Molières (Lot)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Molières.

Molières
Molières (Lot)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Arrondissement de Figeac
Canton Saint-Céré
Intercommunalité Communauté de communes du Grand-Figeac - Haut-Ségala - Balaguier d'Olt
Maire
Mandat
Jean-Marie Laborie
2014-2020
Code postal 46120
Code commune 46195
Démographie
Population
municipale
367 hab. (2016 en diminution de 1,34 % par rapport à 2011)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 47′ 41″ nord, 1° 56′ 09″ est
Altitude Min. 316 m
Max. 603 m
Superficie 12,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Molières

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Molières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Molières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Molières

Molières est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Ruisseau de Cantegrel, le Ruisseau de Molières et le Ruisseau de Labaures sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Le Rascalou, Les Ressègues...

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Molières[1]
Bannes Saint-Paul-de-Vern Ladirat
Leyme Molières[1] Terrou
Espeyroux
Carte de la commune de Molières et des proches communes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Molières (en occitan Molièras) est basé sur le mot latin mollis avec la terminaison -aria qui désigne une terre humide et molle[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la grande surprise des habitants, le , un détachement de 22 automitrailleuses de la 2e division SS Das Reich parti de Latronquière arrive dans le village de Molières. Ce bourg était à l'époque très isolé et difficile d'accès pour les gros véhicules. Les soldats SS sont à la recherche de maquisards. Ils pillent les habitations, tuent Émile Gauzin et emportent trois autres hommes avec eux[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1813 Jean Lavaïsse    
1813 1815 Louis Lavaïsse    
1815 1834 Géraud Bayle    
1835 1841 Antoine Louis Lavaysse    
1842 1844 Leydet    
1844 1851 Jean-cyprien Lavaysse    
1851 1865 Joseph Tauran    
1865 1878 Jean-cyprien Lavaysse    
1878 1884 Jean Estival    
1884 1892 Edmond Ferrand    
1892 1896 Tauran    
1896 1898 Edmond Ferrand    
1898 1902 Mastorg    
2001 En cours Jean-marie Laborie    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 367 habitants[Note 1], en diminution de 1,34 % par rapport à 2011 (Lot : -0,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9489911 1079391 0101 0531 0271 0801 025
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0211 0121 0111 004952958914814832
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
765746708573546493490485484
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
518455435447403364368368376
2016 - - - - - - - -
367--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Ecole de Molières

En juin 2017, le ministère de l'Éducation nationale décide de fermer l'école communale par « faute d'effectifs ». Des parents d'élèves décident de reprendre la maternelle au sein d'une association. Une enseignante diplômée de l'éducation nationale est employée pour une dizaine d'élèves[9].

De novembre 2017 à juillet 2018, un tournage de documentaire[10] se déroule en plusieurs sessions pour mettre en lumière le fonctionnement singulier de cette structure éducative. Intitulé Les Pitchouns en campagne, ce film tourné par Jean Dulon et Nicolas Svetchine montre la résistance de tout un village et a été diffusé à la télévision en été 2019 sur Public Sénat [11] puis en octobre de la même année sur l'antenne de la chaîne régionale Via Occitanie.

En septembre 2019, cette école associative au modèle inédit a effectuée sa 3ème rentrée scolaire sous cette nouvelle forme.

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

La commune compte plus d'une vingtaine d'exploitations agricoles (bovins dont veaux de lait, ovins, canards, Noix, châtaignes...).

Deux événements agricoles sont organisés : le 31 mai, la foire aux cerises et en novembre la fête de la laine.

Artisanat et commerces[modifier | modifier le code]

Les entreprises du bâtiments et de la réparation sont bien représentées.

Epicerie/bar multiservices "O pain perdu".

Tourisme[modifier | modifier le code]

Gîtes, camping à la ferme...

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre, fortifiée restaurée au XVIIe siècle après les guerres de religion[12].
  • Table d'orientation au Pech Mouleyret, point culminant de la commune à 586 mètres offrant une large vision sur le Quercy, les monts d'Auvergne et les plateaux du Limousin.
  • Trois marronniers majestueux sur la place.
  • Puits communal de 1887, couvert d'un berceau en plein cintre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 74.
  3. Gilbert Lacan, Figeac en Quercy : sous la terreur allemande, Paris, Union Amicale des Enfants de l'Arrondissement de Figeac, , 99 p., p. 34-35
  4. « Les maires de Molières », sur Site francegenweb, (consulté le 23 octobre 2017).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Quand les parents créent leur école pour sauver celle du village », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 11 janvier 2019).
  10. « [VIDEO] Molières. Les « pitchouns » arrivent sur petit écran », sur ladepeche.fr (consulté le 14 août 2019)
  11. « Un documentaire sur l'école de Molières », sur www.ladepeche.fr, (consulté le 15 janvier 2019)
  12. « Molières: un certain art de vivre », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :