Júnior dos Santos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Júnior Dos Santos
Junior Cigano.jpg
Fiche d'identité
Nom complet Junior Dos Santos Almeida
Surnom Cigano
JDS
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Date de naissance 30 janvier 1984 (30 ans)
Lieu de naissance Caçador, Brésil
Style Jiu-jitsu brésilien
Boxe anglaise
Équipe Team Nogueira, Nova União
Taille 6 4 (1,93 m)
Catégorie Poids lourds
Palmarès en mixed martial arts
Combats 20
Victoires 17
Victoires par KO 12
Victoires par soumission 2
Défaites 3
Titres obtenus Champion des poids lourds de l'UFC (x1)

Júnior dos Santos Almeida, né le 30 janvier 1984[1],[2] à Caçador, est un pratiquant brésilien de mixed martial arts évoluant actuellement dans la division poids lourds de l'Ultimate Fighting Championship. En novembre 2011, il remporte le titre poids lourds de l'UFC face à Cain Velasquez. Après l'avoir défendu une fois, il le perd face au même adversaire en décembre 2012.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Il est spécialisé en jiu-jitsu brésilien et en kickboxing. Cependant il est réputé pour sa boxe anglaise, la vitesse, la puissance et la précision de ses poings. Sur ses neufs premiers combats à l'Ultimate Fighting Championship, il a réalisé la plus longue série de l'histoire des poids lourds de l'organisation avec neuf victoires consécutives (6 KO, 2 décisions et 1 soumission verbale) ce qui est également la 4e plus longues série de l'histoire de cette ligue à ce moment-là (derrière les 11 de George St-Pierre et de Royce Gracie, et les 16 d'Anderson Silva) et la 5e actuellement (George St-Pierre est passé à 12 et Jon Jones a franchis la barre des 10). Cette série l'a mené jusqu'au titre de champion du monde des poids lourd, titre qu'il a défendu une fois puis qu'il a perdus face a Cain Velasquez, mettant fin à son invincibilité. Il s'entraine depuis ses débuts au sein de la Team Nogueira, équipe qu'il quitte en février 2014 pour la Nova União[3] qui comprend plusieurs autres grand combattants brésilien, notamment deux champions de l'UFC (José Aldo et Renan Barão).

Débuts[modifier | modifier le code]

Il combat tout d'abord dans des organisations mineures telles Demo Fight, Extreme Fighting Championship, Minotauro Fights et Mo Team League, remportant 6 de ses 7 premiers combats au premier round, et perdant un seul combat par soumission. Ses talents et capacités l'amènent à intégrer la promotion principale de MMA, l'UFC.

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Lors de son premier combat, il affronte le redouté Fabrício Werdum, qui est alors considéré comme une valeur montante de l'UFC et fait sa route vers un combat pour le titre. Junior dos Santos est largement donné perdant, car méconnu. Il ne lui faut alors qu'un peu plus d'une minute pour mettre Werdum KO avec un uppercut dévastateur, qui se révélera être sa signature.

Il affronte ensuite le respectable Stefan Struve, et ce combat n'est qu'une formalité: 54 secondes pour que Struve soit KO.

Junior doit alors être testé par un combattant reconnu: le légendaire Mirko Filipovic est choisi. Après avoir infligé une punition de presque 3 rounds à Cro Cop, ce dernier se soumet verbalement, n'étant plus capable de voir correctement.

Il est ensuite programmé pour Gabriel Gonzaga, mais ce dernier décommande pour blessure. Gilbert Yvel le remplace lors de l'UFC 108 et en fait les frais: KO au bout de 2:07 au premier round. Dos Santos est alors pris très au sérieux, et considéré comme la valeur montante de la division poids lourds avec Cain Velasquez.

Finalement il affronte Gonzaga lors de l'UFC Live: Vera vs. Jones. Gonzaga étant un combattant redoutable et encore considéré à ce moment comme un sérieux client. Quoi qu'il en soit, il envoie Gonzaga au tapis avec un crochet, immédiatement suivi d'un ground and pound causant l'arrêt de l'arbitre après 3:53 au premier round.

Junior dos Santos est désormais tout proche du combat pour le titre, et il est alors question d'un affrontement face à Cain Velasquez pour déterminer le challenger de Brock Lesnar. Il n'en sera rien, l'UFC privilégiant de préserver les deux espoirs, sans doute dans le but de les voir s'affronter plus tard dans un combat pour le titre qui s'annoncerait juteux.

Il affronte le très sérieux Roy Nelson lors de l'UFC 117, le vainqueur obtenant un combat pour le titre contre le vainqueur de Brock Lesnar vs Cain Velasquez. Nelson est complètement dominé debout, domaine de prédilection de dos Santos, et n'arrive pas à emmener Junior au sol. Roy montrera des qualités d'encaisseur phénoménales, mais perdra par décision unanime.

Champion des poids lourds de l'UFC[modifier | modifier le code]

Lors de l'UFC 121, Cain Velasquez corrige Brock Lesnar. Le combat entre Junior dos Santos et le nouveau champion est alors programmé, dans ce qui s'annonce comme un combat titanesque. Cependant Cain Velasquez se blesse à l'épaule et est indisponible pour 8 mois[4]. Dos Santos exprime alors son mécontentement et le fait qu'il ne puisse attendre aussi longtemps avant de se battre. L'UFC lui recherche un opposant et il est même question de mettre en place un titre intérimaire.

Finalement Dana White lève le doute: il affrontera Brock Lesnar lors de l'UFC 131, et les deux combattants seront également coachs pour la saison 13 du show télévisé The Ultimate Fighter[5]. Malheureusement, Brock Lesnar n'est pas apte à affronter le brésilien à cause de grave problème de santé (diverticulite) et est remplacé par Shane Carwin. Il est vraisemblable que le vainqueur affrontera Velasquez pour son retour. Ce combat ne sera pas pour un titre intérimaire.

Lors de l'UFC 131, Junior dos Santos devient officiellement le challenger numéro un au titre poids lourd détenu par Cain Velasquez en remportant son combat contre Shane Carwin par décision unanime des juges. Le combat pour le titre aura lieu lors du premier évènement de l'UFC diffusé sur la chaîne FOX.

Lors du premier UFC on Fox, Junior dos Santos devient champion du monde poids lourd de l'UFC en battant Cain Velasquez par TKO au bout de seulement 64 secondes. Il met le champion à terre grâce à une terrible droite et oblige l'arbitre à arrêter le combat en terminant son adversaire avec une pluie de coups, à l'issue de ce premier show diffusé en direct sur une grande chaîne américaine.

Pour sa première défense du titre de champion du monde poids lourd, Junior dos Santos doit affronter Alistair Overeem. Overeem ayant été contrôlé positif à la testostérone, il est alors remplacé par un ancien champion, Frank Mir. Le combat, qui a eu lieu lors de l'UFC 146, tourne vite à l'avantage du champion, qui finit par conserver son titre par TKO à l'issue du 2e round.

Perte du titre et de nouveau aspirant[modifier | modifier le code]

Sa deuxième défense de titre a lieu le 29 décembre 2012, dans un match revanche contre Cain Velasquez[6]. Touché par une violente droite dès la fin du premier round, il est ensuite complètement dominé par Velasquez. Bien qu'il réussisse à survivre jusqu'à la fin des cinq rounds, il subit sa première défaite en UFC et perd son titre sur décision unanime, les juges rendant les fiches de 50-45, 50-44 et 50-43[7]. Cette défaite met aussi fin à sa série de 9 victoires consécutives en UFC, soit la plus longue de l'histoire des poids-lourds de cette organisation.

Quelques semaines après sa défaite, le nom de son prochain adversaire est annoncé, il s'agit d'Alistair Overeem. Le combat était prévu pour le 25 mai lors de l'UFC 160 et devait déterminer le prochain aspirant au titre de champion poids-lourds. Les deux hommes devaient déjà s'affronter un an auparavant et avaient depuis maintenus une animosité par presse interposée. Néanmoins, Overeem se blesse durant sa préparation et ne peut être disponible à la date prévue. Il est finalement remplacé par Mark Hunt[8], et le combat est maintenu pour l'UFC 160 avec toujours un combat pour la ceinture comme enjeu. Junior Dos Santos remporte finalement la victoire par KO au 3e round grâce à un superbe coup de pied retourné suivi d'une paire de coups au visage, remportant du même coup le bonus du combat de la soirée[9]. Le même soir, Velasquez défend victorieusement sa ceinture face à Antonio Silva. Les deux hommes vont donc s'affronter une troisième fois pour le titre en fin d'année [10].

Le combat est alors programmé en tête d'affiche de l'UFC 166, se déroulant le 18 octobre 2013 au Toyota Center de Houston[11]. Souvent dépassé par l'agressivité et la vivacité de son adversaire, dos Santos démontre cependant une grosse capacité à encaisser les coups. Dans le 5e et dernier round, il avance épuisé pour tenter un étranglement debout. Velasquez envoie son adversaire au sol pour s'en sortir et ce dernier chute sur la tête. Alors immobile sur le tapis, l'arbitre arrête le combat et Velasquez est déclaré vainqueur par TKO[12]. Le Brésilien échoue deuxième fois face à Cain Velasquez et dans sa tentative de reconquête du titre.

Júnior dos Santos reste discret jusqu'au début du mois de février 2014 durant lequel il annonce avoir choisi de désormais s'entrainer avec l'équipe Nova União, où évoluent les champions José Aldo et Renan Barão, laissant pour le moment son équipe de toujours, la Team Nogueira[13]. Le président de l'UFC essaie à nouveau d'organiser un match entre Alistair Overeem et Dos Santos mais le Hollandais décline l'offre pour soigner une blessure aux côtes[14]. Dos Santos fait alors part de son envie d'affronter le combattant américain d'origine croate, Stipe Miocic[15] et ce combat est officialisé quelques semaines plus tard pour l'UFC 173 du 24 mai 2014[16]. Début avril, le combat est décalé d'une semaine et devient le combat principal de l'évènement The Ultimate Fighter: Brazil 3 du 31 mai, dont la précédente tête d'affiche vient d'être reportée[17]. Cependant une blessure à la main contrains JDS a décliner l'offre dans les toutes dernières semaines de préparations. Après de long mois de convalescence, l'affrontement est finalement signé pour le 13 décembre 2014 lors de l'UFC on Fox 13. Après prés de 14 mois sans combattre, Dos Santos remporte ce combat serré, à la décision unanime des juges(48-47, 49-46, 49-46)[18]. Dominé dans les deux premières reprises, il reprend l'avantage sur les 3 suivantes avec notamment deux knock down[19]. Les deux hommes remportent le bonus du combat de la soirée[20]. Avec désormais 11 victoires, il égale Randy Couture, Cheick Kongo et Cain Velasquez à la troisième place du nombre de victoire dans la catégorie des poids lourd de l'UFC (derrière les 12 de Gabriel Gonzaga et les 14 de Franck Mir).

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
20 combats 17 victoires 3 défaites
Par KO 12 1
Par soumission 2 1
Sur décision 3 1
Résultat Record Adversaire Méthode Évènement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 17-3 Drapeau des États-Unis Stipe Miocic Décision unanime UFC on Fox: dos Santos vs. Miocic 2014-12-1313 décembre 2014 5 5:00 Phoenix, Arizona, États-Unis Combat de la soirée.
Défaite 16-3 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez TKO (slam et coup de poing) UFC 166: Velasquez vs. Dos Santos 3 2013-10-1919 octobre 2013 5 3:09 Houston, Texas, États-Unis Pour le titre poids lourds de l'UFC.
Victoire 16-2 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Mark Hunt KO (coup de pied circulaire retourné) UFC 160: Velasquez vs. Silva II 2013-05-2525 mai 2013 3 4:18 Las Vegas, Nevada, États-Unis Pour déterminer l'aspirant no 1 au titre poids lourds de l'UFC.
Combat de la soirée
Défaite 15-2 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez Décision unanime UFC 155: Dos Santos vs. Velasquez II 2012-12-2929 décembre 2012 5 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Perd le titre poids lourds de l'UFC.
Victoire 15-1 Drapeau des États-Unis Frank Mir TKO (coups de poing) UFC 146: Dos Santos vs. Mir 2012-05-2626 mai 2012 2 3:04 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre poids lourds de l'UFC.
Victoire 14-1 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez KO (coups de poing) UFC on Fox: Velasquez vs. Dos Santos 2011-11-1212 novembre 2011 1 1:04 Anaheim, Californie, États-Unis Remporte le titre poids lourds de l'UFC.
KO de la soirée
Victoire 13-1 Drapeau des États-Unis Shane Carwin Décision unanime UFC 131: Dos Santos vs. Carwin 2011-06-1111 juin 2011 3 5:00 Vancouver, Colombie-Britannique, Canada Devient l'aspirant no 1 au titre poids lourds de l'UFC.
Victoire 12-1 Drapeau des États-Unis Roy Nelson Décision unanime UFC 117: Silva vs. Sonnen 2010-08-077 août 2010 3 5:00 Oakland, Californie, États-Unis Devient l'aspirant no 1 au titre poids lourds de l'UFC.
Victoire 11-1 Drapeau du Brésil Gabriel Gonzaga TKO (coups de poing) UFC Live: Vera vs. Jones 2010-03-022 mars 2010 1 3:53 Broomfield, Colorado, États-Unis KO de la soirée
Victoire 10-1 Drapeau des Pays-Bas Gilbert Yvel TKO (coups de poing) UFC 108: Evans vs. Silva 2010-01-022 janvier 2010 1 2:07 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 9-1 Drapeau de la Croatie Mirko Filipović Soumission (coup de poing) UFC 103: Franklin vs. Belfort 2009-09-1919 septembre 2009 3 2:00 Dallas, Texas, États-Unis
Victoire 8-1 Drapeau des Pays-Bas Stefan Struve TKO (coups de poing) UFC 95: Sanchez vs. Stevenson 2009-02-2121 février 2009 1 0:54 Londres, Angleterre
Victoire 7-1 Drapeau du Brésil Fabricio Werdum TKO (coups de poing) UFC 90: Silva vs. Côté 2008-10-2525 octobre 2008 1 1:20 Rosemont, Illinois, États-Unis Début à l'UFC
KO de la soirée
Victoire 6-1 Drapeau du Brésil Geronimo dos Santos TKO (arrêt du médecin) Demo Fight 3 2008-05-2424 mai 2008 1 N/A Salvador, Brésil
Défaite 5-1 Drapeau du Brésil Joaquim Ferreira Soumission (clé de bras) MTL: Final 2007-11-1010 novembre 2007 1 1:13 São Paulo, Brésil
Victoire 5-0 Drapeau du Brésil Jair Goncalves TKO (coups de poing) Mo Team League 2 2007-09-2929 septembre 2007 1 2:52 São Paulo, Brésil
Victoire 4-0 Drapeau du Brésil Joaquim Ferreira TKO (abandon) XFC: Brazil 2007-04-2929 avril 2007 1 5:00 Rio de Janeiro, Brésil
Victoire 3-0 Drapeau du Brésil Edson Paredão TKO (arrêt du médecin) XFC: Brazil 2007-04-2929 avril 2007 1 8:46 Rio de Janeiro, Brésil
Victoire 2-0 Drapeau du Brésil Eduardo Maiorino Soumission (étranglement en guillotine) Minotauro Fights 5 2006-12-099 décembre 2006 1 0:50 São Bernardo do Campo, Brésil
Victoire 1-0 Drapeau du Brésil Jailson Silva Santos KO (soccer kick) Demo Fight 1 2006-07-1616 juillet 2006 1 2:58 Salvador, Brésil

[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « Twitter Junior Dos Santos », sur Twitter,‎ 30 janvier 2013 (consulté le 10 mai 2014).
  2. a et b (en) « Palmarès en MMA de Junior dos Santos », sur Sherdog.
  3. http://www.bjpenn.com/junior-dos-santos-explains-time-at-nova-uniao/
  4. http://riddum.com/nouvelles/news-ufc/5456-cain-velasquez-blesse-indisponible-6-a-8-mois
  5. http://riddum.com/nouvelles/news-ufc/5792-brock-lesnar-et-junior-dos-santos-nommes-coaches-pour-tuf-13
  6. http://mmanouvelles.com/2012/10/19/ufc-155-junior-dos-santos-vs-cain-velasquez-officiel-pour-le-29-decembre
  7. mmafighting.com, « UFC 155 results: Cain Velasquez recaptures heavyweight title, savaging Junior dos Santos »,‎ 30 décembre 2012
  8. http://www.bjpenn.com/mark-hunt-vs-junior-dos-santos-official-for-ufc-160-ufc-news/
  9. http://mmanouvelles.com/2013/05/26/ufc-160-les-bonus-50k/
  10. http://mmanouvelles.com/2013/05/26/cain-velasquez-vs-junior-dos-santos-3-le-combat-aura-lieu-plus-tard-cette-annee/
  11. (en) « Cain Velasquez vs. Junior dos Santos III Confirmed for Oct. 19 in Houston », sur MMAWeekly,‎ 1er juillet 2013 (consulté le 4 mars 2014).
  12. (en) Ryan McKinnell, « UFC 166 Results: Cain Velasquez Puts His Stamp on the Championship and Junior dos Santos », sur MMAWeekly,‎ 20 octobre 2013 (consulté le 4 mars 2014).
  13. « Junior Dos Santos explique pourquoi il a changé d’équipe », sur MMA Nouvelles,‎ 6 février 2014 (consulté le 4 mars 204).
  14. (en) « Overeem Responds To White: Injury To Blame For JDS Turndown, Not Fear », sur BJPENN.COM,‎ 12 février 2014 (consulté le 4 mars 2014).
  15. (en) Mike Bohn, « Junior dos Santos doesn’t care about Alistair Overeem, wants Stipe Miocic », sur MMAjunkie,‎ 13 février 2014 (consulté le 4 mars 2014)
  16. « UFC 173: Junior Dos Santos vs. Stipe Miocic annoncé pour le 24 mai », sur MMA Nouvelles,‎ 3 mars 2014 (consulté le 4 mars 2014)
  17. « Sonnen vs. Silva déplacé à l’UFC 175, Dos Santos vs. Miocic en combat principal au Brésil », sur MMA Nouvelles,‎ 7 avril 2014 (consulté le 10 mai 2014).
  18. http://mmanouvelles.com/2014/12/13/ufc-fox-13-dos-santos-vs-miocic-les-resultats/
  19. http://mmanouvelles.com/2014/12/14/junior-dos-santos-vs-stipe-miocic-les-meilleurs-moments-du-combat-video/
  20. http://mmanouvelles.com/2014/12/14/ufc-fox-13-les-bonus/

Liens externes[modifier | modifier le code]