Pininfarina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Farina.
Pininfarina
Image illustrative de l'article Pininfarina

Création 1930
Fondateurs Gian-Battista Pinin Farina, Gaspare Bona, Vincenzo Lancia
Personnages clés Sergio Pininfarina, Andrea Pininfarina, Paolo Pininfarina
Forme juridique S.p.A.
Action BIT : PINF
Slogan Esperienza, creatività, innovazione
Siège social Drapeau de l'Italie Via Nazionale, 30 Turin ItalieVoir et modifier les données sur Wikidata (Italie)
Actionnaires Mahindra & MahindraVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Automobile / transport
Produits Design en carrosserie
Société mère Mahindra & Mahindra
Filiales Matra Manufacturing & Services, Pininfarina-Bolloré
Effectif 779 (2013) (jusqu'à 3000)
Site web www.pininfarina.it

Chiffre d’affaires 69 millions € (2013)

Pininfarina S.p.A. ou Carozzeria Pininfarina est une entreprise familiale italienne de design en carrosserie automobile / transport. Cofondée et dirigée en 1930 par Gian-Battista Pinin Farina et Gaspare Bona, puis par Sergio Pininfarina, et ses fils Andrea Pininfarina, et Paolo Pininfarina, elle est célèbre entre autre comme designer partenaire historique de Ferrari[1],[2], et est cotée à la Bourse italienne depuis 1986 (BIT : PINF).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1930 le designer Gian-Battista Pinin Farina (1893-1966) cofonde sa société bureau d'études de design Carrosserie Farina (Stabilimenti Farina, ou Carrozeria Pinin Farina, devenue Pininfarina en 1961), avec ses actionnaires Gaspare Bona (1895-1940), et Vincenzo Lancia (1881-1937)[3], au 107 Corso Trapani à Turin (au nord du Lingotto Fiat, et du Musée de l'Automobile de Turin). Battista entretiens depuis son enfance, de nombreux contacts dans le monde de l'automobile (dont le PDG fondateur de Fiat Giovanni Agnelli (1866-1945)). Dès la première année d'activité, la société investit dans une soufflerie, et produit 42 carrosseries avec 90 salariés, puis crée de nombreux modèles de carrosserie jusqu’à la Seconde Guerre mondiale[4].

En 1936, Pininfarina présente la nouvelle Lancia Aprilia, coupé très aérodynamique à grand succès commercial. En 1939 la société fabrique jusqu'à une voiture par jour avec 500 salariés, et est réquisitionnée par le président italien Benito Mussolini, à titre d'Effort de guerre, pour construire des charrettes, des traîneaux et des barques en bois pour l'armée italienne. En 1946 un incendie ravage les ateliers. La société présente la Cisitalia 202 en 1947, sur la base de la Fiat 1100, qui connaîtra un grand succès. Battista travaille alors avec les constructeurs automobiles américains Nash Motors, Dodge et General Motors...

À partir de 1951, la société entame une fructueuse longue collaboration avec Peugeot, pour qui elle crée entre autre la carrosserie des Peugeot 403 de 1955. Depuis cette époque, tous les nouveaux projets de la marque française sont mis en concurrence entre le centre de style interne de Peugeot, et le centre de design de Pininfarina SpA, avec les créations des Peugeot 104, 204, 404, 504, 604, 205, 305, 405, 505, 306, Peugeot 406 Coupé, Peugeot 1007...

En 1952, Pininfarina débute sa célèbre collaboration privilégiée historique avec Ferrari, avec le projet de la Ferrari 212 Inter vendue à 80 exemplaires (la Ferrari 166 de 1948-1953, est déclinée sous de multiples carrosseries Pininfarina, Allemano, Vignale, Touring, Ghia, Bertone, Abarth...). Sergio Pininfarina convainc Enzo Ferrari d'adopter l'architecture technique à moteur arrière central dont le premier prototype, la Dino Pininfarina 206 GT Spéciale de 1965, est présenté au Mondial de l'automobile de Paris de 1965.

La société va également travailler avec Volkswagen et BMW. L'usine de Gugliano est fondée en 1957, et Sergio Pininfarina (1926-2012) succède à son père, qui se retire progressivement à partir de 1959. En 1982 Sergio Pininfarina, anticipe la révolution numérique du design automobile en dotant son entreprise d'outils numériques d'avant garde, dans son nouveau centre de Cambiano ouvert en 1980, dans la banlieue de Turin, et dédié au design. Pininfarina travail dans les années 1980 avec Honda, puis avec General Motors, pour la construction de la Cadillac Allanté à Turin (expédiée par un pont aérien aux États-Unis, premier chose qui ne s'était jamais faite dans l'histoire de l'automobile).

En 1986 Pininfarina est cotée à la Bourse italienne (BIT : PINF).

En 1999, la société finalise une collaboration avec Mitsubishi pour un nouveau concept SUV (Sport Utility Vehicle), une voiture tout terrain, une berline monovolume de nouvelle conception plus haute et plus courte, à mi-chemin entre les monovolumes et les berlines classiques.

En 2003, Pininfarina rachète Matra Automobile Engineering (ex ingénierie de Matra Automobile) au groupe Lagardère, incluant le CERAM (Centre d'essais et de recherche automobile de Mortefontaine) et D3 (société de design automobile fondée en 1986 par Bernard Pène, et achetée par Matra Automobile en 1999).

En 2008, Pininfarina signe un partenariat avec le groupe Bolloré, pour la fabrication en série, au sein d'une coentreprise, Pininfarina-Bolloré, d'un véhicule électrique B0 dérivé de la Bolloré Bluecar de Bolloré, dont le modèle de série a été présenté au Mondial de l'automobile de Paris 2008[5].

Le 7 août 2008, Andrea Pininfarina (1957-2008) PDG héritier de l'entreprise depuis 2001, décède dans un accident de la circulation dans la banlieue de Turin. Son frère Paolo Pininfarina lui succède à la direction de l'entreprise familiale.

En 2013 un concept-car Ferrari Pininfarina Sergio Concept produit à 6 exemplaires supplémentaires en 2014, rend hommage à la disparition en 2012 de Sergio Pininfarina, et aux 60 ans de collaboration historique au sommet de Ferrari et Pininfarina.

En décembre 2015, Pincar vend pour 168 millions € sa participation de 74 % dans Pininfarina au constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra[6].

Au total, le centre de design de Pininfarina SpA a dessiné plus d'un millier de modèles et en a produit à peu près 250. Fin 2005, plus de 30 millions de véhicules dans le monde ont été créés, avec le concours de Pininfarina ou en portent la griffe.

Quelques designers Pinifarina célèbres[modifier | modifier le code]

Aldo Brovarone, Leonardo Fioravanti, Pietro Frua, Paolo Martin, Franco Martinengo, Emanuele Nicosia, Kiyoyuki Okuyama, Lorenzo Ramaciotti, Mario Revelli de Beaumont, Francesco Salomone, Frank Stephenson, Tom Tjaarda, Lowie Vermeesch, Alfredo Vignale...

Quelques carrosseries créées par Pininfarina[modifier | modifier le code]

Yachts[modifier | modifier le code]

  • ...

Trains[modifier | modifier le code]

IC4, V250, Re 460, RABDe 500, Eurostar e320, ETR 500 (intérieur), AnsaldoBreda Sirio, Treno Alta Frequentazione...

Autres projets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

(it) Site officiel