Théodore de La Fontaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théodore de La Fontaine
Image illustrative de l'article Théodore de La Fontaine
Fonctions
Président du Conseil des ministres de Luxembourg
Monarque Guillaume II
Prédécesseur Nouvelle fonction
Successeur Jean-Jacques Willmar
Biographie
Nom de naissance Gaspard Théodore Ignace de La Fontaine
Date de naissance
Lieu de naissance Luxembourg
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décès Luxembourg
Nationalité luxembourgeoise
Profession avocat

Théodore de La Fontaine
Présidents du Conseil des ministres de Luxembourg

Théodore de La Fontaine est un homme politique luxembourgeois, premier chef de gouvernement du grand-duché.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1787 : naissance à Luxembourg, le 6 janvier
  • 1807-1810 : Études de droit à Paris
  • 1810-1842 : avocat au barreau de Luxembourg
  • 1816 : devient membre des États provinciaux
  • 1831 : reste fidèle à Guillaume Ier pendant la Révolution belge et fait partie de la commission de gouvernement qui contrôle la capitale
  • 1841-1848 : gouverneur du Grand-Duché
  • 1848 (1er août – 2 décembre) : président du Conseil, administrateur général des Affaires étrangères, de la Justice et des Cultes
  • 1849-1851 : Membre du conseil communal de la Ville de Luxembourg
  • 1857-1868 : président du Conseil d’État
  • 1871 : mort à Luxembourg, le 11 février

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

Devient en 1857 administrateur-fondateur[1] de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg.

Décorations[modifier | modifier le code]

En 1857, lorsqu'il signe les statuts de la société du Guillaume-Luxembourg, il est grand-croix de l'ordre de la Couronne de chêne, commandeur de l'ordre de Léopold et grand-croix de l'ordre de l'Aigle rouge de deuxième classe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site legilux.public.lu, Mémorial A n°7 de 1857, document officiel de 20 pages, comprenant les statuts de la société, en téléchargement. lire (consulté le 21 mai 2011).