu seras grand ! qu’il reprend avec Jim en 2005. Directeur de collection de la série Les Monos, il réalise un des épisodes pour France 2, L'esprit d'équipe.

En 2007, il joue le rôle d’un chirurgien aux côtés de Patrick Catalifo pour la série de France 2, Les Hommes de cœur, dirigé par Édouard Molinaro. Deux nouveaux téléfilms sont tournés au Cambodge toujours sous la direction du metteur en scène. Linh-Dan Pham - qui a obtenu un César en 2006 pour De battre mon cœur s'est arrêté - est de la distribution.

À la suite des deux tournages, Thierry Redler part à Phnom Penh réaliser bénévolement un documentaire sur l’action de ces chirurgiens et devient parrain de l'association La chaîne de l'espoir.

En 2013, il écrit, en hommage à sa compagne, un nouveau spectacle intitulé À côté d'elle, qu'il joue les 12 et , au Théâtre de Ménilmontant puis du 8 au au Théâtre Rouge Gorge pour le Festival d'Avignon.

Mort[modifier | modifier le code]

Le , Thierry Redler est retrouvé inanimé sur son bateau, au Vieux-Port de La Rochelle. Il meurt deux jours plus tard, le [1]. Ses obsèques ont lieu le au cimetière du Père-Lachaise[4] en présence de ses fils Romain et Jim. Il était atteint du syndrome d'Asperger[5].

Ballets et comédies musicales[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Télévision

Séries télévisées

Séries d'animation

Discographie[modifier | modifier le code]

Fondations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mort de Thierry Redler, star des Filles d'à côté - article du Figaro du 27 juillet 2014.
  2. Paris-Match.com - Thierry Redler hospitalisé dans un état grave
  3. Laureline Reygner, « Thierry Redler : Son épouse est décédée... », sur purepeople.com, (consulté le 4 septembre 2020).
  4. « Le dernier adieu à Thierry Redler », sur Paris Match, (consulté le 18 août 2019).
  5. « Deuils, drogue, tentatives de suicide : Thierry Redler (Les filles d’à côté) raconte son calvaire », sur Voici, (consulté le 18 août 2019).
  6. Crédité au carton de doublage.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]