Samprajnata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saṃprajñāta (en sanskrit IAST ; devanāgarī : संप्रज्ञात) signifie « distingué, discerné »[1]. Dans les Yoga Sūtra de Patañjali, saṃprajñāta qualifie l'état d'un yogin encore conscient, c'est-à-dire qui a la capacité de distinguer « ce qui est » (ātman) de « ce qui n'est pas » (anātman).

Quatre sortes de saṃprajñāta samādhi[modifier | modifier le code]

Les Yoga Sūtra distinguent quatre états de saṃprajñāta samādhi (concentration) consécutifs à la pratique constante (abhyāsa) des huit membres (aṅga) du Yoga qui sont[2] :

  • vitarka samādhi : Forme de concentration discriminante sur les éléments denses;
  • vicāra samādhi : Forme de concentration discriminante sur les éléments denses et subtils;
  • ānanda samādhi :
  • asmitā samādhi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Yoganusasanam : les yogasutras. Patañjali, Sadānanda Sarasvatī. Éd. Courrier du livre, 1976, page 52. (ISBN 2-7029-0084-4)