Église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens
Image illustrative de l’article Église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens
Présentation
Type église paroissiale
Début de la construction 1932-1934 (crypte)
Fin des travaux 1955-1956 (église)
Architecte Mallet et Carpentier
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Amiens Amiens
Coordonnées 49° 53′ 35″ nord, 2° 18′ 44″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens

L'église du Cœur-Immaculé de Marie d'Amiens est située à Amiens, dans le département de la Somme. Elle est localisée dans le quartier Saint-Acheul, plus précisément dans le secteur de Boutillerie.

Historique[modifier | modifier le code]

Pour mettre un lieu de culte à la disposition des habitants de cette extension du quartier Saint-Acheul, une chapelle en bois fut édifiée en 1930. Sur les plans des architectes amiénois Mallet et Carpentier, une église devait être construite. De 1932 à 1934, seule une crypte fut bâtie. Ce n'est qu'en 1955-1956, sous l'impulsion de l'abbé Jacques Louis-Guérin, curé de la paroisse, à l'aide d'une souscription publique que la construction de l'édifice put être achevée en élévation. Seul la construction du clocher ne fut pas menée à son terme[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'église est construite en brique apparente. Le parti pris de modernité des architectes apparaît dans le plan allongé à faux transept et dans la structure en béton matérialisé par les deux contreforts de la façade. Les lignes épurées, les larges verrières, la structure porteuse « en cruck », les « voûtes Fabre » dessinées par l'architecte Louis Faille contribuent à la modernité de l'édifice[2].

Gérard Ansart a conçu, pour cette église, onze verrières réalisées par l'atelier Pasquier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://inventaire.picardie.fr/dossier/eglise-du-coeur-immacule-de-marie-d-amiens/fcccd1d6-770c-4f06-b9da-0b4fc1c4ad3f
  2. Isabelle Barbedor, Églises et chapelles des XIXe et XXe siècles Amiens métropole, Éditions Lieux Dits 2008, (ISBN 978-2-914528-47-4)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Barbedor, Églises et chapelles des XIXe et XXe siècles Amiens métropole, Éditions Lieux Dits 2008, (ISBN 978-2-914528-47-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]