GitLab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gitlab)
GitLab
Description de l'image GitLab logo.svg.
Description de l'image GitLab running 14.3.0-pre (2021-08).png.
Informations
Développé par GitLab Inc. (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Première version [1] et [2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 15.6.0 ()[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt gitlab.com/gitlab-org/gitlabVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet Développement actif
Écrit en RubyVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation GNU/LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues MultilingueVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Outil de science ouverte (d)
Service Internet (d)
Forge logicielle
Automate de construction
Gestionnaire de bugs
Intégration continue
Repository hosting service (d)
Repository web interface (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence MITVoir et modifier les données sur Wikidata
Documentation docs.gitlab.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web about.gitlab.comVoir et modifier les données sur Wikidata

GitLab est un logiciel libre de forge basé sur git proposant les fonctionnalités de wiki, un système de suivi des bugs, l’intégration continue et la livraison continue. Développé par GitLab Inc et créé par Dmitriy Zaporozhets et par Valery Sizov, le logiciel est utilisé par plusieurs grandes entreprises informatiques, dont IBM, Sony, le centre de recherche de Jülich, la NASA, Alibaba, Oracle, Invincea, O’Reilly Media, Leibniz Rechenzentrum, le CERN[4],[5],[6], European XFEL, la GNOME Foundation, Boeing, Autodata, SpaceX[7] et Altares.

Différentes distributions[modifier | modifier le code]

GitLab est scindé en deux versions, l'une libre, sous licence MIT nommé GitLab CE, l'autre contenant quelques modifications propriétaires, sous licence GitLab EE nommé GitLab EE. Aujourd'hui, ce nom peut désigner :

  • GitLab B.V. : l'entreprise créée pour gérer les développements des produits GitLab en modèle open core, devenue GitLab Inc. depuis  ;
  • GitLab CE : Community Edition, la distribution libre (licence MIT)[8],[9];
  • GitLab EE : Enterprise Edition, la distribution propriétaire (fonctionnalités supplémentaires) ;
  • GitLab.com : le service de forge en ligne, basé sur GitLab EE.

Histoire[modifier | modifier le code]

En , GitLab B.V. rachète Gitorious, une forge logicielle également basée sur Git, comportant un nombre important de projets logiciels libres.

En , dans une interview donnée à Jason Chen, le directeur général de GitLab Inc. reconnait explicitement le choix de l’open core[10],[11],[12] :

« À noter que, même si nous nous considérons comme une entreprise de l’open source, il est plus juste de parler d’une entreprise de l’open core, depuis que nous avons diffusé à la fois GitLab Community Edition qui est open source et GitLab Enterprise Edition qui est en source fermée. »

En , GitLab annonce qu’il migre d’Azure, le cloud de Microsoft, à Google Cloud Platform[13]. Pour l’association Framasoft, cela devrait bloquer l’accès dans certains pays (notamment Crimée, Cuba, Iran, Corée du Nord, Soudan et Syrie), en raison des lois américaines. Elle a donc fourni un miroir des paquets debian, afin de laisser l’outil GitLab CE accessible à ces pays[14].

En , GitLab Inc. souhaite faire son introduction en bourse du NASDAQ[15].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Projet d'inclusion dans le Fediverse[modifier | modifier le code]

Vervis, l'implémentation de référence de ForgeFed (un protocole d'échange décentralisé pour forge logicielle au sein du Fediverse), vise à faire avancer ses spécifications, et à terme, l'inclure entre autres, dans GitLab CE[16],[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://gitlab.com/gitlab-org/gitlab-foss/tree/v1.0.0 » (consulté le )
  2. OpenCorporates, (base de données web), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. « GitLab 15.6 released with improvements to security policies, CI/CD variables, and DAST API »,
  4. Andrii Degeler, « GitLab is building a business with 0.1% of paying customers », The Next Web, .
  5. CERN, « Services - CERN or commercial provider? », cern.ch.
  6. « Services - GitLab ».
  7. (en-US) « Y Combinator-backed GitHub competitor GitLab raises $1.5M », VentureBeat,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. Fonctionnalités:
    • Gérer des dépôts Git ainsi que les utilisateurs et leurs droits d'accès aux dépôts ;
    • Authentification pouvant utiliser deux facteurs et la connexion à un annuaire LDAP ;
    • Gérer l'accès par branche à un dépôt ;
    • Effectuer des examens de code et renforcer la collaboration avec les demandes de fusion ;
    • Chaque projet possède un outil de ticket et un wiki.
  9. (en) Serdar Yegulalp, « GitLab is setting out to expand its reach with enterprise customers », .
  10. (en) Jason Chen, « Building an Open Source Company: Interview with GitLab's CEO », sur GitLab, (consulté le ).
  11. (en) Jason Chen, « Building an Open Source Company: Interview with GitLab’s CEO », sur Medium, (consulté le ).
  12. (en) Sid Sijbrandij, « GitLab is open core, GitHub is closed source », sur GitLab, (consulté le ).
  13. (en) David Smith, « Update on our planned move from Azure to Google Cloud Platform », sur Gitlab, (consulté le ).
  14. (en) Framasoft, « Framasoft Gitlab CE’s repositories mirror », sur apt.gitlab.mirror.Framasoft.org (consulté le ).
  15. « GitLab, rival de Microsoft GitHub, va faire son introduction en bourse », sur L'Usine digitale, (consulté le )
  16. (en) « Vervis @ dev.angeley.es », sur dev.angeley.es.
  17. (en) « ForgeFed ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Gogs

Liens externes[modifier | modifier le code]