WebTorrent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
WebTorrent

Informations
Dernière version 0.102.4 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/webtorrent/webtorrentVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en JavaScriptVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Protocole réseauVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence MITVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web webtorrent.ioVoir et modifier les données sur Wikidata

WebTorrent est une technologie à architecture distribuée de diffusion temps réel, basée principalement sur les technologies P2P, Bittorrent, ainsi que la technologie de table de hachage distribuée (DHT), afin de s'affranchir d'un serveur pour le tracker. La technologie web, WebRTC comme protocole de transport. Il est implémenté en Javascript et Node.js et fonctionne sur les plateformes HTML lui permettant de fonctionner sur n'importe quel système. Il comporte également des clients pour le bureau, appelé WebTorrent Desktop développés également en JavaScript et basé sur Node.js et le framework Electron[2],[3], pour Linux, MacOS et Windows[4]. La technologie a été développée à l'origine par Feross Aboukhadijeh, un diplômé de l'Université de Stanford[5].

Il est possible de produire un réseau de diffusion de contenu (RDC ou en anglais CDN), basé sur le protocole WebRTC avec ce système[6].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Il sert de protocole de réseau à différentes applications, parmi lesquelles le service de diffusion décentralisé de vidéo, PeerTube, développé à partir de 2015 par Framasoft[7],[4]. C'est le cas également du service centralisé, BitChute, de partage de vidéo créées par ses utilisateurs.

Le service de cartographie spatiale de la Voie lactée, Gaia 3D, est également basé sur WebTorrent[3], il utilise les données fournies par l'Agence spatiale européenne, et en extrait les 2 millions d'étoiles connues de la voie lactée[8].

La navigateur web Brave, utilise également WebTorrent pour télécharger directement les fichiers partagés par le réseau Bittorrent, via un lien Magnet[3],[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première version diffusée, est la version v0.1.1, sortie le 4 décembre 2013[10].

À l'origine WebTorrent, ne se connecte que via TCP et UDP en node.js, le client WebTorrent-Hybrid a été créé pour pouvoir se connecter à la fois directement dans ces protocoles, ainsi qu'en WebRTC[11],[4].

Feross Aboukhadijeh présente la technologie à la JSConf Asia 2014[12].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Release 0.102.4 » (consulté le 31 août 2018)
  2. (en) « WebTorrent Desktop »
  3. a b et c (en) « Project of the Week: WebTorrent », sur Electron.js
  4. a b et c (en) « FAQ », sur WebTorrent.io
  5. (en) Ernesto, « WebTorrent Brings BitTorrent to the Web, Impresses Netflix », sur TorrentFreak,
  6. (en) Diego Rodríguez Baquero, « How to create a Swarm (P2P) CDN for free with WebTorrent », sur HackerNoon,
  7. « PeerTube, une plate‐forme Web de vidéos fédérée utilisant le P2P - LinuxFr.org », sur Linuxfr.org (consulté le 30 mars 2018)
  8. (en) Charlie Hoey, « Torrenting the galaxy »,
  9. (en) Ernesto, « Brave: A Privacy Focused Browser With Built-in Torrent Streaming », sur TorrentFreak,
  10. « WebTorrent v0.1.1 », sur Compte Webtorrent sur Github,
  11. (en) « Webtorrent-hybrid », sur npmjs.com
  12. (en) « Feross Aboukhadijeh: WebTorrent - JSConf.Asia 2014 », sur chaîne Youtube de JSConf

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]