Jubilé du Puy-en-Velay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jubilé.

Le Jubilé du Puy-en-Velay est une ancienne fête religieuse célébrée dans cette ville les vendredis saints, lorsque ces derniers coïncident avec la fête de l'Annonciation.

En 992, Bernhard, un moine allemand, avait prédit la fin du monde pour le 25 mars de cette année-là, ce jour de l'Annonciation (fête de la conception du Christ) étant également celui du Vendredi Saint, (jour de sa mort). Le nombre de pèlerins fut si considérable au Puy que le pape Jean XV institua pour la ville un jubilé chaque fois que le jour de l'Annonciation coïnciderait avec le Vendredi Saint.
Le premier jubilé connu de Notre-Dame du Puy eut lieu en 1065. Ces jubilés connurent un tel succès qu'en 1407 deux cents pèlerins périrent étouffés dans la presse. Rois et papes les fréquentèrent.
Isabelle Romée alors qu'elle se rendait de Vaucouleurs à Chinon, vint y prier pour sa fille Jeanne d’Arc en 1429, avec les frères et deux des meilleurs compagnons de Jeanne.

Cette coïncidence des deux fêtes n'arrive que deux à trois fois par siècle, et on en compte 29 depuis le premier jubilé célébré en 992 (par exemple 1323, 1334, 1345, 1407, 1418, 1429).
Au XXe siècle en 1910, 1921 et 1932. Celui de 1932 rassembla plus de 300 000 pèlerins.
Pour le XXIe siècle, seulement 2005 et 2016, le prochain étant en 2157, montrant la rareté de la coïncidence. En 2005, la date de clôture du jubilé correspondait au 15 août, jour de l'Assomption.

En dehors du jubilé, chaque année se déroule le jour du 15 août une grande fête dite de l'Assomption de la Vierge, au cours de laquelle la Vierge noire est portée en procession à travers les rues de la ville, en présence des plus hautes autorités civiles et religieuses et d'une multitude de participants.