Ahamkara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ahaṃkāra (en sanskrit IAST ; devanāgarī: अहंकार)[1] est un concept de la philosophie hindoue qui fait référence à l'ego[2] lié à l'individualité humaine et issu du sens du « je » (asmitā). C'est aussi dans l'Advaita Vedānta l'identification au soi individuel ou personnel (jīva). Ahaṃkāra est l'une des trois composantes de l'antaḥkaraṇa dans le système philosophique du Sāṃkhya, un des six darśana. Lorsqu'on ajoute citta, on parlera d'organe interne quadruple (antaḥkaraṇa catustaya)[3].

Ahaṃkāra et implications[modifier | modifier le code]

Ahaṃkāra dans le yoga et dans l'hindouisme est vu comme un ennemi spirituel, dans l'advaita vedanta comme une instance qui voile le réel, ce qui est. Dans le bhakti yoga le dévot se débarrasse de son égo par des chants et des mantras. Seul le tantrisme le considère comme positif utilise son propre ego pour se dépasser ou le faire fondre et ne faire qu'un avec la Vérité ultime: le divin[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. a et b Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 17, ISBN 0816073368
  3. Voir The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]