Kumbhaka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kumbhaka (devanāgarī: कुम्भक)[1] est, en sanskrit, le nom d'une « petite jarre[2] ». Ce substantif masculin dérive du mot kumbha (devanagari कुंभ ) qui nomme plus généralement « un pot, une cruche, un vase, une jarre[3] ». Le Hatha yoga utilise le mot dérivé kumbhaka dans le sens d'une « rétention du souffle[4] ».

Analyse linguistique[modifier | modifier le code]

Sur la racine KUMBH- ( कुंभ ) le sanskrit construit le nom d'action kumbha.

Hatha yoga[modifier | modifier le code]

Le Hatha yoga distingue le Kumbhaka, rétention du souffle qui suit l'inspiration, du Câbya Kumbhaka qui suit l'expiration. Il nomme Kévala Kumbhaka le blocage de la respiration qui interrompt soit une inspiration (pûraka) soit une expiration (recaka).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. N.Stchoupak, L.Nitti et L.Renou, Dictionnaire sanskrit-français, page 199.
  3. N.Stchoupak, L.Nitti et L.Renou, opus citatum, page 198.
  4. Julien Tondriau et Joseph Devondel, Le guide Marabout du Yoga, pages 182 & 183.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Idéologie :

  • Mircéa Eliade, Patanjali et le Yoga, Éditions du Seuil, Paris 1962.
  • Ernest Egerton Wood, La pratique du Yoga ancien et moderne, Petite bibliothèque Payot, Paris 1962.

Pratique :

  • Philippe de Méric, Yoga pour chacun, Le livre de poche, Paris 1968.
  • Julien Tondriau et Joseph Devondel, Le guide Marabout du Yoga, Collection Marabout Service, Éditions Gérard & C°, Verviers 1968
  • Georg Feuerstein & Larry Payne, Le Yoga pour les nuls, traduction française de Véronique Lévy, Éditions First, Paris 2003.

Linguistique :

  • Jan Gonda, Manuel de grammaire élémentaire de la langue sanskrite, Adrien Maisonneuve, Paris 1966 (Éd. revue et corrigée 1997, réimpression 2002).
  • Jean Varenne, Grammaire du sanskrit, Presses Universitaires de France, Paris 1971.
  • Louis Renou, Grammaire sanskrite élémentaire, Librairie d'Amérique et d'Orient, Adrien Maisonneuve, Paris 1978.
  • Nadine Stchoupak, L.Nitti et Louis Renou, Dictionnaire sanskrit-français, Jean Maisonneuve Successeurs, Paris 1987 (réimpression, 2008).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]