Wide Field Infrared Explorer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wide Field Infrared Explorer

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le télescope spatial infrarouge Wire

Caractéristiques
Organisation NASA
Domaine observation
Masse 250,0 kg
Lancement 5 mars 1999
Lanceur Pegasus
Index NSSDC 1999-011A
Site www.ipac.caltech.edu/wire/

Le Wide Field Infrared Explorer (WIRE) est un télescope spatial infrarouge de la NASA lancé le 5 mars 1999 par un lanceur Pegasus XL sur une orbite polaire entre 409 et 426 kilomètres d'altitude. La mission de WIRE était de balayer en quatre mois l'ensemble du ciel en mettant l'accent sur les galaxies à sursaut de formation d'étoiles et les protogalaxies.

À la suite d'une erreur de conception de l'électronique de l'engin, le couvercle protégeant l'optique a été enlevé prématurément, alors que le télescope venait tout juste d'être mis en orbite. L'hydrogène à l'état solide chargé de refroidir les capteurs du télescope, exposé à la lumière de la Terre vers laquelle l'optique pointait dans cette phase du vol, est entré en ébullition. Il s'est évaporé de manière brutale en imprimant un mouvement de rotation rapide (60 tours par minute) au satellite. Après évaporation de tout l'hydrogène, le système de contrôle d'attitude du satellite a pu stabiliser le télescope mais la mission initiale ne pouvait plus être accomplie. Pour rentabiliser au moins en partie le télescope, dont le coût de développement s'est élevé à 73 millions de dollars, le satellite a été reconverti dans une mission d'astérosismologie (étude de l'oscillation des étoiles). La mission primaire de WIRE fut remplie par le télescope WISE lancé fin 2009.

L'équipe de recherche responsable du télescope est basée au Infrared Processing and Analysis Center (IPAC) de Pasadena en Californie. L'intégration, les tests et les opérations sont placées sous la responsabilité du Goddard Space Flight Center dans le Maryland. Le télescope a été construit et assemblé par Space Dynamics Laboratories en Utah.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]