Bellator MMA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bellator MMA

alt=Description de l'image Logo Bellator.jpg.
Création 2008
Fondateurs Bjorn Rebney
Forme juridique Privée
Slogan Where title shots are earned, not given
Siège social Drapeau des États-Unis Newport Beach, Californie (États-Unis)
Direction Bjorn Rebney
Activité Sport
Produits Combat de MMA
Société mère Viacom
Effectif 135 combattants
Site web http://www.bellator.com/

Bellator MMA, anciennement connu sous le nom de Bellator Fighting Championships, est la deuxième plus grande organisation de mixed martial arts aux États-Unis[1] derrière l’Ultimate Fighting Championship. Néanmoins le Bellator est l'organisateur du plus grand tournoi de MMA du monde. Son siège est basé à Newport Beach en Californie depuis sa création en 2008 par son actuel PDG Bjorn Rebney. Les événements du Bellator sont principalement préparés autour des tournois. Le gagnant de ces derniers devient le prétendant numéro 1 de la ceinture de sa catégorie de poids et remporte par la même occasion 100 000 dollars. Les soirées organisées par le Bellator sont retransmises dans l'ensemble du globe en pay-per-view.

Bellator en latin signifie guerrier.

Règlement[modifier | modifier le code]

Le Bellator utilise les règles unifiées du MMA qui sont en vigueur depuis 2003 dans la plupart des états d'Amérique.

Catégories de poids[modifier | modifier le code]

Les divisions de poids du Bellator sont ci-dessous.

Flyweight 57 kg
Bantamweight 61 kg
Featherweight 66 kg
Lightweight 70 kg
Welterweight 77 kg
Middleweight 84 kg
Light Heavyweight 93 kg
Heavyweight 120 kg
Super Heavyweight Pas de limite de poids

Durée des combats[modifier | modifier le code]

  • Les matchs hors championnat durent trois rounds.
  • Les matchs de championnat durent cinq rounds.
  • Les rounds durent cinq minutes.

Une période de récupération de 1 minute est respectée entre chaque round.

Fautes[modifier | modifier le code]

  1. Coup de pied au visage lorsque l'adversaire est au sol (3 appuis au sol)
  2. Coup de tête
  3. Tenir un œil de quelconque manière
  4. Morsure
  5. Prise de cheveux
  6. « Fish hooking » (technique qui consiste à déchirer les tissus entourant des orifices (nez, bouche) comme le ferait un hameçon dans la bouche d'un poisson)
  7. Coups dans les parties génitales
  8. Mettre un doigt dans un orifice ou une blessure d'un adversaire
  9. Manipulation de petites articulations telles que les doigts
  10. Frapper de haut en bas avec la pointe du coude
  11. Coups à la gorge ainsi qu'attraper la trachée
  12. Pincer, tordre ou arracher la chair
  13. Attraper et tirer les épaules et la clavicule
  14. Coups dans le bulbe rachidien (à l'arrière de la tête)
  15. Coups dans le dos
  16. Envoyer un adversaire hors de l'arène
  17. Tenir les vêtements de l'adversaire
  18. Crachats
  19. Comportement anti-sportif susceptible de causer des blessures à l'adversaire
  20. Tenir la grille de la cage ou les cordes du ring en Pride (pour porter des coups plus puissants, par exemple)
  21. Porter un coup de genou à la tête alors que l'adversaire est au sol.
  22. Langage abusif
  23. Attaquer un adversaire entre 2 rounds.
  24. Attaquer un adversaire dont l'arbitre s'occupe.
  25. Attaquer un adversaire après la sonnerie.
  26. Ignorer de manière flagrante les décisions de l'arbitre.
  27. Interférence
  28. Utiliser un objet dans le ring à son avantage.

Moyens de finir un combat[modifier | modifier le code]

  1. Knockout (KO)
  2. Knockout technique (TKO) annoncé par l'arbitre, à partir du moment où un combattant n'est plus en mesure de se protéger des coups adverses, où s'il est bloqué au sol en position défavorable (Mount Up Defense) et qu'il reste en garde trop longtemps sans tenter de contrer son adversaire ou de se dégager.
  3. Soumission (Submission), à la suite d'une prise (Ankle Lock, Rear Naked Choke, Armbar, entre autres).
  4. Tap-Out, quand un combattant abandonne, sans subir de prise, mais quand il sait que sa situation est trop dangereuse et qu'il risque de se faire mettre KO (il évite donc de prendre des coups pour rien, il préfère perdre en conservant son intégrité physique)
  5. Décision via la carte des scores, incluant :
    1. Décision unanime, les 3 juges donnent le même combattant vainqueur.
    2. Décision partagée, 2 juges donnent un combattant vainqueur, le troisième désigne son adversaire.
    3. Décision à la majorité, 2 juges donnent un combattant vainqueur, le troisième déclare une égalité.
  6. Égalité, incluant:
    1. Égalité unanime, les trois juges déclarent une égalité.
    2. Égalité a la majorité, deux juges sur trois désignent une égalité.
    3. Égalité partagée, un juge déclare un combattant vainqueur, le deuxième désigne son adversaire, et le troisième déclare une égalité.
  7. Décision technique.
  8. Égalité technique.
  9. Disqualification.
  10. Forfait.
  11. No contest.

Champions actuels[modifier | modifier le code]

Catégorie Poids limite Champion Date Défenses de titre Prétendant Prochain combat
Poids lourds 265lb
120 kg
Drapeau de la Russie Vitaly Minakov Bellator 108
15 novembre 2013
1
Poids mi-lourds 205 lb
93 kg
Drapeau des États-Unis Emanuel Newton Bellator 91
28 février 2013
2 Drapeau : Angleterre Liam McGeary Bellator 134
Poids moyens 185 lb
84 kg
Drapeau des États-Unis Bandon Halsey Bellator 126
26 septembre 2014
0
Poids mi-moyens 170 lb
77 kg
Drapeau : Brésil Douglas Lima Bellator 117
18 avril 2014
0 Drapeau : Angleterre Paul Daley Bellator 134
Poids légers 155 lb
70 kg
Drapeau des États-Unis Will Brooks Bellator 131
15 novembre 2014
0
Poids plumes 145 lb
66 kg
Drapeau du Brésil Patricio Freire Bellator 123
5 septembre 2014
0 Drapeau : États-Unis Daniel Straus Bellator 132
Poids coqs 135 lb
61 kg
Drapeau du Brésil Joe Warren Bellator 128
10 octobre 2014
0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Viacom buys Bellator, plans 2013 start on Spike », sur USA Today,‎ 26 octobre 2011 (consulté le 16 août 2013).

Articles connexes[modifier | modifier le code]