Nigel de Jong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir de Jong.
Nigel de Jong
Nigel de Jong.jpg
Nigel De Jong
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie AC Milan
Numéro 34
Biographie
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Naissance 30 novembre 1984 (29 ans)
Lieu Amsterdam
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1993-2001 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2006 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 133 (13)
2006-2009 Drapeau : Allemagne Hambourg SV 093 0(5)
2009-2012 Drapeau : Angleterre Manchester City 137 0(2)
2012- Drapeau : Italie AC Milan 062 0(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004- Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 077 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 septembre 2014

Nigel de Jong né le 30 novembre 1984 à Amsterdam, est un joueur de football néerlandais évoluant au poste de milieu de terrain au sein de l'AC Milan.

Carrière[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Nigel de Jong est formé à l'Ajax Amsterdam, l'un des plus grands clubs néerlandais après une enfance plutôt malheureuse : son père footballeur professionnel est souvent absent et sa maman se bat longtemps contre une grave maladie. Il joue son premier match professionnel avec les rouge et blanc en 2002 et reste trois saisons dans ce club. Il remporte notamment le triplé en 2002 (Championnat + Supercoupe + Coupe des Pays-Bas) et devient très rapidement le chouchou des fans de l'Ajax. À noter d'ailleurs qu'au début de sa carrière, le Hollandais joue attaquant. Il inscrit d'ailleurs un but exceptionnel à Highbury contre Arsenal (1-1) le 18 février 2003 qui le révèle aux yeux de l'Europe. Mais en 2006, De Jong décide de partir pour un championnat plus huppé et s'engage en faveur du club allemand d'Hambourg SV en janvier 2006.

Hambourg SV[modifier | modifier le code]

Il se fait rapidement remarquer en Bundesliga en inscrivant un but face au Bayern de Munich, qui marque la première défaite du Bayern de la saison. Il devient progressivement l'un des joueurs clés de l'équipe en reculant au milieu de terrain sur proposition de son entraineur d'alors Huub Stevens.

Manchester City FC[modifier | modifier le code]

En janvier 2009, il quitte le club pour une plus grosse équipe et signe en faveur de Manchester City pour un montant de 20 millions d'euros[1]. Il s'impose comme titulaire aux côtés de Stephen Ireland. Le début de saison 2009-2010 est difficile pour le milieu défensif néerlandais puisqu'il ne débute pas les trois premiers matchs de son club pour finalement s'imposer dans le onze de départ du club aux côtés de Gareth Barry au détriment de Stephen Ireland. Il réalise un excellent début de saison en enchaînant les bonnes prestations, étant notamment préféré à Patrick Vieira dans le 4-3-3 imposé par Roberto Mancini. Lors de la saison 2010-2011, Roberto Mancini le nomme vice-capitaine de Manchester City grâce à ses excellents matchs. Depuis qu'il est arrivé à City, il est la plaque tournante de son équipe, on le nomma assurance tous risques grâces à ces excellentes prestations. Il sauva plusieurs fois son équipe de la défaite.

AC Milan[modifier | modifier le code]

Après avoir perdu sa place dans l'équipe type du champion d'Angleterre, De Jong signe le 30 août 2012 au club italien, le Milan AC, pour un transfert éstimé à 3.5 millions d'euros. Il vient suppléer le vieillissant Massimo Ambrosini au poste de milieu défensif, et combler surtout l'énorme vide laissé à ce poste suite aux départs de Van Bommel et Gattuso entre autres.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Nigel de Jong fait ses débuts en équipe nationale le 31 mars 2004 face à la France en match amical. Il n'est pas sélectionné pour l'Euro 2004 et il manque la Coupe du monde 2006 à cause d'une blessure au genou.

Il participe à l'Euro 2008 en jouant trois des quatre matches de son équipe (contre l'Italie, la France et la Russie), tous en tant que titulaire au poste de milieu défensif. En 2010, il dispute la phase finale de la Coupe du monde avec la sélection néerlandaise et dispute la finale de la compétition après avoir été titulaire jusqu'en quarts de finale. Il n'est en effet pas aligné en demi-finale contre l'Uruguay.

Caractéristique technique[modifier | modifier le code]

Défenseur au jeu dur, De Jong s'est rapidement fait une réputation de joueur agressif dans toute l'Europe en étant l'auteur de tacles limites sur plusieurs adversaires. Cette agressivité lui valait le surnom de "tondeuse" (The lawn mower)[2]en Bundesliga. Il a d'ailleurs déclaré dans une interview, qu'il aimait tacler. Dans une interview citée partiellement par L'Équipe le 21 octobre 2010, il dit ainsi : « Je suis le destructeur de l'équipe. Une fois que mes attaquants ont perdu le ballon, l'adversaire n'a pas le droit de me passer, je suis là pour enrayer toute contre-attaque. C'est aussi simple que ça. ».

Le 3 mars 2010, pendant un match amical contre les États-Unis (2-1), il brise la jambe de l'Américain Stuart Holden et quelques mois plus tard, pendant la finale de la Coupe du monde, De Jong se "distingue" de nouveau en donnant un coup de pied dans la poitrine[3]de l'Espagnol Xabi Alonso, renforçant son image de joueur violent. Sur cette action, le Néerlandais ne récolte qu'un carton jaune.

Enfin, le 3 octobre 2010, en Premier League, il brise la jambe du Français de Newcastle Hatem Ben Arfa (double fracture tibia-péroné)[4] lors d'un tacle très engagé. Suite à ce dernier incident, Bert van Marwijk, le sélectionneur néerlandais décide d'écarter Nigel de Jong[5]de la sélection pour la dureté de son jeu. L'Olympique de Marseille, propriétaire du joueur blessé a, pour sa part, décidé de porter plainte contre De Jong[6]. En janvier 2011, il réintègre la sélection hollandaise pour disputer le match amical contre l'Autriche qui a eu lieu le 9 février 2011[7].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Nigel est le fils du footballeur Jerry de Jong, d'origine surinamienne, qui joua à Caen au cours de la saison 1994-1995 et qui fut lui aussi international néerlandais.

Statistiques de Nigel de Jong au 24 mai 2014[8]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2002-2003 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 17 0 1 0 C1 10 1 28 1
2003-2004 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 32 1 1 0 C1 5 0 38 1
2004-2005 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 31 5 3 0 C1+C3 8 1 42 6
2005-2006 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 16 2 2 0 C1 7 3 25 5
Sous-total 96 8 7 0 - 30 5 133 13
2005-2006 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 12 1 0 0 C3 3 0 15 1
2006-2007 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 18 0 2 0 C1 5 1 25 1
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 28 1 3 1 C3 11 1 42 3
2008-2009 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 7 0 2 0 C3 2 0 11 0
Sous-total 65 2 7 1 - 21 2 93 5
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 16 0 0 0 - - - 16 0
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 34 0 8 0 - - - 42 0
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 32 1 4 0 C3 5 0 41 1
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 21 0 6 1 C1+C3 5+4 0 36 1
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 1 0 1 0 - - - 2 0
Sous-total 104 1 19 1 - 14 0 137 2
2012-2013 Drapeau de l'Italie AC Milan Série A 12 1 0 0 C1 4 0 16 1
2013-2014 Drapeau de l'Italie AC Milan Série A 33 2 1 0 C1 10 0 44 2
2014-2015 Drapeau de l'Italie AC Milan Série A 2 1 0 0 - - - 2 1
Sous-total 47 4 1 0 - 14 0 62 4
Total sur la carrière 312 15 34 2 - 79 7 425 24

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

AFC Ajax[modifier | modifier le code]

Hambourg SV[modifier | modifier le code]

Drapeau : Angleterre Manchester City FC[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • Finaliste de la Coupe du Monde : 2010

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]