Site d'hébergement de fichiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les sites d'hébergement de fichiers sont des services qui permettent aux utilisateurs d’héberger des fichiers sur leurs serveurs. Certains hébergent tous les types de fichiers, d'autres se classent selon les types de fichiers qu’ils prennent en charge : vidéos, photographies, ou autres..

De nombreux sites web ont suivi le lancement de YouTube, un site américain qui héberge des vidéos et les diffuse en streaming depuis 2005. La popularité de ces sites n'a cessé d'augmenter.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hébergement de vidéos[modifier | modifier le code]

Les sites d’hébergement de vidéos permettent d’héberger sur leurs serveurs des vidéos et de les diffuser en streaming. On trouve beaucoup de sites web qui offrent ce service, des sites tels que YouTube, Dailymotion, Wat TV, Hulu ou RuTube proposent ce genre de service.

En mars 2008, le long métrage Révolta, Kilomètre Zéro, de Jean-Michel Ben Soussan, est le premier film de cinéma proposé légalement sur DailyMotion[1]. En juin 2009, Home, le film documentaire de Yann Arthus-Bertrand, est diffusé sur YouTube[2].

Offres pour les entreprises[modifier | modifier le code]

Certaines entreprises ont développé une offre d'hébergement vidéo en marque blanche, proposant ainsi à des éditeurs de sites web, en particulier dans le domaine de la presse en ligne, de proposer des vidéos sur leur propre site dans un lecteur intégrant une charte graphique à leur image. La société française Kewego a été une des premières à proposer ce genre de service en France[réf. nécessaire]. Depuis fin 2010, Dailymotion tente également de se développer dans ce secteur avec l'offre Dailymotion Cloud qui propose un système de facturation par heure de vidéo diffusée[3].

Hébergement d’images[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Partage de photographies.

Un hébergeur d’images permet aux internautes d'envoyer des photographies et des images sur un serveur informatique afin de les stocker, et de les partager facilement avec leurs proches et d’autres internautes.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L’utilisation est très simple : après le téléchargement de l’image, l’internaute a le choix entre plusieurs codes prêts à l'emploi (copier-coller) selon la destination et l’utilisation de l’image.

Ces codes sont généralement disponibles sous forme de lien (x)HTML et BBCode (pour la plupart des forums) ou bien sous la forme d'une miniature liée à l'image originale.

Le modèle économique des hébergeurs d’images implique souvent qu'ils offrent ce service gratuitement aux utilisateurs en échange d'affichages de publicités, nécessaires pour les financer (ce sont les publicitaires qui rémunèrent les hébergeurs). On peut citer par exemple le site imgur.

Pour ceux qui souhaitent partager leurs œuvres, l'hébergeur Flickr gère les licences d'utilisation des photos, ce qui permet ensuite une utilisation libre (ou non) des images hébergées.

Hébergement d'objet 3D[modifier | modifier le code]

En informatique, l'hébergement d'objet 3D est une forme d'hébergement internet proposant aux internautes de diffuser leurs fichiers 3D sur le web, généralement pour être importé dans un logiciel 3D.

Cet hébergement est une base de données de modèles 3D en accès libre ou non permettant le dépôt et le téléchargement de données par les utilisateurs / communautés.

Chaque société de logiciel propose des objets 3D gratuits ou payants dans leur format ou plusieurs formats 3D avec les textures.

Banque de donnée 3D
Société Logiciel Format Utilisation
3D warehouse Google Google SketchUp Collada (.dae) et .kmz (Keyhole Markup Language compressé) Google Earth
POV-Ray search collection POV-Ray
Virtual Earth-3DVIA Microsoft TrueSpace (en) 3D XAML Microsoft XNA, 3D wpf, plug-in Virtual Earth 3D
BlendSwap Blender Format de données .blend de Blender Utilisation dans Blender et conversion possibles dans d'autres formats via Blender.

Hébergement de fichiers en un clic[modifier | modifier le code]

Un site d'hébergement de fichiers en un clic (one-click hoster en anglais) permet à un internaute de mettre en ligne n'importe quel type de fichier. Le fichier est alors disponible pour n'importe quel internaute.

Ce type de site propose généralement une version gratuite limitée à l'envoi de fichiers d'une certaine taille. La limitation peut également être au niveau du nombre de téléchargements simultanés, au niveau du nombre de téléchargements journaliers... Il est généralement nécessaire de taper un code présent sous la forme de captcha afin de lancer le téléchargement. Il faut aussi très souvent attendre quelques secondes voire quelques minutes avant que le téléchargement ne commence. Toutes ces limitations peuvent être contournées à l’aide de débrideurs.

La version payante permet généralement de télécharger davantage de fichiers simultanément, d'enlever la limite de poids du fichier, d'éviter d'avoir à taper le captcha, d'éviter d'avoir à attendre ou d'éviter la limite de téléchargement journalière.

Hébergement privé de fichiers[modifier | modifier le code]

L'hébergement privé de fichiers permet de ne pas rendre le fichier hébergé accessible à tous les internautes. Ce type d'hébergement est essentiellement destiné à faire du partage de fichier entre connaissances ou dans un cadre professionnel. Il nécessite le plus souvent un mot de passe dédié.

Infraction au droit d'auteur[modifier | modifier le code]

Ces sites sont aussi utilisés pour distribuer et partager des fichiers sans l’accord de leur auteur. Les avis à ce sujet divergent : le comité international du Congrès des États-Unis a déclaré que le site suisse allemand RapidShare est utilisé pour partager des films, des musiques et d’autres contenus illégaux sans l’accord de leur auteur[4]. En 2009-2010, Atari Europe S.A.S.U. a poursuivi RapidShare en justice, mais la cour régionale a conclu que RapidShare était utilisé pour des usages légaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dailymotion long film légal - Tayo.fr, 25 avril 2008
  2. Besson renoue avec Google et diffuse Home en ligne - Clubic, 27 avril 2009
  3. Dailymotion propose son cloud aux professionnels sur Silicon.fr
  4. (en) « RIAA joins congressional caucus in unveiling first-ever list of notorious illegal sites », RIAA,‎ 19-05-2010 (consulté en 2011-01-16)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sites d'hébergement de fichiers :