Écoutète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur les redirections « Schultheiss » redirige ici. Pour les autres significations, voir Karl Schultheiss et Matthias Schultheiss.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prévôt.
Un écoutète, gravue sur bois du XVIe siècle.

Un écoutète (scultetus en latin) est un bourgmestre au moyen-âge. C'est à l'origine un terme du vieux haut-allemand sculdheizo qui signifie « Celui qui prononce un jugement » dont il existe plusieurs variantes dans les langues germaniques modernes : Schultheiß, Schultheiss, Schulte, Schultes, Schout ou Schulze. Cette fonction se retrouve en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Belgique, dans les Pays-Bas, en Pologne et au Luxembourg. Son rôle est comparable à celui du prévôt dans l'ancien régime.

Après l'annexion de l'Alsace par Louis XIV (1648 puis 1681 pour Strasbourg), cette fonction était interdite aux protestants, qui contournaient cette interdiction en appelant leur prévôt Stabhalter (traduction littérale : « celui qui tient le bâton »), le bâton étant l'insigne de sa fonction de juge, d'où encore de nos jours le nom « bâtonnier ».

En Pologne le « sołtys » représente des communautés locales, surtout rurales. Son rôle a subi des changements majeurs depuis l'époque médiévale. Depuis 1990 il est l'organe exécutif des villages (sections de communes ou quartiers).

Il occupait l'échelon inférieur de la hiérarchie féodale : en haut on trouvait le seigneur, chef de la seigneurie ou Herrschaft, puis venait le bailli ou Amtmann, enfin dans chaque village le Schultheiss ou Stabhalter était chargé de faire appliquer les décisions du seigneur.

En Suisse[modifier | modifier le code]

De 1481 à 1798, le schultheiss est, sous la Confédération des XIII cantons, le premier magistrat de la confédération et le chef du conseil de la Diète, ce qui fait de lui également le chef du gouvernement.

De 1814 à 1848, sous la Confédération des XXII cantons, le schultheiss également appelé schultheiss fédéral, est le dirigeant de la confédération et le chef de la Diète fédérale. Après la guerre du Sonderbund et la chute de la Confédération, la fonction de schultheiss est supprimée.

Dans ces deux cas, le schultheiss était nommé à vie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]