Atma Vichara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ātma vicāra (en sanskrit IAST ; devanāgarī : आत्म विचार)[1] désigne l'enquête ou l'investigation permanente sur la nature ultime de sa propre réalité intérieure[2]. L'ātma vicāra est surtout connu par le biais de Ramana Maharshi[3] qui inlassablement ramenait ceux qui le rencontraient pour le questionner à la seule question « Qui-suis-je? »[4].

Ātma vicāra est une pratique du Jñāna Yoga qui s'inscrit dans la tradition de l'école philosophique de l'Advaita Vedānta. Ramana Maharshi nommait cette approche : « la voie directe », invitant le chercheur dans son investigation (« qui suis-je? ») à fixer le mental sur la pensée « Je », afin de découvrir qui est ce « Je » et d'en trouver la source. C'est en cela qu'Ātma vicāra est une voie « directe » vers la Réalité, le Soi (Ātman), le Brahman[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Il ne faut pas confondre ātma vicāra avec dhyāna qui est une forme d'attention intériorisée et continue sur un objet.
  3. Encyclopaedia of India, Pakistan and Bangladesh. Om Gupta. Gyan Publishing House, 2006, page 2312. (ISBN 9788182053892)
  4. Il ne faut pas confondre Ātma vicāra et le Connaîs-toi toi-même? de la philosophie de la grèce antique. De même, il ne faut pas confondre ce terme avec le se connaître soi-même ou la connaissance de soi propre aux spéculations des sciences humaines liées au domaine de la psychologie.
  5. Ces trois termes sont synonymes dans l'Advaita

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Immortelle conscience. Paul Brunton. Les Deux Océans, 1990. (ISBN 9782866810276)
  • Sois ce que tu es. Les Enseignements de Ramana Maharshi.David Godman. Adrien Maisonneuve, 1988. (ISBN 978-2720010590).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]