ESSA-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le ESSA-1 était le premier d'une série de satellites météorologiques à orbite polaire héliosynchrone lancés par l’Environmental Science Services Administration des États-Unis, prédécesseur du National Oceanic and Atmospheric Administration. Sa mission était de prendre des photos des nuages comme outil à la prévision météorologique. Lancé le 3 février 1966, il est resté actif 861 jours avant d'être mis à la retraite le 12 juin 1968, en même temps que le satellite TIROS-9.

Description[modifier | modifier le code]

Le satellite était un polygone à 18 côtés de 107 cm de diamètre et 56 cm de hauteur. Il était fait en alliage d'aluminium et d'acier, pesant 304 kilogrammes. Son extérieur était recouvert de 9 100 cellules photovoltaïques pour recharger les 63 piles au nickel-cadmium qui faisait fonctionner son appareillage. Ce dernier était composé de deux caméras de télévision, une de chaque côté de son axe vertical de rotation, ce qui permettait de toujours avoir une des caméras pointant vers la Terre. Son électronique était la même que celle du TIROS-9.

Lancement et orbite[modifier | modifier le code]

Le ESSA-1 a été lancé par la NASA à Cap Canaveral (Floride), le 3 février 1966, à bord d'une fusée Delta à trois étages. Le satellite et son support pesaient 414 kilogrammes. L'orbite héliosynchrone avait un angle de 98 degrés et la rotation était rétrograde par rapport à celle de la Terre. Le satellite tournait sur lui-même selon un axe perpendiculaire à l'orbite et tangent à la surface terrestre. Le ESSA-1 était donc capable de photographier quotidiennement les mêmes endroits aux même temps.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]