Bhuta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bhūta (en sanskrit IAST ; devanāgarī : भूत)[1] ou mahābhūta (महाभूत)[2] désigne dans la philosophie du Sāṃkhya l'un des cinq éléments grossiers (Pañca-māhabhūta ou pañcabhūta)[3]. Il y a cinq éléments grossiers qui sont: l'Espace, l'Air, le Feu, l'Eau et la Terre. Ceux-ci sont en correspondance avec les cinq éléments subtils (tanmātra) qui les ont produits. Les bhūta font partie des vingt-cinq principes (tattva) énumérés et exposés dans la Sāṃkhya Kārikā composée par Īśvarakṛṣṇa.

Cinq bhūta[modifier | modifier le code]

Les cinq bhūta, en allant du plus subtil au plus grossier, sont selon la terminologie en sanskrit translittéré (En alphabet latin suivi du sanskrit en devanāgarī):

  1. ākāśa (आकाश): l'élément Espace ou Éther;
  2. vāyu (वायु): l'élément Air;
  3. tejas (तेजस्): l'élément Feu;
  4. ap (अप्): l'élément Eau;
  5. pṛthivī (पृथिवी): l'élément Terre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Dans l'hindouisme, Māhabhūta est synonyme de Bhūta. Dans le bouddhisme, ce terme signifie les quatre grands éléments à savoir: Terre, Eau, Feu et Air.
  3. Il ne faut pas confondre ici ces éléments grossiers avec la matière qu'étudient les physiciens et qui en fait sont bien plus subtils.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]