Bas Dost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bas Dost
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg
Numéro 12
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance (25 ans)
Lieu Deventer (Pays-Bas)
Taille 1,92 m (6 4)
Période pro. Depuis 2007
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1995-2001 Drapeau : Pays-Bas CVV Germanicus
2001-2007 Drapeau : Pays-Bas FC Emmen
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2007-2008 Drapeau : Pays-Bas FC Emmen 23 0(6)
2008-2010 Drapeau : Pays-Bas Heracles Almelo 65 (19)
2010-2012 Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen 73 (52)
2012- Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg 79 (33)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 04 0(0)
2009-2011 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs 10 0(5)
2015- Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 avril 2015

Bas Dost, né le à Deventer aux Pays-Bas, est un footballeur international néerlandais, évoluant avec le VfL Wolfsbourg en Bundesliga allemande et en sélection nationale au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Dost montre son potentiel à Emmen et le club lui offre un contrat avant le début de la saison 2007-2008, au cours de laquelle il joue en équipe une. Il débute sur le banc, mais au fil de la saison, il bénéficie de plus de temps de jeu. A un moment, il est sur ​​le point de partir en Finlande, mais il décide de rester dans son pays natal. Il marque son premier but pour le club le 8 février 2008 contre Fortuna Sittard. Il réalise un coup d'éclat dans un match de derby contre le BV Veendam ou il inscrit un hat-trick pour une victoire qui offre la victoire 3-2 à son équipe.

Dost signe pour Heracles Almelo à l'été 2008, pour une indemnité de transfert de plus de 300 000 euros. Il se révèle comme l'un des plus grands talents de l'Eredivisie. Après cette saison réussie, des rumeurs de transferts l'envoient à l'Ajax mais il s'engage finalement pour le SC Heerenveen le 4 février 2010 sur les conseils de son agent Henk Nienhuis.

SC Heerenveen[modifier | modifier le code]

Le 18 mai 2010, le jeune attaquant signe au SC Heerenveen[1], le jeune attaquant de 20 ans arrive en provenance de Heracles Almelo pour une indemnité de transfert de 3,2 millions d'euros et s'engage pour cinq ans. Durant son première saison, il termine meilleur buteur du club avec 13 buts en championnat.

Le 10 décembre 2011, Dost inscrit un quintuplé qui permet à son club de l'emporter 5-0 contre l'Excelsior Rotterdam[2], marquant 14 buts en seize journées de championnat. Son excellente saison attire de nombreux clubs dont Aston Villa et le Borussia Mönchengladbach. Il finit meilleur buteur de l'Eredivisie avec 32 buts en 34 matchs.

Wolfsbourg[modifier | modifier le code]

Le 1er juin 2012, le site officiel du VfL Wolfsburg annonce que Dost rejoint le club[3]. Le 25 août 2012, il marque le but de la victoire face à Stuttgart pour ses débuts en Bundesliga. Le 27 octobre 2012, suite au limogeage de Felix Magath, Dost réussi un doublé pour les débuts de Lorenz-Günther Köstner en tant qu'entraineur du club, s'imposant 4-1 contre le Fortuna Düsseldorf.

Il connait une saison 2013-2014 plus difficile, concurrencé en attaque par le croate Ivica Olić. Le 8 décembre 2013, il marque le but gagnant contre les champions du Borussia Dortmund dans une victoire 3-2 à l'extérieur.

Dost débute la saison 2014-2015 comme troisième choix d'attaque de Wolfsburg et fait ses débuts en Europe pendant la troisième journée de la Ligue Europa dans une victoire de 4-2 contre le FK Krasnodar. Le 30 janvier 2015, il marque deux buts dans une victoire historique à domicile de 4-1 contre le Bayern Munich en championnat[4], le premier joueur en 102 matchs à inscrire un doublé contre cet adversaire. Le 14 février 2015, il inscrit un quadruplé[5] à l'extérieur, contre le Bayer Leverkusen dans une victoire 5-4 au bout d'un match très serré, et totalise neuf buts en dix matchs de Bundesliga. Le 19 février 2015, Dost réalise à nouveau un doublé dans une victoire de 2-0 contre le Sporting CP au premier tour à élimination directe de la Ligue Europa[6]. Le 22 février 2015, il inscrit son troisième doublé de la saison qui permet à son équipe de s'imposer 2-1 contre le Hertha BSC[7]. En une semaine, il trouve le chemin des filets à huit reprises[8]. Dost confirme sa bonne forme en marquant son quatrième doublé dans la victoire 5-3 sur le Werder Brême[9]. Depuis le début d'année 2015, il marque à onze reprises en six matchs de championnat[10],[11],[12] et a le meilleur ratio de buts d'Europe avec 1,3 buts par matchs, trouvant le chemin des filets toutes les 78 minute en moyenne[13]. Ses bonnes performances avec les Loups retiennent l'attention du Bayern Munich, montrant que Dost a changé de statut depuis le début de l'année[14]. En avril 2015, le quotidien allemand Bild révèle que des clubs anglais comme Southampton sont intéressés par l'international néerlandais[15]. Le 11 avril 2015, il offre deux passes décisives lors de la victoire 2-0 de Wolfsburg contre Hambourg[16].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En août 2012, Dost est convoqué pour la première fois en sélection nationale par Louis van Gaal lors d'un match amical contre la Belgique mais il est sur le banc pendant la rencontre[17]. Néanmoins, son manque de régularité en club l’empêche d’être rappelé avec les Pays-Bas[18]. Suite à ses performances avec Wolfsburg, il est appelé en sélection le 11 mars 2015[19] pour jouer les rencontres amicales contre la Turquie et l'Espagne. Le 28 mars 2015, il fait ses débuts internationaux en rentrant en jeu durant la seconde période, à la place de De Jong, lors d'un nul 1-1 contre la Turquie[20]. N'étant pas titulaire mais remplaçant lors des deux rencontres, ses débuts sous le maillot orange sont jugés bons.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bas Dost au 29 avril 2015[21]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2007-2008 Drapeau des Pays-Bas FC Emmen Eerste Divisie 23 6 0 0 - - - - - 23 6
Sous-total 23 6 - - - - - - - 23 6
2008-2009 Drapeau des Pays-Bas Heracles Almelo Eredivisie 27 3 1 0 - - - - - 28 3
2009-2010 Drapeau des Pays-Bas Heracles Almelo Eredivisie 34 14 5 2 2 1 - - - 41 17
Sous-total 61 17 6 2 2 1 - - - 69 20
2010-2011 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 32 13 2 1 - - - - - 34 14
2011-2012 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 34 32 5 6 - - - - - 39 38
Sous-total 66 45 7 7 - - - - - 73 52
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg Bundesliga 28 8 5 4 - - - - - 33 12
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg Bundesliga 13 4 2 1 - - - - - 15 5
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg Bundesliga 17 13 4 1 - - C3 9 2 30 16
Sous-total 59 25 11 6 - - - 9 2 79 33
Total sur la carrière 209 93 18 13 2 1 - 9 2 238 109

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Johann Crochet, « De Van Nistelrooy à Dost, Heerenveen, la fabrique à buteur », sur goal.com,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  2. « Quintuplé de Dost contre l'Excelsior », sur rtbf.br,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  3. « Wolfsburg s'offre Dost », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  4. « Le Bayern torpillé ! », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  5. Sebastien Girard, « L'arme fatale de Wolfsburg », sur papinade.com,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  6. « Le doublé de Dost en Ligue Europa porte Wolfsbourg », sur uefa.com,‎ (consulté le 16 mars 2015)
  7. « Bas Dost, le buteur qui danse avec les loups », sur topmercato.com,‎ (consulté le 16 mars 2015)
  8. « Dost, buteur à explosion », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 16 mars 2015)
  9. « Dost, encore et toujours », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 5 mars 2015)
  10. « La star insoupçonné de la Bundesliga, c'est Dost ! », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 5 mars 2015)
  11. « Bas Dost, ce buteur qui affole l'Allemagne », sur europe1.fr,‎ (consulté le 5 mars 2015)
  12. Romain Rigaux, « Wolfsburg : les folles stats de Dost ! », sur maxifoot.fr,‎ (consulté le 5 mars 2015)
  13. Charles Alf Lafon, « Bas Dost, une pièce de choix », sur sofoot.com,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  14. Romain Rigaux, « Dost plaît au Bayern ! », sur maxifoot.fr,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  15. « Mercato, Bas Dost sur les tablettes de Southampton », sur goal.com,‎
  16. « Bas Dost se la joue comme Kevin De Bruyne », sur lequipe.fr,‎
  17. « Van Gaal sélectionne de nombreux nouveaux pour affronter les Diables », sur 7sur7.be,‎
  18. « Wolfsburg : cinq choses à savoir sur le phénomène Bas Dost », sur lequipe.fr,‎
  19. « Dost appelé avec les Oranjes », sur lesechos.fr,‎ (consulté le 17 mars 2015)
  20. (en) « Netherlands level late against Turkey », sur uefa.com,‎
  21. Statistiques de Bas Dost sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]