XEUS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XEUS (pour X-ray Evolving Universe Spectroscopy) est pour l'instant un projet de l'ESA (Agence Spatiale Européenne). Il sera le successeur du télescope spatial XMM-Newton, dont la fin des travaux est prévue pour le 31 décembre 2012, et scrutera le ciel en rayons X. Le projet est dirigé par Martin Turner, de l'université de Leicester (UK). XEUS devrait entrer en fonction vers 2020.

XEUS comportera un couple de satellites distants de 50 m, l'un portant les miroirs, l'autre les instruments optiques. Une partie de son assemblage sera amarrée à l'ISS (station spatiale internationale). Il possédera une surface de miroirs 10 fois plus importante que son prédécesseur XMM-Newton, pour atteindre une précision 100 fois plus élevée. Avec un tel appareil, on pourra observer le ciel jusqu'aux confins de l'univers pour éclairer les scientifiques sur la formation des premiers trous noirs. XEUS servira aussi à étudier la matière sombre, ainsi que d'autres trous noirs plus proches.

Liens externes[modifier | modifier le code]