Wilbert Suvrijn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wilbert Suvrijn
Blind Michels vant Schip Bosman Suvrijn 1986.jpg
Suvrijn (à droite) en équipe nationale (1986)
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance 22 octobre 1962 (52 ans)
Lieu Sittard
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Avant 1981 Drapeau : Pays-Bas RKVV Almania
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1981-1986 Drapeau : Pays-Bas Fortuna Sittard 156 (10)
1986-1989 Drapeau : Pays-Bas Roda JC 082 0(3)
1989-1993 Drapeau : France Montpellier HSC 103 0(1)
1994-1995 Drapeau : Belgique KSC Hasselt 024 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1983-1987 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas olympique 008 0(0)
1986-1988 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 009 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Wilbert Suvrijn est un footballeur néerlandais, né le 26 octobre 1962 à Sittard. Il joue dans les équipes du Fortuna Sittard, de Roda JC et du Montpellier HSC du début des années 1980 au début des années 1990. Il est international à neuf reprises et remporte le championnat d'Europe des Nations en 1988 avec les Pays-Bas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wilbert Suvrijn débute le football dans le club amateur du RKVV Almania et rejoint en 1981 le Fortuna Sittard. Il s’impose rapidement comme titulaire au milieu de terrain. Son physique impressionnant et son volume de jeu en font une pièce maîtresse de l’équipe à la récupération[1].

Vice-champion du championnat des Pays-Bas de division 2, Il découvre l’élite en 1982 et le promu termine à la huitième place. Ses bonnes performances avec son club lui ouvre les portes de l'équipe nationale et, il est retenu pour la première fois en sélection, le 29 avril 1986, pour un match contre l'Écosse. Il entre à la place de Michel Valke à la 72e minute de la rencontre qui se termine sur un match nul sans buts[2].

En 1986, Il rejoint le Roda JC, club de la ville de Kerkrade. Lors de sa première saison au club, Roda termine à la quatrième place et se qualifie ainsi pour la coupe de l'UEFA. La saison suivante est beaucoup plus compliquée, le club peine à assurer le maintien. Blessé en début de saison, Wilbert Suvrijn manque une bonne partie du championnat. Il atteint cependant avec ses coéquipiers la finale de la Coupe des Pays-Bas où ils s'inclinent sur le score de trois buts à deux devant le PSV Eindhoven[3].

Il est alors sélectionné pour l’Euro 88 en Allemagne. Il n'effectue qu'une apparition dans l'équipe lors de la demi-finale contre l'Allemagne. Il entre à la 89e minute de la rencontre en remplacement d'Erwin Koeman dans un match que les Néerlandais remportent sur le score de deux buts à un[4]. La saison suivante, il atteint, avec son club, la cinquième place en championnat. L'équipe réalise également un bon parcours en Coupe des coupes 1988-1989. Après avoir éliminé le Vitória Guimarães et le Metalist Kharkov, Roda JC s'incline aux tirs aux buts face au CFKA Sofia après deux matches remportés sur le score de deux buts à un par chacune des deux équipes.

Wilbert Suvrijn rejoint ensuite le Montpellier HSC lors de la saison 1989-1990. Associé à Jean-Claude Lemoult à la récupération, il est un des pilier de l’équipe qui remporte en fin de saison la Coupe de France, mais blessé il ne joue pas la finale face au Matra Racing[5]. L'année suivante, le Montpellier HSC réalise un beau parcours en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en éliminant le PSV Eindhoven et le Steaua Bucarest ne tombant que face au futur vainqueur de l'épreuve, Manchester United, en quart de finale. Les Montpelliérains sont tout près de créer l'exploit au match aller, ils obtiennent à Old Trafford le match nul un but partout[6]. Suite à cette élimination, le club, alors quatrième en championnat, réalise une très mauvaise fin de saison finissant finalement septième. En 1991-1992, Montpellier termine sixième et en fin de saison, Wilbert Suvrijn remporte avec ses coéquipiers l’ancêtre de la Coupe de la Ligue, la Coupe d'été, en battant en finale le SCO Angers sur le score de trois buts à un. Après une dernière saison 1992-93 marqué par les blessures, il met fin à sa carrière de footballeur professionnel[7],[8]. Il rejoue ensuite une saison en 1994-1995 au KSC Hasselt, en troisième division belge[9].

Il repart alors aux Pays-Bas avant de revenir s'installer dans le Sud en 1997[5]. Il est devenu agent de joueur et a ouvert en gite un de ses mas à Orthoux-Sérignac-Quilhan dans le Gard. Sa fille Jade est championne d'Europe des 15/16 ans de tennis en 2011[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les statistiques de Wilbert Suvrijn dans ses différents clubs[11],[12],[13].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Sélection
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
1981 - 1982 Fortuna Sittard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 2 29 2 ? ? - - - - -
1982 - 1983 Fortuna Sittard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 28 3 ? ? - - - - -
1983 - 1984 Fortuna Sittard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 33 1 ? ? - - - - -
1984 - 1985 Fortuna Sittard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 33 2 ? ? - - - - -
1985 - 1986 Fortuna Sittard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 33 2 ? ? - - - 2 0
1986 - 1987 Roda JC Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 31 2 ? ? - ? ? 3 0
1987 - 1988 Roda JC Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 31 2 ? ? - ? ? 3 0
1988 - 1989 Roda JC Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Division 1 32 1 ? ? - - - 1 0
1989 - 1990 Montpellier HSC Drapeau de la France France Division 1 27 0 2 0 - - - - -
1990 - 1991 Montpellier HSC Drapeau de la France France Division 1 34 1 - - C2 6 0 - -
1991 - 1992 Montpellier HSC Drapeau de la France France Division 1 33 0 3 0 - - - - -
1992 - 1993 Montpellier HSC Drapeau de la France France Division 1 9 0 - - - - - - -
1994 - 1995[14] KSC Hasselt Drapeau de la Belgique Belgique Division 3 24 0 - - - - - - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « De eeuwige top ‘54* », sur fortuna-online.nl (consulté le 2 décembre 2011)
  2. (en) Gabriele Tossani, « Scotland - International Matches 1986-1990 », sur rsssf.com, RSSSF,‎ 29 septembre 2011 (consulté le 2 décembre 2011)
  3. (en) Dinant Abbink, « Netherlands Cup Full Results 1970-1994 », sur rsssf.com, RSSSF,‎ 18 août 1999 (consulté le 2 décembre 2011)
  4. « Allemagne de l'Ouest 1-2 Pays-Bas », sur fr.uefa.com, UEFA (consulté le 2 décembre 2011)
  5. a et b Victor Sinet, Il était une fois La Paillade…, Montpellier, Éditions MHSC,‎ 1999, 126 p. (ISSN 1276-7794), p. 59
  6. Jacques Thibert, L'album 91 du football, Les éditions du sport,‎ septembre 1991, 237 p. (ISBN 2-7404-0095-0), p. 96
  7. « Fiche de Wilbert Suvrijn », sur mhscfoot.com (consulté le 2 décembre 2011)
  8. Alex Bourouf, « Les étrangers de la Division 1 : Wilbert Suvrijn », sur oldschoolpanini.com (consulté le 20 mai 2014)
  9. « Hasselt : noyau pour la saison 1994-1995 », sur archives.lesoir.be, Le Soir,‎ 18 août 1994 (consulté le 19 novembre 2012)
  10. Patrice Espinasse, « Jade Suvrijn, pierre précieuse du tennis gardois », sur midilibre.fr, Midi libre,‎ 9 janvier 2013 (consulté le 20 mai 2014)
  11. « Fiche de Wilbert Suvrijn », sur footballdatabase.eu (consulté le 2 décembre 2011)
  12. « Fiche de Wilbert Suvrijn », sur rodajcspelers.nl (consulté le 2 décembre 2011)
  13. « Fiche de Wilbert Suvrijn », sur 11v11.com (consulté le 2 décembre 2011)
  14. (nl) Fiche du joueur sur Belgian Soccer Database

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), l'Harmattan, 1997.