Christopher Mordetsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christopher William Mordetzky
Image illustrative de l'article Christopher Mordetsky
Chris Masters en 2010

Nom(s) de ring American Adonis
Chris Masters
Chris Mordetzky
Chris Moore
Taille 1,96 m[1]
Poids 117 kg[2]
Naissance (31 ans)
Los Angeles, Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîné par Ohio Valley Wrestling
Ultimate Pro Wrestling
Débuts 2002
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Ohio Valley Wrestling
Ultimate Pro Wrestling
Total Nonstop Action
Nu-Wrestling Evolution

Christopher Williams "Chris" Mordetzky, est un catcheur américain d'origine polonaise, né le à Santa Monica, en Californie[1].

Il est actuellement employé à la Ring Ka King (fédération appartenant à la Total Nonstop Action) sous le nom de American Adonis. Il est notamment connu pour avoir travaillé à la World Wrestling Entertainment (WWE) sous le nom de ring de Chris Masters.

Avant de se lancer dans le catch, Mordetsky faisait du bodybuilding[2]. C'est en 2002 qu'il débute dans le catch, en rejoignant la Ultimate Pro Wrestling (UPW), puis l'Ohio Valley Wrestling (OVW) avant d'arriver à la WWE.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2005-2007)[modifier | modifier le code]

Débuts à RAW (2005-2007)[modifier | modifier le code]

Chris Master en 2005

Le 21 février 2005, Chris Masters débute à la World Wrestling Entertainment dans le show Raw en tant que heel. Il bat Stevie Richards en lui cassant le nez avec son Polish Hammer[3]. Plus tard, après s'être rétabli, Stevie Richards se bat encore une fois contre Chris Masters, mais ce dernier gagne le match.

Chris Masters déclare alors que personne ne peut briser le Master Lock (sa prise de finition). Par conséquent, il lance un challenge, le « Master Lock Challenge », promettant de remettre 1 000 $ à celui qui réussira à briser sa prise[4]. Seul Bobby Lashley y parvient.

Sgt. Slaughter lance à son tour un défi à Chris Masters en lui appliquant sa prise de finition, le Cobra Clutch. Chris Masters, qui n'arrivait pas à briser la prise, fut obligé de donner un Low Blow pour s'en défaire.
Chris Masters augmente la récompense de son challenge jusqu'à 20 000 $. Le 18 juillet 2005, à Raw, Rosey n'arrive pas à briser la prise. Le Big Show arrive alors sur le ring et souhaite défier Chris Masters, mais ce dernier s'enfuit.

Après avoir interrompu la promo de Shawn Michaels, il entre dans une feud avec lui. Il fait équipe avec Carlito et ensemble, ils battent Shawn Michaels et Ric Flair, Chris Masters ayant appliqué sa prise de finition sur ce dernier. À Unforgiven, Chris Masters connaît cependant sa première défaite, Shawn Michaels lui ayant asséné son Sweet Chin Music pour remporter le match.

Le 21 octobre 2005, avec Edge, ils envahissent le show Smackdown et attaquent Rey Mysterio. À Taboo Tuesday, Snitsky remplace Edge pour un match avec Chris Masters contre Rey Mysterio et Matt Hardy, match qu'ils perdent.

Le 28 novembre 2005, Masters obtient son premier match pour le Championnat de la WWE détenu par John Cena. Il s'agit d'un match triple menace, Masters combattant contre Cena, mais aussi contre Kurt Angle. C'est cependant Cena qui remporte le match et conserve son titre. Le 12 décembre 2005, il bat Viscera pour une place au Elimination Chamber Match lors de New Year's Revolution 2006 pour le Championnat de la WWE. Le 26 décembre 2005, il bat Chavo Guerrero pour déterminer sa place dans l'Elimination Chamber Match dans un Beat The Clock Match. Le 8 janvier 2006, il participe donc à New Year's Revolution 2006, mais perd le match au profit de John Cena.

Le 9 janvier 2006, Carlito et Chris Masters font équipe contre Kurt Angle et Shawn Michaels. Ce dernier quitte cependant l'arène, laissant Angle seul sur le ring, et permettant alors à Chris Masters de lui appliquer sa prise de finition pour remporter le match.

Le 29 janvier 2006, Masters participe au Royal Rumble mais se fait éliminer par Carlito. Dans un « Road to WrestleMania Tournament » pour une place à WrestleMania 22, il bat Kane par tombé en s'aidant des cordes lors du 1er tour. Mais au 2e tour, il est battu par Rob Van Dam. Partenaire de Carlito, tous les deux espèrent obtenir les titres par équipe détenus par Big Show et Kane. À WrestleMania 22, pour les titres par équipe, Chris Masters et Carlito perdent contre les deux géants, suite à un Chokeslam porté par Kane sur Carlito. À la fin du match, les deux hommes se disputent à cause de la défaite et tous les deux se séparent. À Backlash,Carlito gagne contre Chris Masters avec son Backstabber.

Chris Masters commence alors à s'intéresser au titre intercontinental, mais il est suspendu par la World Wrestling Entertainment pour soupçon de dopage.

Le 22 mai 2006, à Raw, il fait son retour et doit affronter le champion de la WWE, John Cena, mais abandonne sous la pression du STF-U porté par son adversaire. Après cette défaite, il entre en rivalité avec Super Crazy contre qui il perd deux fois et une autre fois dans un Six-Pack Challenge Match pour le titre intercontinental.

Début 2007, Chris Masters entre en rivalité contre Carlito, qu'il bat à New Year's Revolution 2007. Mais Carlito prend sa revanche lors d'un Raw. Le 19 mars 2007, Bobby Lashley arrive à Raw pour défier Chris Masters dans le « Master Lock Challenge », personne n'ayant réussi à briser le Master Lock depuis 2 ans. Bobby Lashley y parvient cependant et devient donc le 1er à avoir réussi à contrer la prise de finition de Chris Masters.

Le 7 mai 2007 à Raw, pour la première défense de Santino Marella, le détenteur du titre intercontinental, celui-ci bat Chris Masters grâce à un Craddle Roll-Up. Le 14 mai 2007, à Raw, Chris Masters lutte encore face à Santino Marella pour le titre intercontinental, mais il perd une nouvelle fois. Le 28 mai 2007, Chris Masters propose à Santino de faire le « Master Lock Challenge », mais il ne lui laisse aucune chance de s'en sortir.

SmackDown et renvoi (2007)[modifier | modifier le code]

Le 11 juin 2007, Chris Masters est drafté à Smackdown. En septembre, il est suspendu pour violation du programme anti-dopage puis licencié.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2009-2011)[modifier | modifier le code]

RAW et face turn (2009)[modifier | modifier le code]

Chris Masters effectue son grand retour à la World Wrestling Entertainment et repart à Raw. Le 27 juillet 2009, lors d'un Raw où il combat face à MVP, il assène à ce dernier son Master Lock, l'empêchant ainsi d'affronter Randy Orton à SummerSlam. Il participe en tant que Lumberjack dans un match opposant John Cena et The Miz, où il applique son Master Lock à Cena hors du ring. Le 7 septembre 2009, il perd en équipe avec Randy Orton face à D-Generation X à cause de l'intervention de Triple H, alors qu'il allait battre Shawn Michaels grâce à son Master Lock. Lors du Superstars du 15 octobre, il perd contre Mark Henry, ne se qualifiant donc pas dans l'équipe de Raw, dirigée par Triple H, à Bragging Rights. Lors du Raw Spécial ThanksGiving, il perd en équipe avec Chavo Guerrero et Jack Swagger face à Mark Henry, MVP et R-Truth, et ne se qualifie donc pas pour le Battle Royal Match désignant le challenger n°1 au WWE Championship de John Cena.

Chris Masters fait un face turn en venant en aide à Hornswoggle et Eve Torres face à Chavo Guerrero. Le 14 décembre à Raw, lors des Slammy Award, il effectue son Master Lock sur Carlito, après que ce dernier ait frappé Matt Hardy qui recevait la récompense de Jeff Hardy. La semaine suivante, il bat Carlito. Lors de Raw du 18 janvier 2010, il se fait battre par Randy Orton . Il participe au Royal Rumble, entrant en 22e position mais se fait éliminer rapidement par le Big Show.

SmackDown (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Lors du draft, Chris Masters est drafté à Smackdown. Lors de l'épisode du 15 octobre, il perd face à Alberto Del Rio pour se qualifier dans la Team SmackDown à Bragging Rights. Dans la même soirée, il participe à un Battle Royal Match opposant la Team Rey Mysterio à la Team Alberto Del Rio, où il élimine Cody Rhodes mais se fait éliminer par Tyler Reks.

Chris Masters est ensuite annoncé comme pro dans la saison 4 de NXT, dont son rookie, Jacob Novak, est le premier éliminé. Lors des Survivor Series, Chris Masters est dans l'équipe de Rey Mysterio qui bat celle d'Alberto Del Rio. Lors du SmackDown du 3 décembre 2010, il perd face à Cody Rhodes, et se fait par la suite passer à tabac par Wade Barrett qui lui porte son Wasteland. Lors du SmackDown du 10 décembre, il gagne le « Master Lock Challenge » contre "Dashing" Cody Rhodes mais perd face à lui le 17 décembre 2010. Il participe au Royal Rumble en entrant en 14e position, mais est rapidement éliminé par The Nexus.

Chris Masters engage ensuite une série de victoires contre Tyler Reks. À SmackDown, le 18 mars 2011, il est battu par Jack Swagger. Après le match, Jack Swagger et Michael Cole lui portent successivement un Ankle Lock. Lors du 28 avril à SmackDown, Chris Masters perd contre Drew McIntyre.

RAW (2011)[modifier | modifier le code]

Lors du draft supplémentaire, Chris Masters est drafté vers Raw. Lors du Superstars du 12 mai 2011, il gagne face à Drew McIntyre. Le mois d'après, au Superstars du 30 juin, il bat JTG grâce à son Master Lock. Le 28 juillet à Superstars, lui et Santino Marella perdent face aux champions par équipe (David Otunga & Michael McGillicutty) (The Nexus). Lors du Superstars du 4 août, Chris Masters perd face à Jack Swagger.

Son contrat avec la World Wrestling Entertainment, se termine le 5 août 2011.

Total Nonstop Action Wrestling (2011-...)[modifier | modifier le code]

Le 19 septembre 2011, Chris Masters fait ses débuts officiels à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA), où il gagne son premier match, en dark match, contre Gunner.

Ring Ka King (2011-...)[modifier | modifier le code]

En décembre 2011, il rejoint la Ring Ka King, une promotion de la TNA pour l'Inde, sous le nom de American Adonis. En décembre 2011, on apprend qu'il est impliqué dans le projet « Retribution Wrestling » sous le caractère de "Béton".

Chris Mordetzky est apparu sur la Xperience Fan World Wrestling (WWFX) Tour de démonstration des champions à Manille, aux Philippines le 4 février 2012, où il combattait sous le nom de Chris Master et a été battu par MVP. Lors de Ring Ka King du 25 février 2012, il gagne contre Roscoe Jackson.

Il se dit que Mordetsky pourrait faire un retour à la WWE sous peu, en effet, un fan l'aurait félicité pour son nouveau contrat avec la fédération de Stamford sur Twitter, et le lutteur aurait par la suite remercié le fan. De plus, l'information comme quoi Chris Masters aurait signé un contrat à la WWE a été confirmée sur la page facebook officielle de ce dernier, spéculant donc un retour plus que probable. Ce retour devrait se faire durant l'été 2012. Le 27 octobre 2012, masters défait luxe Rik, Sean Casey, puis Chavo Guerrero, Jr le champion. dans un match élimination Four-Way pour le Vendetta Pro Wrestling Heavyweight championship.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Chris Masters appliquant son Master Lock à René Duprée.
  • Surnom[1]
    • The Masterpiece

Palmarès[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Chris Mordestky est aussi apparu dans la série américaine Big Time Rush en tant que professeur de Kendall, Carlos, James et Logan. Il démissionna rapidement de son poste d'enseignant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Profil de Chris Mordetsky », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 janvier 2014)
  2. a et b (en) « Profil de Chris Mordetsky », sur CageMatch (consulté le 10 janvier 2014)
  3. (en) « WWE RAW Results – February 21, 2005 », sur WrestleZone (consulté le 10 janvier 2014)
  4. (en) « WWE RAW RESULTS April 18, 2005 », sur Obsessed With Wrestling (consulté le 10 janvier 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]