Robin van Persie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robin van Persie
Robin van Persie ManUtd (cropped).jpg
Van Persie en 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Manchester United
Numéro 20
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance 6 août 1983 (31 ans)
Lieu Rotterdam (Pays-Bas)
Taille 1,88 m (6 2)[n 1]
Période pro. Depuis 2001
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1996-1999 Drapeau : Pays-Bas Excelsior
1999-2001 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2004 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord 078 0(21)
2004-2012 Drapeau : Angleterre Arsenal 278 (133)
2012- Drapeau : Angleterre Manchester United 084 0(51)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001-2002 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -19 ans 011 00(3)
2002-2005 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs 006 00(3)
2005- Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 095 0(48)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 octobre 2014

Robin van Persie, né le 6 août 1983 à Rotterdam aux Pays-Bas, est un footballeur international néerlandais qui évolue au poste d'attaquant avec le club de Manchester United en Premier League.

À l'origine milieu offensif, van Persie est repositionné attaquant de pointe par Arsène Wenger durant ses années à Arsenal. Il est aujourd'hui considéré comme un des meilleurs attaquants du monde, grâce à son excellent pied gauche, sa vitesse et sa capacité à marquer en dehors de la surface depuis des angles difficiles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Robin Van Persie rejoint à 11 ans le club d'Excelsior Rotterdam mais à cause de mauvaises relations avec le staff du club, il part pour l'autre club de Rotterdam, le Feyenoord à l'âge de 16 ans. Il signe son premier contrat professionnel en 2001, et ses bonnes premières prestations lui permettent de jouer avec l'équipe des Pays-Bas des moins de 19 ans puis celle des espoirs. Il est élu Meilleur espoir du Championnat des Pays-Bas et remporte la Coupe UEFA lors de la saison 2001-2002.

Blessé durant l'été 2002, il marque tout de même dix buts en 23 matchs de championnat lors de la saison suivante et joue deux matchs de Ligue des champions. Le 6 février 2003, il inscrit cinq buts en Coupe des Pays-Bas face à AGOVV Apeldoorn (score final 6-1). Le club échoue en finale de cette compétition face au FC Utrecht (4-1). Le Feyenoord termine troisième lors des trois saisons durant lesquelles Van Persie évolue au club.

Après de multiples conflits avec son entraîneur Bert van Marwijk et les supporters, Robin van Persie quitte Rotterdam à l'issue d'une convenable saison 2003-2004.

Arsenal[modifier | modifier le code]

Robin Van Persie vs Swansea 2011 (cropped).jpg

Déjà sur les rangs lors du marché des transferts hivernal, Arsenal FC obtient finalement la signature de Robin van Persie en mai 2004[5]. Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal, espère à long terme faire de lui le prochain Dennis Bergkamp. Le 8 août 2004, le jeune néerlandais prend part à son premier match avec le club londonien lors du Community Shield remporté par les Gunners aux dépens de Manchester United (3-1).

Il passe le début de la saison 2004-2005 sur le banc des remplaçants notamment à cause de son expulsion contre Southampton qui coûte la victoire à son club. Titularisé par Wenger après la blessure de Thierry Henry, Van Persie réussit à marque une série de buts dont un doublé en Coupe d'Angleterre contre les Blackburn Rovers. Il marque aussi un but face à West Bromwich Albion qui permet à Arsenal d'assurer la seconde place du championnat.

Robin van Persie marque le premier but de la saison 2005-2006 et est élu Joueur du mois en novembre 2005.

La saison suivante, son but contre Charlton Athletic est élu But du mois par la BBC. Peu de temps après, il marque cinq buts en quatre matches mais sa saison est entachée par des blessures. Il fait son retour contre Manchester United le 21 janvier 2007 à l'Emirates Stadium où il entre en cours de jeu et marque à la 84e minute. Il se blesse au cinquième métatarse lors de la célébration de son but, une blessure qui met fin à sa saison[6].

Après le départ de Thierry Henry, le club londonien attend beaucoup de Robin van Persie pour la saison 2007-2008. Il fait un début de saison fracassant et son duo formé avec Emmanuel Adebayor est qualifié de redoutable. Les Gunners enchaînent les bons résultats et se retrouvent en tête du classement. L'attaquant néerlandais termine meilleur passeur de Premier League lors de la saison 2008-2009 avec dix passes décisives.

Conséquence d'une blessure à la cheville contractée lors d'un match amical avec sa sélection contre l'Italie, il rate une grosse partie de la saison 2009-2010. Il déclare alors que « cette blessure est très frustrante car il est à son meilleur niveau à tel point que son entraîneur Arsène Wenger n'arrête pas de lui faire des compliments en conférence de presse ». L'attaquant néerlandais fait son retour le 14 avril 2010, lors du derby londonien Tottenham-Arsenal (2-1).

Robin van Persie avec Arsenal en 2009.

Avant le début de la saison 2010-2011, il hérite du numéro 10, porté précédemment par la légende néerlandaise Dennis Bergkamp. Il fait sa 200e apparition sous le maillot des Gunners le 28 août 2010 mais se blesse à la cheville lors de ce match. Il est absent des terrains durant plus de deux mois et fait son retour le 7 novembre lors de la défaite d'Arsenal face à Newcastle United (1-0). Le 1er janvier 2011, Van Persie marque son premier but de la saison lors de la victoire (3-0) à Birmingham City. Deux semaines plus tard, il s'offre un doublé lors de la confortable victoire d'Arsenal contre West Ham (3-0). Ces deux buts font de lui le quatrième joueur néerlandais à dépasser les cinquante buts en Premier League.

Il marque le premier triplé de sa carrière le 22 janvier 2011 face à Wigan (3-0). Van Persie continue de prouver qu'il est en grande forme en marquant un doublé contre Newcastle (score final 4-4) le 5 février 2011 puis le but égalisateur lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions à l'Emirates Stadium face au FC Barcelone (2-1).

Il inscrit le but égalisateur contre Birmingham City en finale de la League Cup le 27 février, sans parvenir à empêcher la défaite de son équipe 1-2. Au cours de la rencontre, le Néerlandais se blesse au genou et est annoncé indisponible durant au moins quatre semaines[7]. Cependant, à la surprise générale, il est titularisé dès le 8 mars à l'occasion des huitièmes de finale retour de la Ligue des champions contre le FC Barcelone[8]. Pendant la rencontre, le buteur néerlandais, déjà averti, écope d'un second carton jaune pour avoir tiré au but malgré le coup de sifflet de l'arbitre. Très contestée par l'intéressé lui-même et par Arsène Wenger notamment, son expulsion contribue à la défaite (1-3) d'Arsenal et l'élimination des Gunners de la compétition[9].

Robin van Persie enchaîne les buts en fin de saison et marque neuf fois en neuf matchs consécutifs à l'extérieur, battant le record précédemment détenu par Didier Drogba. Il termine la saison sur la troisième marche du podium des meilleurs buteurs de Premier League avec 18 réalisations.

Le 16 août 2011, il est nommé capitaine d'Arsenal par Arsène Wenger à la suite du départ de Cesc Fàbregas vers le FC Barcelone[10].

Le 24 septembre, il marque son centième but toutes compétitions confondues sous le maillot des Gunners lors du match comptant pour la 6e journée de Premier League face à Bolton (3-0)[11].

Auteur d'un doublé synonyme de victoire pour Arsenal le 16 octobre 2011 lors de la 8e journée de Premier League face à Sunderland (2-1), Robin van Persie entre un peu plus dans l'histoire du club londonien en inscrivant la première réalisation de la rencontre après seulement 29 secondes de jeu. En effet, le Néerlandais devient le buteur le plus rapide de l'histoire d'Arsenal en Premier League et détrône de ce fait Marouane Chamakh, qui possédait le record depuis novembre 2010 après son but marqué en 38 secondes[12].

Le 29 octobre 2011, il inscrit un triplé lors de la victoire d'Arsenal contre Chelsea à Stamford Bridge (10e journée, 3-5), ce qui relance son équipe vers le haut du tableau après un début de saison difficile[13].

Le dernier but des Gunners en 2011 est marqué par l'attaquant néerlandais lors de la victoire (1-0) des siens face à Queens Park Rangers le 31 décembre. Ce but marque la fin d'une année calendaire prolifique pour Van Persie (35 buts en 36 matches en Premier League) qui arrête son compteur à une longueur du record du nombre de buts inscrits sur une année par un joueur évoluant en Premier League détenu par Alan Shearer. Il dépasse cependant Thierry Henry, qui détenait le record du club londonien (34 buts en 2004)[14].

Ses excellentes performances lors de la saison 2011-2012 lui permettent de remporter le trophée du Joueur de l'année PFA de Premier League[15] ainsi que le trophée du Footballeur de l'année de la FWA[16]. Il figure également dans l'équipe type de Premier League de la saison[17] et termine meilleur buteur du championnat avec 30 buts après avoir pris part à l'intégralité des rencontres des Gunners en Premier League. À l'issue de la saison, Van Persie annonce son intention de ne pas prolonger son contrat, ce dernier courant jusqu'en juin 2013[18].

Ces performances attisent l'intérêt de plusieurs clubs durant l'intersaison, dont Manchester City, Manchester United et la Juventus[19] mais ce sont finalement les Red Devils qui remportent la donne puisque le club mancunien annonce avoir trouvé un accord de principe avec Arsenal le 15 août 2012[20]. Le capitaine d'Arsenal quitte donc le club londonien après 133 buts marqués en 278 matchs toutes compétitions confondues en l'espace de huit saisons.

Manchester United[modifier | modifier le code]

Le 17 août 2012, Robin van Persie paraphe son contrat de quatre ans avec Manchester United[21],[22],[23]. Cette signature fera beaucoup parler d'elle, les supporters d'Arsenal considèrant van Persie comme un traître, allant même jusqu'à brûler son maillot de l'année précédente[réf. nécessaire].

Il prend part à son premier match sous le maillot des Red Devils en entrant à la 68e minute du match comptant pour la première journée de Premier League face à Everton (défaite 1-0)[24].

Huit jours plus tard, il marque son premier but sous le maillot des Red Devils lors de la rencontre comptant pour la 2e journée de Premier League face à Fulham (victoire 3-2)[25].

Le 2 septembre 2012, Robin van Persie inscrit un triplé lors de la journée suivante à Southampton et permet à Manchester United de remporter le match (2-3)[26].

Le 29 octobre 2012, il fait partie des 23 nommés au Ballon d'or[27]. Lors de la phase aller du championnat, il marque face à Liverpool, Chelsea, Arsenal et Manchester City.

Lors du match aller à Old Trafford, il marque le premier but de Manchester United contre Arsenal (victoire 2-1). Le Néerlandais ne célébrera pas son but et échangera son maillot avec son ancien coéquipier André Santos.

Le 14 avril 2013, il signe son premier but après une longue disette de 2 mois face à Stoke City (2-0). Il enchaînera ensuite en marquant contre West Ham (2-2). Le Lundi 22 avril 2013, à Old Trafford, il signe son 2e hat-trick de la saison. Cette performance permet à Manchester United de remporter son 20e titre de Premier League.

Le 11 août 2013, lors du Community Shield, il marque un doublé contre Wigan (victoire 2-0) et permet à Manchester United de remporter son premier trophée de la saison[28].

Le 19 mars 2014, il inscrit un triplé contre l'Olympiakos (victoire 3-0) qui permet à Manchester United de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions[29], où il affronte son coéquipier de Pays-Bas Arjen Robben dans le choc Manchester United - Bayern Munich où il est éliminé (1-1 à l'aller, 3-1 au retour pour les allemands)

Le 26 octobre 2014, il permet à Manchester United en marquant à la 93ème minute d'arracher le point du match nul 1-1 face à Chelsea.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Robin van Persie joue son premier match international le 4 juin 2005 contre la Roumanie (2-0). Bien qu'il ne soit pas titulaire à Arsenal, il fait partie des 23 joueurs néerlandais sélectionnés pour participer à la Coupe du monde 2006. Il marque son premier but dans cette compétition contre la Côte d'Ivoire sur coup franc. Les Pays-Bas se font cependant éliminer en huitièmes de finale par le Portugal (0-1).

Durant les qualifications pour l'Euro 2008, il marque deux buts lors du match face à la Biélorussie (3-0) . Il marque ensuite le but néerlandais contre la Bulgarie (1-1) ainsi que contre l'Albanie (2-1) quelques jours plus tard.

Les Pays-Bas se qualifient aisément pour le Mondial 2010 en remportant leurs huit matchs. Van Persie marque un but lors de la victoire des Oranje sur l'Écosse (3-0). Les Néerlandais perdent en finale contre l'Espagne (1-0).

Le 2 septembre 2011, Robin van Persie marque un quadruplé et participe grandement à la victoire historique des siens lors du match comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012 face à Saint-Marin (11-0).

Le 26 Mars 2013, Van Persie inscrit un doublé contre la Roumanie, les Pays-Bas s'impose 4-0.

Le 11 Juin 2013 lors d'une confrontation entre La Chine et les Pays-Bas, RVP est promu capitaine des Pays-Bas par Louis Van Gaal au détriment de Wesley Sneijder. Il inscrit sur penalty le 35eme but de sa carrière internationale égalant ainsi le total de Ruud van Nistelrooy qui occupait la 3e position des recordmans de buts de l'histoire de la sélection néerlandaise.

Le 11 octobre 2013, Van Persie inscrit un triplé contre la Hongrie et devient le recordman de buts de l'histoire de la sélection néerlandaise.

Le 13 juin 2014, pour le premier match des Pays-Bas durant la Coupe du monde 2014, contre l'Espagne, Robin van Persie marque un doublé (44' et 72'), permettant à son équipe de gagner sur le score fleuve de 5-1 contre les tenants du titre. Il finit la compétition avec un total de 4 buts, ce qui en fait le meilleur buteur de la sélection néerlandaise devant Arjen Robben (3 buts) et au même total que Lionel Messi et Neymar.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Robin van Persie au 31 août 2014[30]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2001-2002 Drapeau des Pays-Bas Feyenoord Rotterdam Eredivisie 10 0 - - - - - - C3 7 0 - - 17 0
2002-2003 Drapeau des Pays-Bas Feyenoord Rotterdam Eredivisie 23 8 3 7 - - - - C1 2 0 - - 28 15
2003-2004 Drapeau des Pays-Bas Feyenoord Rotterdam Eredivisie 28 6 2 0 - - - - C3 3 0 - - 33 6
Sous-total 61 14 5 7 - - - - - 12 0 - - 78 21
2004-2005 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 26 5 5 3 3 1 1 0 C1 6 1 2 1 43 11
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 24 6 2 0 4 4 1 0 C1 7 2 12 1 50 13
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 22 11 1 0 - - - - C1 8 2 5 5 36 18
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 15 7 - - 1 0 - - C1 7 2 9 2 32 11
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 28 11 6 4 - - - - C1 10 5 9 4 53 24
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 16 9 - - - - - - C1 4 1 14 6 34 16
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 25 18 2 1 3 1 - - C1 3 2 5 2 38 24
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 38 30 2 2 - - - - C1 8 5 12 8 60 45
Sous-total 194 97 18 10 11 6 2 0 - 53 20 68 29 346 162
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 38 26 4 1 - - - - C1 6 3 8 6 56 36
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 21 12 - - - - 1 2 C1 6 4 15 12 43 30
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 8 3 - - - - - - - - - 4 1 12 4
Sous-total 67 41 4 1 - - 1 2 - 12 7 27 19 111 70
Total sur la carrière 322 152 27 18 11 6 3 2 - 77 27 95 48 535 253

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Robin van Persie grandit dans un quartier difficile de Rotterdam. Sa mère José Ras est peintre et son père Bob sculpteur, c'est d'ailleurs ce dernier qui élève son fils. Van Persie a deux sœurs, Lilly et Kikai. Bien qu'encouragé par ses parents pour percer dans le domaine artistique, il opte jeune pour le football. Durant son enfance, il est renvoyé quelques fois des écoles qu'il fréquente à cause de son tempérament rebelle. Il est marié à une Néerlandaise d'origine marocaine, Bouchra Elbali[31]. Ils vivent avec leurs enfants Shaqueel et Dina Layla à Enfield au Nord de Londres.

En juin 2005, il est accusé d'avoir commis un viol sur un mannequin néerlandaise de 25 ans. Il est brièvement emprisonné alors que la police est en quête de preuves puis libéré deux semaines plus tard[32]. Robin van Persie est légalement disculpé de l'affaire en février 2006[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon différentes sources : 1,83 m[1], 1,84 m[2], 1,86 m[3] et 1,88 m[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Robin van Persie sur premierleague.com
  2. Fiche de Robin van Persie sur leparisien.fr
  3. Fiche de Robin van Persie sur transfermarkt.co.uk
  4. (en) Fiche de Robin van Persie sur skysports.com
  5. (en) « Take care with Persie », thesun.co.uk, 1er août 2007.
  6. « Fracture pour Van Persie », Le Figaro, 21 janvier 2007.
  7. « Arsenal : Van Persie de retour début avril ? », foot-anglais.com, 3 mars 2011.
  8. « Arsenal avec Fabregas et Van Persie », sports.fr, 7 mars 2011.
  9. « Un rouge qui fait débat », sports.fr, 9 mars 2011.
  10. « Van Persie : “Prêt pour le capitanat” », francefootball.fr, 16 août 2011.
  11. « Ça carbure pour van Persie », francefootball.fr, 26 septembre 2011.
  12. « Van Persie détrône Chamakh ! », francefootball.fr', 18 octobre 2011.
  13. « Arsenal retrouve de l'éclat », lequipe.fr, 29 octobre 2011.
  14. « Van Persie si près du but », eurosport.fr, 31 décembre 2011.
  15. « Van Persie joueur de l'année PFA », francefootball.fr, 23 avril 2012.
  16. « Le doublé pour Van Persie », francefootball.fr, 24 avril 2012.
  17. « L'équipe type de Premier League révélée », footmercato.net, 23 avril 2012.
  18. « Van Persie refuse de prolonger », francefootball.fr, 4 juillet 2012.
  19. « Trois offres pour van Persie », francefootball.fr, 20 juillet 2012.
  20. « Van Persie rejoint Manchester United », francefootball.fr, 15 août 2012.
  21. (en) « Reds confirm van Persie signing », manutd.com, 17 août 2012.
  22. (en) « Robin van Persie in £24m move to Man Utd from Arsenal », bbc.co.uk, 17 août 2012.
  23. « Van Persie : “C'est un honneur” », lequipe.fr, 17 août 2012.
  24. Fiche match Everton 1-0 Manchester United, lequipe.fr, 20 août 2012.
  25. « MU rebondit, Everton confirme », francefootball.fr, 25 août 2012.
  26. « Van Persie : sauveur de MU », lequipe.fr, 2 septembre 2012.
  27. « 23 noms, deux favoris », lequipe.fr, 29 octobre 2012.
  28. Manchester United s'impose face à Wigan (2-0, doublé de Van Persie), www.eurosport.fr, 11 août 2013.
  29. Van Persie ressuscite Manchester United !, www.lequipe.fr, 19 mars 2014.
  30. Statistiques de Robin van Persie sur footballdatabase.eu
  31. (en) « Van Persie must make the most of his street cred », independent.co.uk, 27 février 2005.
  32. (en) « Rape claim Arsenal star released », bbc.co.uk, 27 juin 2005.
  33. (en) « Van Persie escapes charges », guardian.co.uk, 28 février 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :