Buddhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Buddhi (devanāgarī : बुद्धि)[1] est un terme sanskrit qui signifie dans la philosophie indienne la capacité d'intelligence liée à la réflexion et la discrimination. C'est le premier constituant de l'organe interne appelé antaḥkaraṇa[2] dans le Sāṃkhya ou le Vedānta et plus particulièrement dans l'Advaita Vedānta. C'est aussi une composante importante dans le bouddhisme qu'il ne faut pas confondre avec prajñā ou bodhi.

Buddhi dans l'hindouisme[modifier | modifier le code]

Sāṃkhya[modifier | modifier le code]

Dans la Sāṃkhyakārikā attribuée à Īśvarakṛṣṇa, buddhi ou mahātattva (महातत्त्व) est le premier constituant ou principe produit par Prakṛti, la matière primordiale incréée. De buddhi procède Ahaṃkāra d'où découle les cinq Tanmātra et les onze indriya[3]. La fonction principale de Buddhi est de discriminer entre le Puruṣa et la Prakṛti toute productrice d'objets et de phénomènes[4].

Vedānta[modifier | modifier le code]

Dans le Vedānta et plus particulièrement dans l'Advaita Vedānta, buddhi correspond à l'intellect c'est-à-dire à Vijñānamayakośa, l'enveloppe faite d'intelligence telle que décrite dans la Taittirīya Upaniṣad. Pris au sens de discernement et associé au guṇa sattva, buddhi devient la capacité de discriminer entre avidyā[5] ou Māyā[6] et la pure connaissance qui doit conduire à la libération finale (mokṣa).

Buddhi dans le bouddhisme[modifier | modifier le code]

Dans le bouddhisme, buddhi (qui ne doit pas être confondue avec bodhi, l'Eveil) désigne la capacité d'intelligence réflexive. Buddhicarita désigne la tendance subjective à l'intellect et à l'introspection, elle fait partie des six tendances du caractère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Lorsque l'on ajoute citta, on parlera d'organe interne quadruple (antahkarana catustaya). Voir The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  3. Les onze indriya comprennent manas, cinq jñānendriya ou buddhīndriya et cinq karmendriya.
  4. The Sankhya káriká, or, Memorial verses on the Sánkhya philosophy, Volume 46. Henry Thomas Colebrooke. Éd. Printed for the Oriental translation fund of Great Britain and Ireland, by S. Collingwood, 1837, pages 118 et 119.
  5. Liée au jīva
  6. Liée à Īśvara ou Brahmā

Articles connexes[modifier | modifier le code]