Learjet 23

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Learjet 23
Un Learjet 23 appartenant à la NASA.
Un Learjet 23 appartenant à la NASA.

Rôle Avion d'affaires
Constructeur Drapeau : États-Unis Learjet
Équipage 2 pilotes
Premier vol 7 octobre 1963
Mise en service 13 octobre 1964
Livraisons 104
Dimensions
Longueur 13,18 m
Envergure 10,84 m
Hauteur 3,84 m
Aire alaire 21,48 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 2,79 t
À vide 5,67 t
Passagers 6 passagers
Motorisation
Moteurs 2 × turboréacteurs General Electric CJ610-4
Poussée unitaire 12,71 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 834 km/h
Vitesse maximale 903 km/h (Mach 0,82)
Autonomie 2 945 km
Plafond 13 715 m
Vitesse ascensionnelle 35 m/s

Le Learjet 23 est un avion d'affaires biréacteur, offrant de six à huit sièges (deux membres d'équipage plus quatre à six passagers). Il a la particularité d'avoir les réservoirs dans le bout des ailes.

Son premier vol remonte au 7 octobre 1963. L'avion est alors considéré comme révolutionnaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le modèle 23 tire ses origines d'un avion de chasse envisagé pour la Suisse, connu sous le nom de FFA P-16 et conçu par Hans-Luzius Studer. Bien que ce chasseur n'ait jamais été construit, William (Bill) Powell Lear, Sr. a reconnu tout le potentiel de sa conception et a créé Swiss American Aviation Corporation (SAAC) pour produire l'avion sous le nom de SAAC Lear Jet 23. La société a déménagé ensuite à Wichita, au Kansas, où la production du premier modèle 23 a commencé le 7 février 1962, avec le premier vol le 7 octobre 1963. Le 13 octobre 1964, le premier avion de série est livré.

Avec cet avion s'ouvre un tout nouveau marché pour des avions d'affaires rapides et efficients. Le Learjet 23 est considéré comme montrant la voie à toute une série d'avions similaires, qui demeurent en production.

La production du Learjet 23 s'arrête en 1966, alors qu'un total de 104 exemplaires a été construit. En 1998, il restait encore 39 Learjet 23 en opération. Vingt-sept Learjet 23 au total ont été perdus ou endommagés sans réparation possible du fait d'accidents tout au long de la longue carrière de l'appareil, le plus récent remontant à 2008[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aviation Safety Network: Learjet 23, sur aviation-safety.net

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Learjet 23, sur airliners.net. Consulté le 7 janvier 2012.