Pascal Duquenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duquenne.

Pascal Duquenne

Description de cette image, également commentée ci-après

Pascal Duquenne et Daniel Auteuil à la présentation du Huitième jour au festival de Cannes 1996.

Naissance 8 août 1970 (43 ans)
Vilvorde (Drapeau de la Belgique Belgique)
Nationalité Belge
Profession Acteur
Films notables Le Huitième Jour

Pascal Duquenne, né le 8 août 1970 à Vilvorde en Belgique, est un acteur belge. Atteint du syndrome de Down, il est connu pour avoir joué le rôle d’un jeune homme ayant le même handicap dans Le Huitième Jour de Jaco Van Dormael, pour lequel il obtient en 1996 le Prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes et le Prix Joseph Plateau au Festival international du film de Flandre-Gand.

En 2004, Albert II de Belgique le nomme Commandeur de l'Ordre de la Couronne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Depuis l’adolescence, Pascal Duquenne s'initie aux arts du spectacle, notamment au sein de la troupe du Créahm (création et handicap mental) à Bruxelles avec laquelle il participe à de nombreuses créations en danse et théâtre.

C’est au cours d’un de ces spectacles qu'il est remarqué par le réalisateur Jaco Van Dormael qui quelques années plus tard, lui offrira ses premiers rôles au cinéma.

En 1996, il obtient conjointement avec Daniel Auteuil le prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes pour le film Le Huitième Jour dans lequel il joue le rôle d’un jeune homme qui a le syndrome de Down.

Cette distinction et le succès du film contribuent à la modification du regard porté par la société sur le monde du handicap et à une meilleure acceptation de la différence. En 2002 est créée en Belgique une association, dont fait partie Pascal Duquenne, nommée Le 8e jour dont l’objectif est l’intégration des personnes handicapées par la création de maisons communautaires autonomes.

Après une tournée dans plusieurs pays d'Europe avec Le Père Noël voit rouge, pièce écrite et interprétée par quatre comédiens trisomiques, il participe à un spectacle de danse, Champ d'émotion présenté jusqu'aux Antilles.

Depuis 2000, Pascal Duquenne participe à l'atelier gravure du Créahm de Bruxelles. Il utilise le monotype et crée des portraits ainsi que des bustes de femmes en noir et blanc. Ses œuvres témoignent de moyens formels simples : fond sobre, traits du visage et du corps évoqués en quelques traits ou en quelques taches noires, pas de modelé. Cette épuration des formes donne une puissance d'expression à ces femmes qui envahissent l'espace de l’œuvre[1].

En 2004, il devient commandeur de l'ordre de la Couronne par le roi Albert II de Belgique.

En 2009, il participe à une publicité pour l'opérateur virtuel Simyo. Le directeur marketing de l'opérateur explique : « En y réfléchissant, j'ai réalisé que cela rejoignait totalement nos valeurs. Nous revendiquons d'être un opérateur différent et nous avons choisi un comédien différent. ». Cette participation a un écho médiatique et suscite des réactions diverses[2].

En 2010, il fait une brève apparition dans une scène du film Mr Nobody du réalisateur Jaco Van Dormael.

Actuellement, il participe à un projet musical, The Choolers.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms 
Publicité 
  • 2009 : Publicité pour le nouvel opérateur virtuel de téléphonie mobile Simyo.
Activités avec le CREAHM (Créations artistiques pour handicapés mentaux) 

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marathon Man, Entretien avec Pascal Duquenne par Mouloud Boukala, Charles Gardou, Reliance, Eres, nº 25, 2007, p. 88-94 http://www.cairn.info/revue-reliance-2007-3-page-88.htm
  • Mamy Cacahuète raconte Pascal Duquenne avant, pendant et après Le Huitième Jour[3],[4] — propos recueillis par Gilbert Serres — France Europe Éditions, 2008
  • Pascal Duquenne een leven met down, Huguette Vandeputte, Gilbert Serres. Berchem : EPO, 2010 [5]
  • Monotypes, Pascal Duquenne, Gilbert Serres, Éditions Pictura, Bourges, 2011[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :