Chris Waddle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christopher Roland Waddle
Chris Waddle 2012.jpg
Chris Waddle en 2012
Biographie
Nom Christopher Roland Waddle
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Naissance (53 ans)
Lieu Heworth, Angleterre
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1980-1998
Poste Milieu offensif ou Ailier
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1982-1985 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United 170 (46)
1985-1989 Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur 173 (42)
1989-1992 Drapeau de la France Olympique de Marseille 140 (27)
1992-1996 Drapeau de l'Angleterre Sheffield Wednesday 147 (15)
1996 Drapeau : Écosse Falkirk 4 (1)
1996-1997 Drapeau de l'Angleterre Bradford City 25 (6)
1997 Drapeau de l'Angleterre Sunderland 7 (1)
1997-1998 Drapeau de l'Angleterre Burnley 32 (1)
1998 Drapeau de l'Angleterre Torquay United 7 (0)
2000-2002 Drapeau de l'Angleterre Worksop Town 60 (3)
2002 Drapeau de l'Angleterre Glapwell
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1985-1991 Drapeau : Angleterre Angleterre 62 (6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Chris Waddle, né le à Heworth près de Gateshead (Angleterre), est un ancien footballeur anglais. Gaucher technique, dribbleur et fantasque, il évolua au poste d'ailier au Tottenham Hotspur Football Club et à l'Olympique de Marseille notamment, ainsi qu'en équipe d'Angleterre.

Waddle a marqué six buts lors de ses soixante-deux sélections avec l'équipe d'Angleterre entre 1985 et 1991. Il participe à la Coupe du monde 1986, à l'Euro 1988 puis à la Coupe du monde 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Des débuts difficiles[modifier | modifier le code]

Waddle commence sa carrière de footballeur dans l'équipe de Pelaw Juniors. Il joue ensuite à Whitehouse SC, Mount Pleasant SC, HMH Printing, Pelaw SC, Leam Lane SC et Clarke Chapman avant de rejoindre Tow Law Town lors de la fin de saison 1978.

Alors qu'il travaille dans une usine de saucisses et tourtes à la viande, il effectue, au début de sa carrière, plusieurs essais non concluants dans les clubs anglais de Sunderland AFC et Coventry City.

Newcastle United[modifier | modifier le code]

En juillet 1980, le club de Newcastle United l'engage contre une somme de 1 000 £. Il fait ses débuts en championnat professionnel le 22 octobre 1980 à St James' Park contre Shrewsbury Town. Rapidement il s'établit comme titulaire au sein de l'attaque de Newcastle au côté de Kevin Keegan et Peter Beardsley. Avec ses coéquipiers il gagne pour son club, au cours de la saison 1983-1984, la promotion en championnat d'Angleterre de football. Sous le maillot de Newcastle il joue la saison 1984-1985 au sein de l'élite anglaise. Au total, Waddle joue 170 matchs avec le club et inscrit 46 buts.

Tottenham Hotspur[modifier | modifier le code]

En juillet 1985, désireux d'évoluer dans un club plus ambitieux, Waddle s'engage avec Tottenham Hotspur pour un transfert d'un montant de 590 000 £. Dans ce club il s'affirme sur le terrain et devient un membre régulier de l'équipe nationale. Au cours de ses années à Tottenham, Waddle se distingue de différentes façons : une coupe de cheveux particulière dont il lance la mode auprès des jeunes footballeurs (petite queue de cheval) et un disque enregistré avec son coéquipier Glenn Hoddle. Sur le terrain, Waddle mène Tottenham en finale de la FA Cup en 1987, battu par Coventry et en demi-finale de la League Cup. Le club finit troisième du championnat cette année-là. Il joue 173 matches avec Tottenham et marque 42 buts.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

En 1989, Bernard Tapie obtient le transfert de Chris Waddle à l'Olympique de Marseille pour près de 45 millions de francs (environ 7 millions d'euros), une somme considérable pour l'époque. À titre de comparaison, il s'agissait à l'époque du 3e plus gros transfert de tous les temps, derrière ceux de Diego Maradona, transféré du FC Barcelone au SSC Napoli en 1984, et de Ruud Gullit qui passe du PSV Eindhoven à l'AC Milan en 1987.

Après une période délicate de trois mois en début de saison 1989-1990, il explose à l'automne 1989 et l'Anglais est définitivement adopté par les supporters marseillais qui aiment son jeu, son sens du spectacle et du dribble et surtout le fait qu'il ne se prenne pas au sérieux. Il faisait en effet rire tout le monde en faisant le clown sur le terrain avec des grimaces et des positions amusantes, tel que la nage sur la pelouse. Le gaucher anglais a un talent certain pour les coups de pied arrêtés. Il fut l'un des premiers gauchers de l'histoire du football à s'épanouir sur l'aile droite, désorientant les arrières latéraux du championnat de France par ses dribbles chaloupés.

Il marque son but le plus célèbre le 20 mars 1991 en quart de finale de la Coupe d'Europe des clubs champions contre l'AC Milan. Après un centre d'Abedi Pelé dévié de la tête par Jean-Pierre Papin, il envoie le ballon dans le but d'une reprise de volée du pied droit. Waddle, épuisé et victime d'une commotion cérébrale, racontera plus tard qu'il finira la rencontre à peine conscient. Il est hospitalisé dans la soirée.

Preuve de sa popularité, non seulement à Marseille, mais dans tout le pays, le joueur est ovationné par le Parc des Princes, lors d'une confrontation entre le PSG et l'OM en coupe de France, le 28 avril 1991.

Dans une équipe constellée de vedettes françaises et internationales, il remporte trois championnats de France consécutifs de 1990 à 1992 et participe aux parcours européens de l'OM, dont la finale de Coupe des champions perdue en 1991.

Sheffield Wednesday[modifier | modifier le code]

Waddle revient en Angleterre en 1992, pour rejoindre Sheffield Wednesday, dirigée par Trevor Francis. Le club atteint cette année-là les deux finales de Coupe qu'il perd les deux fois contre Arsenal. Malgré les blessures qu'il subit, Chris Waddle est désigné meilleur joueur du championnat anglais par ses pairs. Il quitte Sheffield en 1996, après avoir disputé plus de 100 matches et refusé un énième challenge en France au FC Martigues, alors en première division.

Fin de Carrière[modifier | modifier le code]

Après son contrat à Sheffield, il joue brièvement pour plusieurs clubs jusqu'à devenir entraîneur-joueur de Burnley en 1997.

En septembre 1998, il rejoint Torquay United Football Club, club pour lequel il ne joue que 7 matchs avant de prendre un poste d'entraineur à Sheffield Wednesday.

Il a ensuite joué pour plusieurs clubs amateurs comme le Worksop Town FC et le Glapwell FC.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Alors qu'il joue à Newcastle, Chris Waddle est convoqué pour jouer avec l'équipe d'Angleterre espoirs de football. Il fait ensuite, le 26 mars 1985, ses débuts en équipe d'Angleterre de football en mars 1985 lors d'une rencontre contre la République d'Irlande[1].

A Tottenham, il devient un membre régulier de l'équipe nationale avec laquelle il échoue en quart de finale de la Coupe du monde 1986 au Mexique.

En 1988, il fait partie de l'équipe d'Angleterre qui perd ses trois matches de poule en phase finale du Championnat d'Europe.

Toujours malheureux en équipe nationale, il rate complètement le dernier tir au but contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 1990. C'est ce qui lui est reproché pendant longtemps et le rend alors moins populaire en Angleterre qu'en France.

Parcours[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]
Avec Tottenham Hotspur[modifier | modifier le code]
Avec l'Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]
Avec Sheffield Wednesday[modifier | modifier le code]
Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Hors du Football[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Autres activités[modifier | modifier le code]

Depuis sa retraite sportive, Chris Waddle apparaît fréquemment au micro de l'émission « BBC Radio Five Live » pour les journées de Premier League. Il travaille également comme consultant de la BBC pour la coupe du monde.

Chris Waddle au cours de sa carrière de footballeur a chanté lors de trois duo avec des coéquipiers. Diamond Lights, son duo avec Glenn Hoddle enregistré en 1987, se classe 12e de l'UK Singles Chart[2],[3]. Suite à ce succès, ils enregistrent ensemble It's Goodbye au succès plus limité[4]. We've got a feeling, son duo avec Basile Boli datant de 1991, se classe 17e du Top 50[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Graham Betts, England Player by Player, Green Umbrella Publishing,‎ 2006, 276 p. (ISBN 1905009631), p. 249

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • DVD, Les Légendes de l'OM, 2011, Éditions France Télévisions Distribution
    • Chris Waddle, Magic Chris, film de Nicolas Mastras, 25 minutes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « England 2-1 Republic of Ireland », sur http://www.thefa.com (consulté le 27 mai 2009)
  2. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Guinness World Records Limited,‎ 2006 (ISBN 1-904994-10-5), p. 226
  3. (en) « Glenn and Chris - Diamond Lights », sur http://www.chartstats.com (consulté le 19 novembre 2009)
  4. (en) « Glenn and Chris - It's Goodbye », sur http://www.chartstats.com (consulté le 26 novembre 2009)
  5. (fr) « Boli & Waddle - We've got the feeling », sur http://www.lescharts.com (consulté le 27 mai 2009)