Auguste de Morlhon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Auguste Victorin De Morlhon
Image illustrative de l'article Auguste de Morlhon
Mgr De Morlhon
Biographie
Naissance 18 décembre 1799
Villefranche-de-Panat
Décès 6 octobre 1862 (à 62 ans)
à Rosières
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 30 mai 1847
Dernier titre ou fonction Évêque du Puy
Évêque du Puy

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph Auguste Victorin de Morlhon (né le 18 décembre 1799 (27 frimaire an VIII) à Villefranche-de-Panat - mort le 6 octobre 1862 à Rosières) était un religieux français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en théologie, chanoine et vicaire général d'Auch, il fut présenté comme évêque de Montpellier, puis préconisé le 5 décembre 1846 évêque du Puy-en-Velay, promulgué au consistoire du 12 avril 1847, il fut sacré le 30 mai 1847 par monseigneur Nicolas de la Croix d'Azolette (archevêque d'Auch) dans la cathédrale d'Auch.

Après avoir fait ériger la statue de Notre-Dame de France sur le rocher Corneille, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur, comte romain et assistant au trône pontifical. Mort en tournée pastorale le 6 octobre 1862 à Rosières, il est inhumé dans l'église Saint-Georges du grand séminaire du (Puy-en-Velay).

Nommé chevalier de la Légion d'Honneur promotion du 1er janvier 1855

Hommage[modifier | modifier le code]

Mgr de Morlhon priant

La ville du Puy reconnaissante l'a honoré par l'érection, en 1864, d'une statue le représentant priant au pied de la Vierge, due au sculpteur Jean-Marie Bonnassieux[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sa biographie a été écrite par Charles Calemard de Lafayette et publiée au Puy en 1863 (imprimerie MP Marchessou). Ses mandements de 1847 à 1865 sont également réunis dans un livre imposant.

Notes et référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]