Mars Observer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mars Observer

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'artiste

Caractéristiques
Organisation NASA
Domaine Etude de Mars
Type de mission orbiteur
Statut échec
Masse 1018 kg
Lancement 25 septembre 1992
Lanceur Titan III
Programme programme Planetary Observer
Index NSSDC 1992-063A
Principaux instruments
MAG/ER Magnétomètre
GRS Spectromètre gamma
MOLA Altimètre laser
PMIRR Radiomètre infrarouge
TES Spectromètre thermal
MOC Caméra
Préparation de Mars Observer

Mars Observer, lancé par la NASA le 25 septembre 1992, était une sonde dont la mission était d'étudier la surface, le champ magnétique, l'atmosphère et le climat de Mars. Il s'agit de la seule sonde développée dans le cadre du programme Planetary Observer dont l'objectif était de développer des sondes interplanétaires peu couteuses en réutilisant des composants développés pour les satellites terrestres. Le contact avec la sonde fut perdu le , durant le transit entre la Terre et Mars, trois jours avant l'insertion en orbite martienne pour une raison en partie indéterminée du fait de l'absence de données télémétriques. La cause la plus probable évoquée par la commission d'enquête est une fuite des ergols à la suite d'une réaction chimique dans les tuyaux d'alimentation ayant entrainé une perte du contrôle d'attitude et la décharge des batteries.

Contexte[modifier | modifier le code]

Mars Observer est la première sonde planétaire à être envoyée vers Mars depuis les sondes Viking lancées en 1975.

Objectifs scientifiques[modifier | modifier le code]

La mission Mars Observer est d'étudier la géologie et le climat de la planète Mars. Les objectifs sont[1] :

  • de déterminer la composition élémentaire et minéralogique de l'ensemble de la surface de Mars.
  • d'effectuer un relevé de la topographie et mesurer le champ de gravité.
  • d'identifier la nature du champ magnétique martien.
  • de déterminer la distribution spatiale et temporelle, l'abondance, les sources et les pertes des éléments volatils (eau, CO2) ainsi que de la poussière sur un cycle saisonnier.
  • d'étudier la structure et la circulation de l'atmosphère.

Caractéristiques de la sonde[modifier | modifier le code]

La sonde, d'une masse de 1018 kg, est dérivée des satellites de télécommunications Satcom-K and DMSP/TIROS. D'une forme rectangulaire (2,1 × 1,5 × 1,1 m) la sonde déploie en orbite les deux perches de 6 mètres de long du magnétomètre ainsi que la bôme de 5,5 mètres soutenant l'antenne parabolique grand gain de 1,5 mètres de diamètre pour la dégager des panneaux solaires. Ces derniers étaient composés de 6 panneaux formant un ensemble de 7 × 3,7 mètres fournissant 1147 Watts au niveau de l'orbite martienne. Durant le transit entre la Terre et Mars seuls quatre panneaux étaient déployés pour limiter l'énergie produite[1] .

Instruments scientifiques[modifier | modifier le code]

La sonde emportait 6 instruments scientifiques :

  • Les caméras en lumière visible Mars Observer Camera (MOC) comprennent un objectif grand angle et un téléobjectif. MOC devait être utilisée pour l'étude du climat de Mars et de sa météorologie. Le même instrument équipera la sonde Mars Global Surveyor.
  • L'altimètre laser Mars Observer Laser Altimeter (MOLA) devait permettre de réaliser une carte topographique de Mars. Le même instrument équipera la sonde Mars Global Surveyor.
  • Le spectromètre thermique Thermal Emission Spectrometer (TES) utilise trois senseurs pour mesurer les émissions thermiques infrarouge, pour déterminer le contenu minéralogique des roches de surface, la présence de givre ainsi que la composition des nuages. Le même instrument équipera la sonde Mars Global Surveyor.
  • Le radiomètre infrarouge Pressure Modulator Infrared Radiometer (PMIRR) devait mesurer les émissions en provenance de la surface et de l'atmosphère pour déterminer la quantité de particules et de condensats présents à différentes longitudes et au fil des saisons. Le même instrument équipera la sonde Mars Climate Orbiter.
  • Le spectromètre gamma Gamma Ray Spectrometer (GRS) mesure le spectre du rayonnement gamma et des neutrons résultant de la désintégration des éléments radioactifs situés à la surface de Mars. Le même instrument équipera la sonde 2001 Mars Odyssey.
  • Le magnétomètre et réflectomètre à électrons Magnetometer and Electron Reflectometer (MAG/ER) mesure le champ magnétique martien et ses interactions avec le vent solaire. Le même instrument équipera la sonde Mars Global Surveyor.
  • L'expérience de radio science RS est utilisée pour mesurer la structure de l'atmosphère de Mars en particulier ses évolutions au niveau des régions polaires. Le même instrument équipera la sonde Mars Global Surveyor.


Déroulement de la mission[modifier | modifier le code]

Mars Observer est lancée le 25 septembre 1992 par un lanceur Titan III CT-4 depuis la base de lancement de Cape Canaveral. La sonde devait s'insérer sur une orbite martienne le 24 aout. Le 21 aout tout contact avec Mars Observer est perdu sans qu'aucun des objectifs soit rempli. En l'absence de données télémétriques la commission d'enquête n'a pu établir avec certitude l'origine de la défaillance. La cause la plus probable est une fuite des ergols à la suite d'une réaction chimique dans les tuyaux d'alimentation ayant entrainé une perte du contrôle d'attitude et la décharge des batteries. Les objectifs assignés à la sonde seront repris par les sondes martiennes lancées par la suite : des copies des instruments scientifiques de Mars Observer seront donc embarquées sur les sondes Mars Global Surveyor lancée en 1996, Mars Climate Orbiter lancée en 1998, 2001 Mars Odyssey lancée en 2001 et Mars Reconnaissance Orbiter lancée en 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « NSSDC Master Catalog : Mars Observer », NASA (consulté le 17 novembre 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paolo Ulivi et David M Harland, Robotic Exploration of the Solar System Part 2 Hiatus and Renewal 1983-1996, Springer Praxis,‎ 2009 (ISBN 978-0-387-78904-0)
    Description détaillée des missions (contexte, objectifs, description technique, déroulement, résultats) des sondes spatiales lancées entre 1983 et 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]