Aeronomy of Ice in the Mesosphere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AIM.

Aeronomy of Ice in the Mesosphere

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

AIM — vue d'artiste

Caractéristiques
Organisation NASA
Masse 197 kg
Lancement 25 avril 2007 20:26:03 UTC depuis Vandenberg Air Force Base
Lanceur L-1011 Stargazer / Pegasus XL
Autres noms Small Explorer/AIM, SMEX/AIM, AIM, Explorer 90
Paramètres orbitaux[1]
Périapside 585 km
Apoapside 600 km
Période 96 minutes
Inclinaison 97.9°
Excentricité 0.001
Demi-grand axe 6 970 km
Programme Programme Small Explorer
Index NSSDC 2007-015A
Site http://aim.hamptonu.edu

AIM (pour Aeronomy of Ice in the Mesosphere[2]) est un satellite scientifique de la NASA chargé de l'étude des nuages polaires de la mésosphère, les nuages noctulescents. En l'état actuel des connaissances, les objectifs sont modestes et généralistes : il s'agit de découvrir pourquoi ils se forment et pourquoi ils changent. Cette mission qui devait durer deux ans à compter de juillet 2007, s'est vu allongée d'une période de trois ans pour se terminer en 2012[3].

Éléments techniques[modifier | modifier le code]

Les nuages noctulescents ne sont pas représentés dans la classification-type des nuages, car ils se forment à très haute altitude

Généralités[modifier | modifier le code]

Après planification et réalisation du satellite, la mission a réellement débuté le 25 avril 2007 lorsqu'AIM a été placé sur orbite polaire par un Pegasus-XL largué d'un avion Lockheed L-1011[4]. Les nuages noctulescents se forment à environ quatre-vingt kilomètres de la surface, bien plus haut que tous les autres nuages. Les paramètres clés de la formation de ses nuages sont les mêmes que pour tous les autres types de nuages : température, pression partielle de la vapeur d'eau, densité des aérosols. Cependant, ils semblent ne se former régulièrement que depuis quelques dizaines d'années[5]. Le satellite AIM mesure 1,40 m de haut pour 1,09 m de large, et pèse 192 kg. Il est alimenté par des panneaux solaires.

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Le satellite AIM en salle blanche

AIM embarque trois instruments de mesure indirecte : CIPS (Cloud Imaging and Particle Size), CDE (Cosmic Dust Experiment) et SOFIE (Solar Occultation for Ice Experiment).

  • CIPS comprend quatre objectifs positionnés selon des angles différents. La confrontation des clichés permet, selon une méthode élaborée mais classique de triangulation, de déterminer la taille des particules de glace composant le nuage visé. CIPS permet également de récupérer quotidiennement une image panoramique de la calotte glaciaire.
  • CDE mesure la quantité de poussière spatiale pénétrant dans l'atmosphère depuis le cosmos. Ces particules sont suspectées de jouer un rôle important dans la formation des nuages noctulescents.
  • SOFIE utilise l'occultation solaire pour mesurer l'évolution de paramètres variés (densité des particules en suspension, température, gaz atmosphériques). Son rôle est de déterminer la nature des nuages mais aussi de leur environnement de formation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Justin Ray, « Mission Status Center: Pegasus Launch Report -AIM », Spaceflight Now,‎ Wednesday, 25 April 2007 (lire en ligne)
  2. Traduction littérale : Aéronomie des couches de glace dans la mésosphère
  3. Statut de la mission
  4. AIM Mission - Launch, NASA
  5. Aiming High in the Sky, NASA

Liens externes[modifier | modifier le code]