Sting (catcheur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steve Borden

Description de cette image, également commentée ci-après

Sting à Lockdown 2007

Données générales
Nom complet Steve Borden
Nom de ring Sting
Blade Runner Flash
Flash
Flash Borden
Steve Borden
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 20 mars 1959 (55 ans),
Omaha, Nebraska, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,91 m (6 3)[1]
Poids 115 kg (253 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Continental Wrestling Association
Universal Wrestling Federation
World Wrestling All-Stars
Jim Crockett Promotions
National Wrestling Alliance
World Championship Wrestling
Total Nonstop Action Wrestling
Entraîné(e) par Bill Anderson
Red Bastien
Rick Bassman
Terry Funk
Carrière pro. 28 novembre 1985aujourd'hui

Steve Borden (né le 20 mars 1959 à Omaha, au Nebraska), plus connu sous le nom de Sting, est un catcheur américain. Il travaille actuellement pour la World Wrestling Entertainment.

Quatorze fois champion du Monde (dont six fois champion du Monde poids lourds de la WCW, deux fois champion du Monde poids lourds International de la WCW, deux fois champion du Monde poids lourds de la NWA et quatre fois champion du Monde poids lourds de la TNA), Sting est considéré comme un des catcheurs le plus célèbres au monde à ne jamais avoir rejoint la World Wrestling Entertainment[2]. Le nombre total de titres remportés durant sa carrière s'élève actuellement à trente-trois.

Après quelques années passés dans des fédérations indépendantes, il arrive à la World Championship Wrestling en 1989, ou il remportera plusieurs fois le titre mondial. Après sa fermeture en 2001, il rejoint, en 2003, la Total Nonstop Action Wrestling, où il sera, en 2012, le premier catcheur intronisé au Hall of Fame de cette fédération[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Borden fut recruté comme quatrième membre de la Powerteam USA (en), une équipe de catch menée par Red Bastien et Rick Bassman contenant Borden et trois autres anciens bodybuilders. Borden s'entraîna sous les ordres de Bill Anderson et de Bastien et Bassman pendant 10 semaines pour faire ses débuts en novembre 1985 en tant que Flash Borden.

Universal Wrestling Federation (1986-1987)[modifier | modifier le code]

Power Team USA est dissoute en 1986, et deux de ses membres, Borden et Jim « Justice » Hellwig (plus tard l'Ultimate Warrior), forment une équipe du nom de Blade Runners (en). Borden changea son nom Flash pour Sting alors que Hellwig devint Rock. Les Blade Runners catchent à la Universal Wrestling Federation (en) située à Shreveport jusqu'à ce que Rock quitte la fédération en mi-1986. Laissé sans partenaire, Borden rejoignit Hotstuff et Hyatt International, un clan mené par Eddie Gilbert (en) et Missy Hyatt (en). Il remporta le UWF Tag Team Championship (en) deux fois avec Gilbert en 1986, et une troisième fois avec Rick Steiner en 1987. À l'origine un catcheur heel, Sting devient babyface après un match contre Terry Taylor (en) à la mi-1987, où son ancien manager Gilbert intervient à la faveur de Taylor, coûtant à Sting le match. Après un règlement de comptes à 2 contre 1, Gentleman Chris Adams (en) nettoya le ring et devint ainsi un instrument dans le face turn de Sting quand Adams demanda si Sting était avec lui ou contre lui dans sa rivalité avec Taylor et Gilbert.

National Wrestling Alliance (1987-1989)[modifier | modifier le code]

Sting a commencé une rivalité avec Ric Flair quand il l'a combattu dans un combat au délai de 45 minutes à Clash of the Champions en 1988. Cependant, quand Sting a commencé plus tard, une querelle avec Keiji Mutoh, Flair et Sting sont devenus des amis et ils se sont unis contre les écuries de Mutoh. Quand Flair a formé les Four Horsemen, Sting a rejoint le groupe, mais il fut bientôt expulsé après avoir demandé une chance au titre de Flair, relançant ainsi leur rivalité. Cette même nuit, Sting s'est blessé au genou dans un match en cage tout en faisant un run-in sur les autres Horsemen. Au lieu de cela, Lex Luger a eu plusieurs matches épiques contre Flair, tout en gagnant du temps pour la récupération de Sting. À son retour, Sting axé sur les Four Horsemen et au Great American Bash, il a finalement battu Ric Flair pour le titre NWA Heavyweight Championship. Il a ensuite poursuivi une feud avec Lex Luger, bien que bien plus tard, ils deviennent de bons amis et une équipe à succès.

World Championship Wrestling (1989-2001)[modifier | modifier le code]

WCW World Heavyweight Champion (1989-1996)[modifier | modifier le code]

Sting a la WCW en 1985

Quand la WCW a rompu avec la NWA en 1989, Sting a été reconnu comme le premier WCW World Heavyweight Champion. Hulk Hogan a ensuite rejoint la WCW en 1994, et Sting et Hogan feront équipe cette fois pour affronter les Dungeon of Doom. À cette époque, Ric Flair a demandé de l'aide vers Sting dans un match contre Arn Anderson et Brian Pillman, mais pendant le match, Flair se retourna contre Sting, et avec Anderson et Pillman, réformaient les Four Horsemen. Sting et Flair continuaient à se quereller, et quand il est apparu, Sting était du côté des perdants, Lex Luger est alors venu en aide à Sting. Lors de Slamboree 1996 il perd face à The Giant dans un match pour le WCW World Heavyweight championship.

Rivalité avec la nWo (1996-1998)[modifier | modifier le code]

En 1996, Sting se leva contre The Outsiders (Kevin Nash et Scott Hall), et pendant un match très mouvementé à Bash at the Beach 1996 (en), Sting, Luger et "Macho Man" Randy Savage ont été battus par Nash, Hall, et leur troisième allié, qui s'est avéré être Hulk Hogan, après le match, ces derniers formaiennt la nWo. La nWo a bientôt mis en place un faux (imposteur) Sting (joué d'abord par Jeff Farmer (en), et plus tard par Chris Harris), qui ont amené à faire croire à la foule que Sting avait tourné le dos à la WCW. Lorsque le vrai Sting fit son retour, il a été perturbé par la réaction de la foule et par le fait que beaucoup de gens croyaient qu'il avait en fait trahi la WCW, et c'est pourquoi donc qu'il quitta la WCW. Toutefois, lors de certains événements, il est apparu mystérieusement (de temps en temps) dans les chevrons de son personnage The Crow. C'est alors qu'il a également commencé à utiliser un batte de baseball comme arme favorite.

Pendant Clash of the Champions (en) 1997, lors de l'entrée de Sting, le message suivant a été prononcé pour la nWo :« Quand le cœur d’un homme est plein d’illusions, il brûle, meurt, et les ombres obscurcissent son âme. Des cendres, un homme exceptionnel leva une malédiction, une aberration qui devait être corrigée. Nous levons les yeux vers le ciel dans l’attente d’un champion, quelqu’un qui instillerait la peur dans le cœur noir du même homme qui la créa. La bataille entre le bien et le mal a commencé. Contre l’Armée des Ténèbres se dressa le guerrier sombre, le bienfaiteur, avec une voix silencieuse et une mission de justice. C’était Sting »[trad 1].

Il fait son retour à la WCW, montrant ses vraies couleurs et en aidant à repousser la nWo avec un match de championnat contre le "Hollywood" Hulk Hogan à StarrCade 1997 (en), en gagnant de façon controversée en raison d'une décision de l'arbitre spécial Bret Hart. Sting perdit par la suite plus tard, le titre contre Randy Savage en 1998, qui s'est révélé être un membre de la nWo. Plus tard, en 1998, la nWo se scinda à cause de différends entre Hogan et Nash. Nash forma le nWo Wolfpac (en), que Sting rejoignit deux mois plus tard. En 1998, il affronte Bret Hart au Halloween Havoc#1998 pour le WCW United States Championship. Sting perd le match de façon controversée car Bret avait utilisé la batte de Sting et un poing américain.

En 1999, Sting tenta en vain de devenir heel (sans succès) quand il a vaincu Hogan pour remporter le titre mondial, mais ce heel turn a été mal reçu par les fans et il redevint bientôt face. Il a alors continué à combattre Lex Luger.

Diverses rivalités et départ (1998-2001)[modifier | modifier le code]

En 2000, Sting avait une feud intense avec la recrue Vampiro, ce qui a suscité la popularité de Vampiro. Il a été "blessé" par Scott Steiner en 2000, quittant la WCW définitivement. Toutefois, il reviendra pour le dernier épisode de WCW Monday Nitro, dans un dernier match pour vaincre Ric Flair.

Sting était un des lutteurs très médiatisés à la WCW qui ne travaillaient pas pour le WWF à tout point dans les années 1990, et qui sont restés à la WCW dans les années 1990 lorsque des dizaines d'autres lutteurs "ont quitté le navire" à la WWF.

World Wrestling Allstars (2002-2003)[modifier | modifier le code]

Après que la WCW était racheté par la WWF, Sting retournait à la lutte professionnelle à la World Wrestling Allstars en 2002, remportant le WWA World Heavyweight Title dans le processus. Il est battu par Jeff Jarrett en mars 2003, dans un match qui a réuni l'académie WWA et NWA World titles[4].

Total Nonstop Action Wrestling (2003-2014)[modifier | modifier le code]

World Heavyweight Champion (2003-2008)[modifier | modifier le code]


Main Event Mafia (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Sting avec la M-E en 2008

Il fait maintenant partie de la Main Event Mafia comme Kevin Nash, Booker T, Kurt Angle et Scott Steiner. Lors du TNA du 20 novembre Mick Foley a annoncé que lors de Final Resolution, lui et la Main Event Mafia combattront Samoa Joe et AJ Styles et deux équipiers de leurs choix. Si l'équipe des TNA Original bat l'équipe de Sting, AJ Styles est le nouveau TNA Champion.

En janvier 2009, lors d'une édition de TNA Impact! (avant le PPV "Genesis"), il combat avec Kevin Nash 2 membres de la Front Line (AJ Styles et Samoa Joe) dans un Steel cage match. AJ remporte le match en sortant de la cage en l'escaladant mais les autres membres de la Main event mafia s'acharnent sur Samoa Joe (en s'enfermant dans la cage afin que personne ne puisse l'aider). Sting tenta d'ouvrir la cage n'appréciant pas ce genre de pratique. Il semble être de moins en moins proche de la MEM et pourrait faire un face turn ou du moins être un Tweener. Le 11 janvier 2009 à TNA Genesis, il défait Rhino pour conserver le TNA World Heavyweight Championship. Le 15 mars 2009 à Destination X, il défait Kurt angle pour encore une fois conserver son titre. Et le 19 avril à Lockdown, "The Icon" Sting perd contre the "Hardcore Legend" Mick Foley dans un match en cage pour le TNA World Heavyweight Championship.

Sting en tant que Champion de la TNA en 2009

Le 24 mai à TNA Sacrifice dans un fatal four way ultimate sacrifice match, il a mis sa carrière en jeu selon les stipulations du match face à Kurt Angle (qui met son titre de parrain de la Main Event Mafia en jeu), Jeff Jarrett (qui met son pouvoir de directeur de la TNA en jeu) et Mick Foley (qui met son titre de TNA World Heavyweight Championship en jeu). Sting remporte finalement le match en faisant le tombé sur Kurt Angle et devient le nouveau parrain de la Main Event Mafia. Lors de Slammiversary, Sting affrontait Matt Morgan qui prenait la place de Sting dans la mafia s'il battait Sting. Mais "The Icon" l'a battu. Le jeudi suivant à iMPACT!, Kurt Angle qui était devenu TNA World Heavyweight Champion à Slammiversary grâce à Samoa Joe a fait entrer ce même Joe dans la Mafia et a allié toute la Mafia à sa cause.

Sting arriva sur le ring et critiqua tous les membres de la M.E.M. avant de frapper Kevin Nash avec sa batte de baseball noire. Ensuite Samoa Joe l'a immobilisé avant que les autres membres qui avaient fui du ring s'en prennent à Sting. Officiellement, Sting a été écarté de la Mafia au profit de Joe et Angle est redevenu le parrain de la Main Event Mafia. La semaine suivante alors que la Mafia décimait Jeff Jarrett et AJ Styles, Sting arriva et détruisit la Mafia. La guerre entre Sting et ses ex-parteners na fait que commencer. Maintenant il s'allie à Mick Foley, Jeff Jarrett, AJ Styles, Bobby Lashley et Daniels pour s'opposer à la Main Event Mafia. Il formera avec Bobby Lashley, Mick Foley et Hernandez l'Ultimate Team qui s'alliera avec la Front Line (en) et s'opposera à la Main Event Mafia et la World Elite.

Rivalités avec Hulk Hogan, Rob Van Dam et Jeff Jarrett (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Sting en juillet 2010 quand il se maquillait en rouge a la TNA (signe de la WCW

Lors de Lockdown 2010, il fait partie de l'équipe Ric Flair composée de lui, Desmond Wolfe et Beer Money, Inc. Il affronte à de nombreuses reprises "Double J" Jeff Jarrett car il dit qu'il cache un jeu derrière lui. À Slammiversary VIII il affrontera Rob Van Dam pour le TNA World Heavyweight Championship. Lors de Sacrifice (2010), il bat Jarrett. Il perd contre Jeff Hardy à cause de Mr.Anderson le 20 mai, à Impact!

Il ne remporte pas le titre à Slammiversary à cause d'une intervention de Jeff Jarett, Rob Van Dam conserve le titre. Lors de No Surrender 2010, lui et Kevin Nash affrontent Samoa Joe et Jeff Jarrett et perdent le match. Lors de Bound for Glory (2010), lui, The Pope D'Angelo Dinero et Nash battent Joe et Jarrett qui est parti pendant le match.

Tout le monde pensait que Sting et Kevin Nash agissaient en tant que heel car ils attaquaient sans cesse Hulk Hogan et Jeff Jarett en disant qu'ils étaient méchants, préparé un plan depuis leur arrivée à la TNA, mais à Bound for Glory (2010), Jeff Hardy, Abyss, Jeff Jarett, Hulk Hogan et Eric Bischoff deviennent heel en attaquant les participants du TNA World Heavyweight Championship en révélant qu'ils étaient les "Ils" d'Abyss ce qui fait que Sting et Kevin Nash étaient toujours face. Le 14 octobre, Sting et Kevin Nash annoncent qu'ils abandonnent leur combat contre les Immortals

World Heavyweight Champion (2011)[modifier | modifier le code]

Sting exécutant son Splash sur Mr Anderson à Slammiversary IX

Lors de l'Impact du 3 mars 2011, Sting effectue son retour en tant qu'adversaire surprise de Jeff Hardy et le bat ce qui lui permet de remporter le TNA World Heavyweight Championship. Le 10 mars, il bat avec Rob Van Dam, Jeff Hardy et Mr.Anderson. Lors de Victory Road (2011), il bat Jeff Hardy en moins de 2 minutes suite aux déboires de ce dernier. Lors de l'édition du 17 mars a iMPACT! ,il nous dévoile la nouvelle forme du TNA World Heavyweight Championship. Lors de l'Impact du 31 mars, lui, RVD et Mr. Anderson, perdent contre Matt Hardy, Abyss et Brother Ray dans un Cage match.

La semaine suivante, il perd face à Rob Van Dam grâce à l'intervention de Mr Anderson qui était arbitre spécial et qui a porté son Mic Check sur Sting, ce qui a permis à RVD de porter sa prise de finition et de remporter le match. La semaine suivante, il sauve Mr Anderson des Immortal qui l'attaquent. Lors de Lockdown (2011), il bat Rob Van Dam et Mr. Anderson et conserve son titre ; puis à l'Impact! suivant Lockdown, il bat Matt Hardy avant de se faire attaquer par Mr Anderson. Lors de Sacrifice (2011), il défendra son titre face à Rob Van Dam. Le 28 avril à Impact, il bat Bully Ray et Mr. Anderson. Lors de Sacrifice, il bat Rob Van Dam et conserve son titre.

À Slammiversary IX, il défendra son titre face à Mr. Anderson. Le 20 mai, il se fait attaquer par Mr. Anderson qui s'était déguisé en Sting des années 1980. À Impact Wrestling le 9 juin, il fait équipe avec le champion de la TV Eric Young mais ils perdent face à Anderson et Gunner, ce dernier ayant porté son G5 sur Sting pour en finir. Il perd son titre de Champion du monde Poids Lourd face à Anderson lors de Slammiversary IX. Dès lors, Sting arbore une nouvelle attitude et un nouveau maquillage proches de ceux du Joker de Batman avec les mêmes gestuelles et la même façon de parler. Lors de Impact Wrestling du 23 juin, il bat Abyss et le 30 juin, il est complètement maquiller en joker et il bat Scott Steiner. Le 7 juin, Hogan tabasse Sting qui se laisse faire jusqu'à ce que ce dernier soit K.O et ne puisse plus participer au Main Event opposant Kurt Angle face à tous les Immortals. Lors de l'édition du 14 juillet de Impact Wrestling, il bat Mr Anderson et redevient le TNA World Heavyweight Championship. Le 21 juillet, lui et Kurt Angle font une promotion de leur futur match de Championnat à Hardcore Justice et plus tard dans la soirée, lui et Angle battent Immortal (Mr Anderson et Bully Ray). Lors de Hardcore Justice (2011), il perd son titre de champion du monde au profit de Kurt Angle.

Le 18 août 2011, après 4 mois d'absence, Ric Flair fait son retour en lançant un défi à Sting : un match simple avec comme stipulation Career (celui de Sting) vs Match (où Ric Flair aidera Sting à organiser son match contre Hulk Hogan). Lors d'Impact Wrestling à Huntsville Alabama du 1er septembre 2011, il perd un match face à Kurt Angle où l'arbitre enforcer « Hulk Hogan » a attaqué avec une chaise ; Sting qui avait gagné par soumission sur Angle perd donc le match. À la fin, Mr. Anderson vient l'aider. Lors de No Surrender (2011), il perd contre Angle et ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship dans un match qui comprenait aussi Mr. Anderson. Le 15 septembre, dans un match légendaire, il réussit à battre Ric Flair et aura donc son grand match face à Hogan lors de BFG. Lors de Bound for Glory, il bat Hulk Hogan, accompagné par Ric Flair avec un Scorpion Death Lock. Suite à sa victoire, il se fait passer à tabac par Eric Bischoff et les Immortal, et demande l'aide d'Hogan. Le duo Sting-Hogan nettoie alors rapidement le ring confirmant alors le faceturn de Hulk Hogan, le retour de Dixie Carter et Sting est nommé Général Manager de la TNA.

« Insane Icon » Sting et premier Hall Of Famer de la TNA (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Depuis que Sting a repris le show Impact Wrestling, il a inventé un tournoi pour créer de nouvelles équipes, dont deux sont devenues championnes : Matt Morgan rt Crimson et Samoa Joe et Magnus. Il a également aidé Jeff Hardy (alors en conflit avec Bully Ray et Bobby Roode) à se réintégrer au sein de la TNA.

Lors de l'Impact Wrestling! de Noël, il gagne avec Jeff Hardy dans le Main-Event contre Bully Ray et Bobby Roode, dans un Extreme Rules match (toutes les armes sont permises). Lors d'Impact du 9 février 2012, Sting et James Storm battent, à la veille de Against All Odds, l'équipe composée du Champion du Monde Poids Lourd de la TNA Bobby Roode, et de Bully Ray. Lors d'Against All Odds, Bobby Roode gagne son match et conserve son titre, suite à un coup involontaire de Sting sur Jeff Hardy.

Lors de l'Impact Wrestling du 16 février, Bobby Roode attaque Sting au point de le blesser, ce dernier étant venu lui dire qu'il était un mauvais champion. Sting réapparaît cependant la semaine suivante dans l'Impact Wrestling Zone, et lance à Roode un défit pour Victory Road, mettant en jeu sa carrière à la TNA. Lors de Victory Road, il perd contre Bobby Roode dans un No Holds Barred Match. Sa carrière à la TNA est donc théoriquement terminée. Cependant, lors de l'Impact suivant, Sting revient, mais en tant que simple catcheur, abandonnant son rôle de General Manager.

Lors de l'Impact Wrestling du 23 mai, Sting attaque Bobby Roode, alors que ce dernier fête ses 211 jours de règne en tant que champion poids-lourd. Hulk Hogan met en place un match entre les deux hommes pour l'épisode d'Impact Wrestling! du 30 mai, match que Sting gagne. À la fin du match, Hogan annonce qu'à Slammiversary X, Bobby Roode défendra son titre face à Sting. Lors de Slammiversary, il perd contre Bobby Roode et ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship. Il est annoncé comme le premier Hall Of Fame de la TNA.

Diverses rivalités et départ (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Sting en 2013 à Londres

Lors de Bound for Glory, Bully Ray et lui perdent contre Aces & Eights dans un No Disqualification Match. Il a été blessé à cause des Aces and Eights laissant une absence de 1 mois et deux semaine avant son retour le 3 janvier 2013 où une vidéo annonçait son retour fut diffusée.

Il effectue son retour le 3 janvier 2013 lors du Main-event opposant Aces and Eights face à Kurt Angle et Samoa Joe, il attaque tout les membres de la Aces & Eights avec sa batte de baseball et en laisse un, mais il lui donne un coup avec sa batte et lui enlève son masque, il a démasqué Mike Knox. Lors de l'Impact Wrestling du 7 février, Bully Ray et lui battent Aces And Eights dans un Tables Match. Le 14 février lors d'Impact Wrestling, il est annoncé que Sting sera le chef de la Team TNA lors de Lockdown face aux 2 Aces 2 Eight dans le célèbre Lethal Lockdown.

À l'épisode d'Impact Wrestling du 21 février Bully Ray, Sting et Hulk Hogan perdent un match face aux Aces & Eights. Le 14 mars, il bat Austin Aries lors du main event en direct du Sears Centre à Chicago. Lors de l'épisode d'Impact Wrestling du 25 avril il effectue son retour après 2 mois d'absence, où il arrive avec une batte de Baseball pour faire face aux Aces & Eights. La semaine suivante, Hulk Hogan organise un match entre Matt Morgan et Sting. Lors de ce match, il bat Matt Morgan et devient challenger numéro un pour le titre poids lourds lors de Slammiversary.Sting perd contre Bully Ray à Slammiversary XI dans un No Holds Barred Match et ne sera jamais autorisés à avoir un autre TNA World Heavyweight Title Shot.

Article détaillé : Main Event Mafia.

Lors de l'Impact Wrestling du 13 juin, il annonce qu'une nouvelle Main Event Mafia va voir le jour pour contrer Aces And Eights. Lors de l'Impact du 20 juin, on le voit plusieurs fois dont une parler à quelqu'un qui rejoint la nouvelle Main Event Mafia. Plus tard dans la soirée, il vient confronter Bully Ray et lorsque ce dernier appel Aces & Eights, le Stinger lui montre une vidéo à l'écran ou l'on voit le groupe par terre. Sting attaque ensuite Bully et lorsqu'il tente de se retirer, Kurt Angle arrive et attaque Bully Ray avant de lui infliger un anckle lock. Kurt Angle rejoint donc la nouvelle Mafia. La semaine suivante, c'est Samoa Joe qui rejoint le groupe. La semaine suivante Magnus rejoint la nouvelle Main Event Mafia. Trois semaine plus tard c'est Rampage Jakcson qui rejoint le groupe.lors de WWC "40th Anniversary" il bat Carlito. Lors de Bound for Glory il perd contre Magnus par soumission.

Il est annoncé qu'il affrontera Ethan Carter III lors de Genesis. Lors de la première partie de Genesis (14 janvier), il perd contre Ethan Carter III. Il est annoncé qu'il affrontera Magnus dans un "Title vs Career" match. Lors de la deuxième partie de Genesis du (23 janvier), il perd contre Magnus pour le World Heavyweght Championship et comme la stipulation était "Title vs Career" Sting est viré de la fédération.

World Wrestling Entertainment (2014-...)[modifier | modifier le code]

WWE 2k15 (2014)[modifier | modifier le code]

On apprend le 10 avril 2014 que Sting a signé un contrat de "légende" avec la WWE[5]. Le 14 juillet à RAW, il est officiellement annoncé qu'il a signé avec la WWE et qu'il apparaîtra dans le jeu vidéo WWE 2k15[6][7].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Sting exécutant un Diving DDT sur Samoa Joe à BFG IV
  • Surnoms
    • "The Icon" (WCW/TNA/WWE)
    • "(The) Stinger" (NWA/WCW/TNA/WWE)
    • "The Franchise of WCW" (WCW)
    • "The Legend Of TNA" (TNA)
    • "The Insane Icon" (TNA)
    • "The Hall of Famer" (TNA)
    • "The Crow"
  • Thèmes musicaux
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Seek & Destroy Metallica 1989-2001 WCW
Man Called Sting Jimmy Hart 2001 WCW
Slay Me Dale Oliver 2001-2014 TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Mid-Atlantic Championship Wrestling
    • Vainqueur du Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag Team Tournament en 1988 avec Lex Luger
  • Wrestling Observer Newsletter
    • Trophée du Match de l'année en 1988 vs Ric Flair
    • Most Charismatic Wrestler award in 1988
    • Trophée du catcheur le plus impliqué en 1988
    • Trophée du meilleur Babyface en 1992
    • Trophée du catcheur le plus charismatique en 1992
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 à 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 5[9] en augmentation 1[10] en diminution 4[11] en diminution 8[12] en augmentation 3[13] en stagnation 3[14] - en augmentation 12[15] en stagnation 12[16] en diminution 26[17] - en augmentation 26[18] en augmentation 19[19] en diminution 84[20] en augmentation 9[21] en diminution 60[22] en augmentation 21[23] en diminution 35[24] en diminution 46[25]

Médias[modifier | modifier le code]

Livres
DVD
  • Sting : Deadly Venom
  • Sting : Unmasked
  • Sting : Back In Black
  • Sting : Moment of Truth
  • Sting : Return of an Icon

Faits divers[modifier | modifier le code]

  • En 1997, ses ventes de marchandises étaient secondes juste derrière Steve Austin.
  • Sting est marié avec Sue et le couple a deux fils, Garrett (1991) et Steven (1992), et une fille, Grace (janvier 2000). Ils ont divorcé en juin 2012.
  • Il est le troisième catcheur le plus titré en termes de championnat du monde au catch avec 14 titres de champion du monde, juste derrière John Cena qui en a eu 15 et Ric Flair qui, quant à lui, en a possédé 16.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Sting », sur Online World of Wrestling (consulté le 18 janvier 2014)
  2. (en) </ « Biographie de Sting », sur About.com
  3. (en) « TNA Hall of Fame report: A detailed report on Sting's induction and speech, quotes from Lex Luger, Hulk Hogan, Dixie Carter, and A.J. Styles, Jeremy Borash, and Mike Tenay », sur ProWrestling.net
  4. (en) « WWA The Reckoning », sur CageMatch
  5. (en) Sharon Glencross, « Report: Sting Officially Signs with WWE », sur http://bleacherreport.com/,‎ 10 avril 2014 (consulté le 15 juillet 2014)
  6. Felixtaker, « VIDEO – WWE 2K15 : « The Stinger » débarque ! », sur http://caq.fr/,‎ 15 juillet 2014 (consulté le 15 juillet 2014)
  7. austin316, « Gros nom révélé pour WWE 2K15 ! », sur http://bleacherreport.com/,‎ 15 juillet 2014 (consulté le 15 juillet 2014)
  8. « Numéro spécial : Prises de finition », Top Catch, no 2,‎ août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454)
  9. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1991 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  10. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1992 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  11. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1993 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  12. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1994 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  13. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1995 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  14. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1996 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  15. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1998 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  16. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1999 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  17. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  18. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  19. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  20. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  21. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  22. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  23. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  24. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database (consulté le 20 octobre 2012)
  25. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2013 », Internet Wrestling Database (consulté le 20 octobre 2012)
  1. (en) « When a man's heart is full of deceit it burns up, dies, and a dark shadow falls over his soul.From the ashes of a once great man has risen a curse, a wrong that must be righted. We look to the skies for a vindicator, someone to strike fear into the black heart of the same man who created him. The battle between good and evil has begun.Against an army of shadows comes the Dark Warrior, the purveyor of good, with a voice of silence, and a mission of justice. This is Sting ».

Liens externes[modifier | modifier le code]