Jivanmukta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jīvan mukta ou Jīvanmukta ou Jivan -Mukti (devanāgarī : जीवन्मुक्त), terme sanskrit neutre ou masculin signifie : délivré vivant ou libéré vivant. Il vient de l'assemblage de जीवत् jīvat : vivant et de मुक्ति mukta : libéré, délivré ou encore en termes philosophique : délivré (des liens de la transmigration)[1],.


Dans l'hindouisme[modifier | modifier le code]

Un jivanmukti est un adepet de l'hindouisme qui a brisé les chaines du samsara. Il a ainsi atteint le moksha avant sa mort[2].

Dans le sikhisme[modifier | modifier le code]

Dans le sikhisme, JIvan Mukta correspond à l'idéal à atteindre pour l'humain qui suit un chemin spirituel. Le concept de mukti est à rapprocher du moksha de l'hindouisme et du nirvana des bouddhistes, le salut des chrétiens. L'âme individuel doit se lier à l'Ame Suprème, l'Un universel.

L'ego est le barrage entre Dieu et l'humain pour les sikhs. Le Service désintéressé ou sewa, la méditation ou kirtan sont des voies à suivre pour obtenir la libération spirituelle. Le Guru Granth Sahib, le livre saint des sikhs stipule: Il se livre complètement à la volonté de Dieu (page 275)[3], en parlant de l'homme en quête spirituel qui a atteint le stade de père de famille[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. The A to Z of Hinduism, par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 103, ISBN 8170945216
  3. Page 275 du Guru Granth Sahib
  4. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome II, pages 362 et 363, ISBN 8173802041

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]